• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 4] Monster Boy and the Cursed Kingdom


Sorti le 4 décembre 2018, Monster Boy et le Royaume Maudit est un jeu indépendant édité par FDG Entertainment et développé par Game Atelier, avec bien entendu la patte de l'expert des Monster Boy originaux, Ryûichi Nishizawa. Loin de Dragon's Trap, qui a vu le jour l'année dernière, ce tout nouveau jeu, au pays de Monster World à tout pour plaire aux fans. Mais aussi aux nouveaux joueurs. Voici notre Test.

A La Découverte de Monster Boy et le Royaume Maudit

Bienvenue à Monster World.

Avant de commencer la merveilleuse histoire qu'offre Monster Boy et le Royaume Maudit, le jeu propose une intro en japonnais ou anglais, selon vos goûts, pour vous mettre dans l'ambiance. Cette dernière, avec sa musique tout juste parfaite, vous mets dans l'ambiance, en dévoilant un peu l'histoire du jeu, mais surtout les diverses transformations que vous allez rencontrer lors de votre aventure. C'est un énorme plus, qui nous rappelle d’énormes souvenirs. Après cette pure merveille, il est temps de retrouver notre Héros, Jin. Un jeune garçon qui va être embarqué dans une quête pour sauver le royaume d'une terrible malédiction qui transforme tous les habitants en animaux trop mignons. Cette dernière aurait été lancé par son Oncle Nabu, qui se retrouve emprisonné dans le château du roi. Pour éviter que ce dernier se fasse trancher la tête, et surtout pour le disculper, vous allez donc partir à la recherche des orbes sacrés, qui devraient tout logiquement réparer les tord. Malheureusement, votre oncle vous a transformé en petit cochon. Une forme pas simple à porter pour partir à l'aventure. Vous serez aidé par votre frère Zeke, et d'un petit Pepelogoo, qui lui recherche une jeune fille aux cheveux verts. Vous avez la référence ?

Sssssi j'te mords, t'es mort !

Lors de votre aventure, vous allez donc découvrir plusieurs orbes sacrés qui auront le pouvoir de vous transformer en un animal. Chaque forme à droit à ses capacités. Pendant que le cochon trop mignon ne fait pas grand chose à part utiliser divers pouvoirs magiques, foudre, feu, boomerangs, bombes et tornade, qui évolueront en trouvant des truffes cachées, et de renifler et dévoiler des objets ou passages cachés, les autres formes auront des atouts très utiles. Le serpent pourra se faufiler dans des petits trous et cracher du venin. Le crapaud utilisera sa langue pour s'agripper à certains crochets, ou encore avalera des objets. Le lion quant à lui, utilisera sa charge continue pour détruire des blocs, ou courir sur l'eau. Le dragon volera et crachera du feu. Et pour finir, la forme humaine vous permettra d'esquiver. Chaque forme, mise à part, le cochon et le serpent, vous permet de vous équiper d'armures et d'armes. Vous aurez toujours l'obligation de changer d’équipement pour en découvrir un maximum sur les merveilles que regorge Monster World. Des bottes lourdes vous permettront d'explorer les fonds marins ( avant de débloquer la forme du crapaud ), ou encore des bottes légères qui auront la capacité de vous faire marcher sur les nuages. Des armures feront effet de lanterne dans les zones obscures. Et certains boucliers réfléchiront la lumière, ou vous protégeront plus facilement de certains éléments. Les armes aussi vous proposeront quelques capacités, comme transformer l'eau en glace, ou détruire d’énormes blocs de pierre.


Mais ce n'est pas tout. Dans Monster Boy et le Royaume Maudit, vous allez aussi devoir retrouver les pièces d’équipement en Or, l'armure ultime pour tout héros qui s'assume. Cet équipement en or, sera accompagné d'une magnifique épée en Or. Une fois les 5 morceaux d'une pièce d'armure retrouvée, vous aurez la possibilité de la faire réparer auprès de Monsieur Fox, le forgeron des armures et de l'arme légendaire. Et même si les pièces d'armure ne sont pas obligatoires pour terminer le jeu, l'épée quant à elle vous sera utile lors de vos dernières minutes de jeu. Mais ne vous inquiétez pas, si vous n'avez pas récupéré l'épée avant la fin, une petite carte vous indiquera les endroits où chercher. Mais uniquement à la fin.

Où te caches tu ?

Monster Boy et le Royaume Maudit propose une carte assez grande, avec énormément de lieux cachés, qui se débloqueront au fur et à mesure de votre avancé. Beaucoup de ces lieux regorgent de pièces d'armures et des pièces d’épée légendaire. Mais ce n'est pas tout. Le jeu propose aussi une quête secondaire, vous demandant de retrouver les partitions du musicien du Royaume. Elles se sont éparpillées partout, et bien sûr, vous êtes le seul à pouvoir les retrouver. Vous aurez aussi les diverses truffes magiques à retrouver, et des joyaux qui permettront d’évoluer vos armes et armures. Une vraie petite chasse aux trésors, qui parfois nous demande énormément de réflexion. Il faudra avoir toutes les formes pour débloquer certains trésors du jeu.

La magie de Ryûichi Nishizawa.

Pour les fans de Wonder Boy, le jeu est bourré de clins d’œil. En plus de proposer les mêmes ennemis que les épisodes originaux, Monster Boy et le Royaume Maudit ajoute tout plein d’éléments que l'on retrouve dans les vieux Wonder Boy des années 90. Comme Pepeloggo qui recherche une fille aux cheveux verts, la référence la plus touchante pour les fans du jeu, même si certaines références vous feront voyager dans le temps.

On a toujours le droit à cette sublime touche que l'on connaît depuis des années. Mais cette fois-ci, elle propose une explosion de couleurs magnifiques, sur des sprites 2Dau top. Les animations sont fluides et certaines irrésistibles, même à l’arrêt. Tout est pensé pour rendre le jeu très attirant. Les divers animaux représentés dans le jeu, méritent tous un énorme câlin. Et même les boss ont un charme fou.

Mais quoi de mieux que d’être transporté dans un univers aussi mignon, qu'un OST tout aussi chatoyant ? Le jeu ne laisse rien au hasard, et pendant votre aventure, vous serez enivré par des musiques qui arriveront à vous posséder. Elles resteront très longtemps en tête, et sortiront même lors d'un dîner en famille. Parfois on a même du mal à croire qu'il s'agit d'un simple jeu indépendant.

Le digne héritier.

Pour conclure, Monster Boy et le Royaume Maudit est une réussite. En fait, on ne peut conclure que comme ça. Beaucoup peuvent dire que c'est simplement un Metroidvania basique, mais c'est tellement plus. C'est une consécration d'un chef-d'oeuvre qui a démarré il y a 20 ans. Histoire magnifique, OST au top, durée de vie conséquente, univers charmant. Rien n'est laissé au hasard. Tout est pensé pour que les formes soient utilisées à bon escient. On passe du temps sur le jeu, mais ce n'est que plaisir du début à la fin. On ne se prend jamais la tête. On joue, et on apprécie le chef-d'oeuvre, qui on l’espère aura droit à une suite tout aussi merveilleuse.


314 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now