• Couple of Gamer

1D#CoG : Top 10 des jeux du Mois de Ocotbre 2019


Une fois n'est pas coutume, nous avons pris du retard. Certains jeux, une fois de plus, sont arrivés en fin de mois. Ce qui difficile à gérer, avec les autres jeux du mois suivant. Mais bon, c'est bon, nous avons réussi à terminer tous ces jeux. Il est donc temps pour nous, de vous dévoiler le Top 10 des #1DCoG de ce mois d'octobre, plutôt calme. Mais surprenant.


10e: We Were Here Together

Pour commencer ce top 10, on va vous parler d'un jeu uniquement coop, qui a déjà fait ses preuves avec deux précédents opus. We Were Here Together. Ce 3e opus reste fidèle à la série de Total Mayhem Games. Le jeu propose diverses énigmes en coopération, extrêmement bien pensé, et parfois compliquées, qui font tout le charme du jeu. Il faut cependant compter 3 à 4 heures de jeu pour venir à bout d'une des deux fins du jeu. Ce qui oblige à refaire une seconde fois le jeu, pour découvrir ce que vous n'avez pas pu découvrir la première fois. Si vous êtes du genre à apprécier les escape game, et que vous avez le coéquipier idéal, We Were Here Together est un jeu à faire sans hésitation. D'ailleurs, vous pouvez vous faire un premier avis sur cette série, car We Were Here, le premier opus sorti en 2017, est gratuit sur Steam.

Test de We Were Here Together

9e: Crossroads Inn

En 9e position, on retrouve un jeu de gestion, actuellement en Early Access, qui a eu le droit à un kickstarter réussi. Crossroads Inn n'a quasiment aucun défaut, mis à part le manque de traduction Française. Pour nous, c'est vraiment le seul point faible du jeu. Le studio a su dégager quelque chose d'unique dans cette simulation d'auberge, ce qui le rend vraiment intéressant, et surtout addictif. Une fois lancée, on ne s’arrête plus. L'histoire est bien trouvée, avec une situation politique qui donne un double sens au jeu. On n'est pas qu'un simple gérant, on est bien plus que ça. Puis les scénarios, et le mode sandbox permettent d’étoffer la durée de vie. De plus, pour ceux qui aiment l'univers de The Witcher, il y a petite présence du jeu de CD Projekt RED qui se fait ressentir, que ce soit dans les musiques, ou dans l'ambiance. Crossroads Inn est sans doute une des simulations les plus originales, avec tout ce qu'elle propose. À voir maintenant ce que nous réserve l'avenir du jeu. Mais pour l'instant, on est conquis. Et on reprendra un verre tous les soirs dans notre taverne, avec le plus grand des plaisirs.

Test Express de Crossroads Inn

8e: Stranded Sails

Dans la lignée de My Time at Portia, Stranded Sails est un jeu en solo, mêlant agriculture, exploration et quêtes en monde ouvert dans l'ambiance relaxante des Caraïbes. En tant que fils du capitaine, vous vous échouez avec votre équipage sur un étrange archipel exotique au cours de votre tout premier voyage. Votre père étant gravement blessé, c'est à vous que reviennent les tâches d'explorer les îles, de réunir l'équipage dispersé et de relever toutes sortes de défis pour espérer rentrer chez vous. Le jeu propose de nombreuses petites quêtes. Des expéditions, histoire de trouver de nouvelles ressources. De l'agriculture. Et de la survie. On est sur un jeu assez libre, malgré une quête principale linéaire. Malheureusement, il reste assez pauvre en contenu, avec une durée de vie très courte. On fait donc très vite le tour de ce petit My Time at Portia façon matelot. C'est dommage, car le jeu reste tout de même intéressant dans l'ensemble.

Test de Stranded Sails bientôt disponible

7e: WARSAW

Warsaw est un RPG tactique en tour par tour qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce jeu qui se déroule pendant le soulèvement de Varsovie aurait pu être très intéressant. Il avait de quoi en charmer plus d'un. Malheureusement, le jeu a tendance à se répéter, avec une difficulté très mal dosée. Mais si vous êtes du genre survivant. Le jeu ne vous fera peut-être pas peur. De plus, on a le droit à une somptueuse direction artistique, avec des déplacements sur une petite carte, très bien réalisé. Bien sûr, WARSAW se démarque aussi par ses magnifiques musiques, tout au long de l'histoire. Dommage que le gameplay gâche tout le très bon travail derrière.

Test de WARSAW bientôt disponible

6e: Indivisible

Indivisible a fait partie pendant longtemps de nos coups de cœur. On l'a suivi, puis attendu sa sortie avec tellement d'impatience. Puis est venue la Gamescom, et la première prise en mains. Nous avions été charmé. Mais pourquoi est-il si bas dans le classement alors ? tout simplement parce que malgré une sublime histoire, et surtout une magnifique direction artistique, Indivisible est gâché par une répétitivité dans le gameplay. On a une impression de ne pas avancer, ou d'avancer trop vite, car on débloque très rapidement tous les personnages du jeu, car la durée de vie est plutôt courte pour un tel RPG. Un jeu fait avec amour. À découvrir une fois. Mais qui méritait surement mieux au final.

Test d'Indivisible bientôt disponible

5e: Chernobylite

Certes, Chernobylite est en Early Access, avec ses nombreux soucis. Mais il a tout pour devenir un très bon jeu de survie. Après quelques patchs correcteurs, un côté survie plus poussé, un contenu plus large, et surtout une fin, le jeu aura surement ce qu'il faut pour être intéressant. Il ne faut surtout pas oublier qu'il est en Early Access, et qu'il va évoluer avec le temps. De notre côté, on va lui laisser le temps. Et on reviendra volontiers sur le jeu, une fois stable, et avec un contenu plus large. Si vous avez l'habitude des jeux en accès anticipé, n’hésitez surtout pas à tenter l'aventure, car il a le mérite d’être intéressant. Pour les autres, on vous conseille vraiment d'attendre un peu. Histoire de ne pas être déçu.

Test Express de Chernobylite

4e: Yooka-Laylee and the Impossible Lair

Même si Yooka-Laylee and The Impossible Lair a pris un tout nouveau virage par rapport au premier opus, et que certains pourraient être surpris de ce côté 2.5D, il est difficile de se faire dépayser par ce gros changement, tellement l'univers et l'ambiance du premier opus est omniprésent dans ce nouvel épisode. Certes, il fait plus penser à un Runner, qu'a un plateformer. Mais on s'amuse tout autant à parcourir les divers niveaux de Yooka-Laylee and The Impossible Lair. Toujours aussi mignon, et attachant, il est difficile d'en vouloir à ce petit duo, d'avoir changé le gameplay, même si ce n'est pas de leur faute. Une nouvelle petite réussite pour Playtonic Games, qui réussit à faire de ce duo adorable, une référence du jeu d'aventure en 3D, mais aussi du plateformer 2.5D.

Test Express de Yooka-Laylee and the Impossible Lair


The Wanderer: Frankenstein’s Creature

Le premier jeu à monter sur les marches du podium, et le coupable de ce long retard des #1DCoG d'octobre. Ce dernier étant sorti le 31 octobre, il fallait trouver le temps pour y jouer, car on le savait, The Wanderer: Frankestein's Créature avait du potentiel. Ce petit jeu Français, qui met en avant la créature, un vagabond sans mémoire ni passé, un esprit vierge dans un corps créé de toutes pièces, doit forger son destin. Malheureusement, il ne sait pas discerner le bien du mal. Il faut donc jouer avec des choix, parfois cruels, pour donner vie à notre personnage. Et en reprendre certaines. Le jeu propose une direction artistique sublime. Et un OST merveilleux. Le travail effectué sur l'histoire de ce jeu est bluffant. On arrive à être triste, choqué, et ému, en l'espace de quelques minutes. Un jeu puissant, et poignant, qui fait partie de ces petites pépites indépendantes à ne pas louper. Malheureusement, beaucoup de bugs nous empêchent d’apprécier pleinement l'histoire jusqu'au bout. Un jeu à découvrir sans hésitation. Il vous charmera dès les premières minutes. Il n'est pas en 3e position pour rien.

Test de The Wanderer: Frankenstein’s Creature bientôt disponible


Rain of Reflections

En deuxième position, on retrouve un jeu qui a le mérite d’être beau, et en plus, proposer une histoire intéressante. Rain of Reflections: Chapitre 1 est une véritable surprise. Du gameplay varié. Un style magnifique et futuriste. Une histoire bien écrite. Et une bande-son accrocheuse et majestueuse. Tout est réuni pour faire de ce petit jeu indépendant, une véritable pépite. Malheureusement, le manque de VF reste le gros point faible de ce jeu. Ce qui ne l'aidera pas à se faire connaitre en France. Et c'est bien dommage, car il le mérite. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne prend pas la première place de ce classement. En tout cas, nous on attend le chapitre 2 avec impatience. Car comme toute bonne série, le cliffhanger nous laisse sur notre faim.

Test Express de Rain of Reflections


Trine 4

Le classement a été difficile. Et la première place ne s'est pas jouée à grand-chose. Et même si le deuxième a encore des chances de prendre la première place, quand la suite arrivera, pour Trine, c’était surement la seule occasion d’être premier. Car oui, c'est tout de même le 4e chapitre de ce fabuleux jeu, qui réussit l'exploit d’être en haut du classement. Après un passage en 3D un peu raté, la série Trine revient à la magie de la 2,5D avec Trine 4: The Nightmare Prince. Les trois héros, bien connu de la série, sont de retour et partent à la recherche du jeune et tourmenté Prince Selius, dans le monde merveilleux de Trine. Avec une direction artistique époustouflante. Et un OST qui fait frissonner. Il est difficile de rivaliser avec une telle pépite. Le jeu propose un retour aux sources parfait. Et une durée de vie convenable. De plus, il est possible de faire l'aventure en coop, avec 3 amis. Trine 4 à tout pour plaire. Et ceux qui ont adoré le 1 et le 2, seront tout de suite charmé par ce 4e opus. Pour les autres, il suffira de poser les yeux un instant sur ce jeu, pour tomber sous le charme de ce magnifique Trine 4, qui mérite amplement la 1re place de notre classement.

Test Vidéo de Trine 4


129 vues0 commentaire