• Couple of Gamer

1D#CoG : Top 10 des jeux du Mois de Juillet 2019


Une fois de plus, on a quelques jours de retard sur le Top10. Mais quand des jeux sortent le 31, il est difficile de se faire une idée dans les temps. Histoire réglée, on peut donc vous dévoiler le top 10 des meilleurs jeux indépendants de ce mois. Tout au long du mois, on a eu l'occasion d'essayer plus de 10 jeux qui nous ont marqués. Malheureusement, on a dû faire des choix, qui ne sont jamais évidents à prendre. D'ailleurs, on a passé de nombreuses heures à débattre, pour savoir qui finira premier, et deuxième. Et après quelques pour et contre, on a réussi à se mettre d'accord.

10e: Solo

On commence notre dernier du classement de ce mois de juillet. Dernier ne veut pas forcément dire mauvais. Mais pour les habitués de cette rubrique, vous le savez. En dixième position, on retrouve donc Solo. Un petit jeu de réflexion, qui nous a vraiment fait réfléchir, mais pas que pour ses énigmes. Il nous a aussi fait réfléchir sur la vie en couple, et ses questions très pertinentes. Solo nous propose un voyage marquant, et coloré, qui reste gravé, malgré sa courte durée de vie. Un jeu à découvrir. Et qui sait, il vous ouvrira peut-être le cœur.

Test Express de Solo

9e: Eagle Island

En neuvième position, on y retrouve un Metroidvania, qui une fois de plus n'ont a mis une claque, grâce à toute la réflexion qui l'entoure. Eagle Island est un jeu d'aventure qui nous montre le lien entre un garçon et son oiseau. En plus d'avoir une histoire très belle, et touchante. Le jeu propose un univers en pixerlart magnifique, et une durée de vie plutôt généreuse. Un metroidvania au gameplay innovant, qui se fera une place facilement dans le cœur de beaucoup de joueurs.

Test Express de Eagle Island

8e: Swords & Souls: Neverseen

Le 8e de ce classement fait partie de ces jeux qui ne paye pas de mine comme ça, mais qui nous rendent accro. Swords & Souls: Neverseen est un jeu plutôt intéressant dans l'ensemble, surtout du côté de l’évolution du personnage, via les entraînements de style mini-jeux. Mais on a tout de même l'impression que le jeu est un portage mobile, alors que non. On y fait toujours la même chose, et les entraînements prennent peut-être un peu trop de temps. Au final, on passera plus de temps à passer les rangs des entraînements, que sur les chapitres du jeu, qui sont peu nombreux. Un mauvais dosage qui rend le jeu très vite répétitif. Mais au final, on y prend très vite goût, et le jeu devient de plus en plus appréciable. Une vraie drogue a essayer d'urgence.

Test Express de Swords & Souls: Neverseen

7e: Bear With Me: The Lost Robots

Ce mois-ci, on ne pouvait pas passer à côté de ce petit jeu qu'on aime tant. Il n'est qu'à la 7e place, mais forcement, il reste dans notre cœur, car ça reste un incontournable. Sortis 3 ans après Bear With Me, The lost Robots est un pré-quel qui reprend bien l'image du premier opus. Malheureusement, même si on est ravis de retrouver Ted dans cette aventure, on reste sur notre fin avec sa courte durée de vie d'à peine 2h. Néanmoins, The Lost Robots est une nouvelle aventure qui fera plaisir aux connaisseurs. Et pour ceux qui n'ont pas connu le premier opus, la version complète est sorti en même temps sur toutes les plateformes. Donc plus d’excuses pour ne pas découvrir ce Point & Click aussi noir qu'adorable.

Test Express de Bear With Me: The Lost Robots prochainement disponible

6e: Stranger Things 3: The Game

Le 6e de ce classement fait partie des désaccords de ce mois. Au début, on le voyait premier. Il avait tout. Stranger Things 3: The Game reprend l'histoire de la saison 3 dans les grandes lignes mais les faux raccords font qu'on perd très vite le gout de cette aventure, qui est loin d’être mauvaise. Pour accrocher plus facilement, il faudrait limite jouer au jeu avant de regarder la saison 3. Car sinon, on remarque bien trop facilement le manque d'idée que le jeu propose. Bien sûr, le but n’étant pas de spoiler à 100 % l'histoire de la saison 3. Mais le mélange saison 3 et liberté sans aucun rapport, gâche un peu le tout. Un jeu à découvrir, sans pour autant le rattacher à la série, par peur d’être perdu, et surtout déçu.

Test Express de Stranger Thing 3: The Game

5e: Forager

Alors que le mois d'avril, c’était la première place pour ce jeu, il était difficile pour nous de lui redonner la même place en juillet. Forager est donc une nouvelle fois dans notre top 10 grâce à son portage Nintendo Switch. Car c'est un jeu qu'il ne faut absolument pas louper. Malheureusement, ce mois de juillet nous a apporté son lot de petit portage très bon, et de nouveautés encore meilleures. Il faut bien laisser un peu de gâteau aux autres. Bien entendu ça n’enlève rien au coup de foudre qu'on a eu pour ce jeu. En fait, ce petit Forager n'est pas qu'un simple jeu de récolte, et de craft. Ici, on a une vraie petite aventure de survie. On mange, on récolte, on tue des monstres, on achète des îles ... Il y a toujours quelques choses à faire dans Forager, d'ailleurs il est tellement prenant que les secondes se transforment facilement en heures. Et c'est encore plus vrai en mode portable sur la Nintendo Switch.

A La Découverte de Forager

4e: Iratus: Lord of the Dead

On s'approche du Top 3, et le 4e avait largement sa place. D'ailleurs, sans le courage d'un certain oiseau, il serait dans le Top 3. Mais parfois, même le mal s'incline, face à l’abnégation des plus courageux. Iratus: Lord of The Dead est un jeu en de combat en tour par tour, où on ne contrôle pas le bien, mais le mal. Un point de vue qu'on a apprécié dans ce jeu de combat stratégique. Dans ce jeu, on doit y faire grandir notre armée, et les faire combattre dans d'impitoyables combats. Le jeu est difficile à prendre en main, et les premières heures sont un vrai calvaire, car on a du mal à survivre. Mais plus on joue, plus on apprécie Iratus: Lord of The Dead. On y passe des heures et des heures, sans vraiment voir le temps passer. Le pire, c'est que le jeu est en Early Access. Donc, on imagine déjà ce titre prendre la première place à sa sortie définitive. Sauf si une fois de plus, il n'arrive pas à vaincre les autres du classement.

Test Express de Iratus: Lord of the dead Bientôt disponible


Monster Boy and the Cursed Kingdom

On arrive dans le Top 3. Et le choix n’était vraiment pas simple. 3 pépites, deux portages, un seul vainqueur. Et même si notre cœur a du mal à l'accepter, car pour nous, c'est un des meilleurs jeux indépendants de décembre 2018. Monster Boy and the Cursed Kingdom prend quand même la 3e place avec son portage, très tardif, sur steam. C'est toujours un plaisir de découvrir cette histoire merveilleuse. Monster Boy et le Royaume Maudit est une réussite. En fait, on ne peut conclure que comme ça. Beaucoup peuvent dire que c'est simplement un Metroidvania basique, mais c'est tellement plus. C'est une consécration d'un chef-d'oeuvre qui a démarré il y a 20 ans. Histoire magnifique, OST au top, durée de vie conséquente, univers charmant. Rien n'est laissé au hasard. Tout est pensé pour que les formes soient utilisées à bon escient. On passe du temps sur le jeu, mais ce n'est que plaisir du début à la fin. On ne se prend jamais la tête. On joue, et on apprécie le chef-d'oeuvre, qui on l’espère aura droit à une suite tout aussi merveilleuse.

Test Express de Monster Boy and the Cursed Kingdom


Dead in Vinland

Pour la 2e place, on a affaire à un autre portage. Mais il aurait pu très bien être 1er. C'était un long débat, mais dans un sens, les 3 premiers, sont pour nous tous gagnants. On avait déjà adoré Dead in Vinland sur PC, mais on est encore plus fan de cette version Nintendo Switch. Certes, on aurait préféré le mode le tactile sur ce style de jeu. Mais pouvoir se replonger dans ce jeu de survie, en mode portable, et de profiter de ce petit chef-d'oeuvre Français au fond de son lit, ou au bord de la piscine, c'est tout simplement un pur bonheur. D'autant plus, que cette version propose tous les DLC du jeu, la rendant complète, et permettant de passer des heures et des heures en compagnies de notre famille de Vikings. Un petit jeu de survie qui a sa place sur la petite console portable de Nintendo, et qui sera ravir de nombreux survivalistes, et même certains débutants de ce genre de jeux. Un titre a possédé, pour passer de très bonnes vacances dans les terres Nordiques.

Test Express Dead in Vinland version Nintendo Switch


Songbird Symphony

Cui Cui, voici notre première place. Aussi surprenant soit il. En fait, Songbird Symphony a su toucher la où ça fait mal. C'est un jeu adorable, touchant, bouleversant, et drôle à la fois. L'OST est une merveille, L’écriture est divine. Et l'histoire PARFAITE. Le jeu de Joysteak Studios, qui ne paye pas de mine comme ça, et une vraie réussite. La grosse surprise indépendante de ce mois de juillet. Certes, le jeu n'est pas assez difficile. Et nous ne sommes pas obligés de réussir les musiques pour avancer. Mais cela permet à tout le monde de découvrir ce petit chef-d'oeuvre, sans pour autant avoir le sens du rythme. On ne peut que vous le recommander. Ce jeu sera vous toucher, quoi qu'il arrive. Une première place bien mérité, pour un petit Piou qui s'est battu jusqu'au bout. Un jeu a dévorer sans modération.

Test Express de Songbird Symphony


141 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now