• Couple of Gamer

[Test Express] [Steam] Swords & Souls: Neverseen


Disponible depuis le 22 juillet sur Steam, Swords & Souls : Neverseen est un RPG développé par SoulGame Studio, et édité par Armor Games Studios, dans lequel pour évoluer, nous devons faire appel à notre habileté, et nos réflexes. On a donc mis notre meilleur guerrier sur le coup, pour qu'il vous transporte dans le merveilleux monde de Neverseen, et vous apprenne les meilleures techniques de combat. Voici notre test.

A La Découverte de Swords & Souls: Neverseen

Avant de démarrer notre aventure dans le monde de Swords & Souls, nous avons la lourde de tache de créer notre personnage. Les choix sont assez limités. Mais entre quelques coiffures, visages, et couleurs, on peut y créer le héros qui nous ressemble ... enfin presque. Une fois notre petit héros en herbe prêt, on se retrouve sur un bateau qui va dériver sur l'île de Neverseen. Un petit lieu tranquille, qui finira par être notre futur foyer.

Une fois sur l'île, un homme, qui se prénomme Sire Pupset, nous demande, en tant qu'aventurier, de venir à bout de la vermine, aux portes du village. On affronte donc notre première vague de monstre. Mais malheureusement, nous sommes impuissants. Il va donc falloir évoluer. Heureusement, Sire Pupset est de bonne humeur, et va nous entraîner.

Pour évoluer en tant qu'aventure dans Swords & Souls: Neverseen, il va falloir deux choses. Des soulons, la monnaie locale. Et beaucoup d'entrainement. L'argent amassé pendant les combats, ou dans les coffres, va servir dans un premier temps, à réparer le camp d'entrainement. Séparé en 5 entraînements, Mêlée, Distance, Soulcerie, Défense, et Agilité. Ces 5 entraînements seront primordiaux pour faire évoluer votre héros. Mais la spécificité de Swords & Souls: Neverseen, c'est que les entraînements se dérouleront d'une manière bien différente des autres jeux d'aventure que l'on voit habituellement.

Pour l'entrainement de mêlée, il faudra jouer des touches du clavier, tel un jeu de rythme, pour taper au bon moment, les objets qui nous arrivent dessus. Il fait partie des entraînements les plus simples. Pour la distance, on y contrôle juste l'arc, et on doit viser les cibles le plus rapidement possible. La Soulcerie, qui est l'un des entraînements les plus difficiles, il faudra utiliser une boule magique pour toucher les cibles. Pour cet entrainement, votre souris se transformera en boule, et elle sera extrêmement sensible. La Défense n'est pas bien compliquée, mais demande énormément de réflexe. Car il faudra utiliser son bouclier, pour parer tous les objets qui nous arrivent dessus. Et pour finir, l'agilité demandera un peu de réflexe sur le clavier, en appuyant, comme pour la mêlée sur les bonnes touches, pour esquiver les attaques de Sir Pupset.

Les entraînements seront répétitifs, mais très important, pour venir à bout du jeu. Ils se déroulent tous de la même manière. Avec 5 grades à augmenter pour chacun des entraînements. On commence au grade Bronze, pour finir au grade Soul. Pour augmenter les grades, il faut enchaîner les objectifs d'entrainement, et l'augmentation des stats des 5. Les objectifs, que ce soit pour la mêlée, la distance, la Soulcerie, la défense, ou l'agilité, sont toujours les mêmes. Récupérer tant d’étoiles, faire tant de combo, ou encore faire un sans-faute. Mais pour réussir tout ceci, et devenir l'aventurier le plus puissant de Neverseen, il faudra travailler de nombreuses heures.

Dans Swords & Souls: Neverseen, on a aussi quelques quêtes données par les villageois, et surtout l'aubergiste, à réaliser. Le but premier sera de tuer la sorcière. Mais avant d'arriver jusqu’à elle, il faudra venir à bout des nombreuses vagues de monstre qui encercle le village. Les combats sont automatiques. On ne peut qu'utiliser les défenses, esquives, ou divers sorts que l'on aura appris pendant les entraînements. Ce qui rend certains combats tactiques. Car cela nous oblige à bien utiliser nos sorts, pour être sûr de ne pas perdre face à la dernière vague de monstre. Si on est trop faible, il faut retourner à l'entrainement.

Le jeu propose d'autres petites activités. On peut y pêcher des poissons dans quelques lacs, pour remplir le musée du village. Ou encore apprivoiser, via une flûte, quelques animaux qu'on a combattu. Pour la flûte, il faudra avoir, au préalable, acheté les livres de musiques, spécifique à chaque animal. Pécher, apprivoiser, ou encore vaincre les monstres du jeu, permet de remplir le musée du village.

Neverseen nous propose aussi un forgeron, et un marché. Ces lieux permettent l'achat d'armes, ou d'objets, qui seront utiles à la progression dans l'histoire. Les autres équipements, tels que les casques, gants, ou autres armures, se trouveront dans les coffres à la fin de chaque combat.

Par la suite, et quand les moyens seront là. Il y aura la possibilité de créer sa propre maison dans le village. Mais pour ça, il faudra énormément d'argent. Car même si les premières pierres ne coûtent pas grand-chose, un simple pilier vers la fin, fera très mal à la bourse.

Pour nous aider lors de notre aventure, il sera possible de s'offrir les services de certains guerriers vaincus lors des combats. Malheureusement, on ne peut choisir qu'un seul guerrier par combat. Et plus on les utilise, plus ils coûtent cher.

La direction artistique de Swords & Souls: Neverseen est très réussite, surtout du côté du bestiaire. Les divers ennemis rencontrés sont mignons, et attachants. Les boss ont tous leur petite spécialité, et on les reconnaît avec leur couronne sur la tête. Par contre, la musique est assez répétitive, même si elle reste très immersive. C'est un doux mélange qui s’apprécie sans modération... enfin presque. Car le système de combat, nous fait penser à un jeu mobile, tout comme l’évolution du village, et du personnage. Et ce côté "jeu mobile" prend un peu trop le dessus. C'est dommage, car dans l'ensemble, Swords & Souls: Neverseen est un jeu réussi.

Pour conclure, Swords & Souls: Neverseen est un jeu plutôt intéressant dans l'ensemble, surtout du côté de l’évolution du personnage, via les entraînements de style mini-jeux. Mais on a tout de même l'impression que le jeu est un portage mobile, alors que non. On y fait toujours la même chose, et les entraînements prennent peut-être un peu trop de temps. Au final, on passera plus de temps à passer les rangs des entraînements, que sur les chapitres du jeu, qui sont peu nombreux. Un mauvais dosage qui rend le jeu très vite répétitif. Mais attention tout de même, car il rend aussi très vite accro.



174 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now