• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Eagle Island


Développé par Pixelnick et édité par Screenwave Media, Eagle Island est un Metroidvania de style roguelite, qui vous emmène dans un monde pixelisé, menacé par le terrible Armaura. Quill, un fauconnier habile, et son ami Kijo, sont seuls à pouvoirs calmer la terreur de ce terrible aigle. On les a donc accompagnés dans leur quête, pour réaliser notre test.

Trailer du jeu

Dans Eagle Island, vous contrôlez, Quill, un fauconnier, accompagné de son compagnon Hibou, Koji, qui se retrouve dans les ruines de la civilisation perdue, où une divinité prénommée, Armaura, menace toutes les autres divinités aviaires de cette civilisation. Seul vous, et votre lien qui vous unit avec Koji, est le seul espoir pour calmer la tempête d'Armaura. Un lien sacré, qui pourrait entendre raison, qu'hommes et oiseaux peuvent s'entendre, sans se vouloir du mal.

Dans ce petit Metroidvania, vous avez la possibilité de choisir votre règle de difficulté. Pour commencer, la commune, mais assez difficile, règle de base. Elle permet de démarrer la partie avec 3 points de vie, et les combos x4 permettent de gagner 1 cœur de vie. Cette règle est le mode normal du jeu, mais reste tout de même extrêmement compliqué. Surtout si vous désirez faire l'histoire sans vous prendre la tête. La deuxième règle, Hardcore, et comme vous vous en doutez, la règle la plus difficile. Vous démarrez aussi avec 3 points de vie, mais ce coup-ci, il faut réaliser un combo x6 pour gagner un cœur de vie. Et on récupère aussi moins de pierres runiques. Et pour finir, la règle qui permet de profiter de l'histoire sans souffrir, la règle simplifiée. Dans ce mode de difficulté, vous démarrez avec 6 points de vie. Certains coffres n'offrent que des cœurs de vie. Les manaroches tombent plus facilement. Et les prix en boutique sont moins chers. Une très bonne règle, pour ceux qui souhaitent faire l'histoire sans mourir toutes les 30 secondes. La règle peut être changée pendant la partie.

Une fois votre règle choisie, vous allez donc être laissé à l'abandon dans le petit, mais merveilleux monde d'Eagle Island. Comme tout Metroidvania qui se respecte, vous allez devoir trouver les différents lieux en cherchant par vous-même. Il faudra aller à gauche, à droite, en haut, en bas. Une multitude de chemins son possible. Et l'histoire n'est pas linaire. Vous pouvez donc la vivre comme bon vous semble. Mais certains lieux seront accessible uniquement grâce à certains pouvoirs de votre hibou, Koji.

Le but du jeu sera de terminer différents donjons pour récupérer l'artefact, qu'une des divinités du donjon fait tomber, après s’être fait attaquer par Armaura. Chaque donjon du jeu, représente un lieu différents. Avec son bestiaire, et son boss. Ils se génèrent tous aléatoirement. Vous ne tomberez donc jamais deux fois sur le même donjon, même quand vous mourez dans un des donjons. Car oui, comme le jeu est un roguelite, votre mort vous fait tout perdre. Et vous devrez recommencer le donjon à zéro. Mais uniquement le donjon. Tout se sauvegarde après chaque donjon terminé.

Pour vaincre vos ennemis dans Eagle Island. Vous devrez vous aider de Kijo. Votre maîtrise de fauconnier, vous permettra de le lancer sur vos ennemis. Malheureusement, vous servez qu'a ça. Vous n'aurez aucune autre possibilité pour tuer un ennemi. Kijo évoluera pendant toute l'aventure. Terminer un donjon, permet de récupérer un artefact élémentaire, qui transforme Kijo en petit Dieu ailé. En plus de pouvoir l'envoyer dans 8 directions, il sera possible de switcher le pouvoir de Kijo, pour qu'il puisse lancer des attaques-éclairs, de feu, de glace ... Mais pour cela, il vous faudra un peu de mana, appelé Manaroche. Ce dernier se récupère en enchaînant les attaques, et créant des combos.

Mais ce n'est pas le seul moyen de rendre Kijo puissant. Lors de votre petite balade dans les divers donjons du jeu, vous y trouverez des coffres, ou un oiseau marchand. Ils proposeront parfois des pièces, des graines, mais aussi des habilités. Elles sont multiples, et peuvent servirent à beaucoup de choses. Certaines permettent d'avoir plus de points de vie, d'autres servent à être invulnérable pendant quelque temps, ou nous faire sauter comme un kangourou. Mais les plus importantes sont celles utile à Kijo. Car elles pourront le rendre plus puissant. Un plus non négligeable lors des combats contre certains Boss du jeu.

Les coffres du jeu, s'ouvrent avec des graines. Elles ne sont pas difficiles à trouver. On en trouve dans des coffres gratuits, ou tout simplement en tuant des monstres. Pour la boutique, il faudra des pièces. Plus difficiles à récupérer, elles permettent d'acheter des habilités, mais aussi du Manaroche, et des points de vie.


Lors de l'exploration, ou même des donjons, vous y découvrirez des totems Aigle. Ils serviront de voyage rapide entre les autres totems découverts. Mais ils sont très peu utiles dans le jeu. Surtout lors des donjons.

Le jeu a encore quelques petits bugs, comme la manette qui vibre sans arrêt. L'impossibilité de jouer en plein écran, ou encore Kijo qui disparaît. Mais ce genre de bug sera surement corrigé à la sortie officielle du jeu.

Eagle Island est un petit jeu indépendant, qui a tout de même une très belle durée de vie, en règle de base. Vous pouvez atteindre les 10 heures de jeu facilement, grâce à sa difficulté bien dosée. Le jeu propose quelques petits ajustements dans les menus très sympathiques. Vous pouvez activer le mode Speedrun. Ce qui permet d'avoir un chrono pendant votre aventure. Il y a aussi un créateur de GIF. Un mode peu courant dans un jeu vidéo. Vous pouvez donc créer votre propre GIF en pleine partie. Quelques ajustements graphiques peuvent aussi être effectués. Vous pouvez jouer en mode pixelisé, qui est déjà magnifique graphiquement. Mais aussi en mode atténué, anguleux, ou encore CRT. Les 3 autres modes sont très spéciales. il faut vraiment apprécier pour jouer en CRT, ou en anguleux. Mais ça reste une idée intéressante.


Car graphiquement, en mode pixelisé, le jeu est déjà plein de charme. En plus d'avoir divers lieux magnifiquement créés. Eagle Island a un duo parfait, qui se complète parfaitement, pendant toute l'aventure. Ils sont magnifiquement liés. Que ce soit dans les combats, ou dans les déplacements. Mais ce n'est pas tout. Eagle Island propose aussi un magnifique bestiaire varié, et certains Boss magnifiques, et surtout atypique. les différentes divinités oiseaux sont somptueuses à regarder. Il n'y a rien à dire de ce côté. Eagle Island est au top point de vue Character Design. De plus, pour nous faire encore plus apprécier notre voyage en compagnie de ce monde merveilleux, le jeu propose un OST magique, qui nous enivre tout au long de notre balade. Un coup de maître parfait, de la part de Pixelnick. Si vous êtes du genre chasseur de succès. Vous serez récompensé par une galerie d'art, à chaque succès déverrouillé. Une fois de plus, on y voit tout le talent du studio, avec des illustrations incroyablement belles.

Pour finir, même si Eagle Island reste assez difficile à prendre en main, surtout lors des combats. Il n'en reste pas moins un jeu merveilleux à découvrir. L'histoire n'est peut-être pas la plus construite qu'on est pu découvrir ces derniers temps. Mais le lien qui unit Quill et Kijo, est magique. Et rien que pour ça, on apprécie cette aventure. Un metroidvania au gameplay innovant, qui se fera une place facilement dans le cœur de beaucoup de joueurs.


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now