top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Wildshade: Unicorn Champions


Disponible le 30 novembre sur PlayStation, Xbox et Nintendo Switch, Wildshade: Unicorn Champions est un jeu de courses d'équitation, développé par Tivola, et édité par Nacon, où l’on va devoir monter un cheval ou une licorne pour remporter des courses. Et après avoir galopé pendant des heures, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Wildshade: Unicorn Champions est un jeu de courses d'équitation, dans la lignée d’un jeu de Kart, comme Mario Kart, où l’on va devoir participer à des courses, avec comme monture, des chevaux ou des licornes, afin de remporter différents trophées lors de plusieurs tournois.


Avant de commencer nos courses, on va devoir choisir notre protagoniste. Le jeu proposera 8 personnages. 4 filles et 4 garçons. Cependant, le choix ne sera pas définitif. On pourra prendre un autre personnage entre chaque course. Une fois qu’on aura sélectionné notre personnage, il faudra choisir notre monture. Pour commencer, on aura seulement 6 possibilités. 4 chevaux et 2 licornes. Et comme pour le personnage, il sera possible de changer avant chaque course. Quand tous ces choix seront terminés, il sera temps de partir faire la course.

Wildshade: Unicorn Champions propose 3 modes. Le mode campagne, jouable uniquement en solo. Et le mode tournoi et courses, pour jouer en famille ou entre amis jusqu'à 4 joueurs. Le mode campagne sera composé de 40 courses. Notre objectif va être de terminer les courses, les unes après les autres, dans l'espoir de finir au moins 5e à chacune d'entre elles, afin de récupérer des étoiles. Plus on va finir haut dans le classement, plus on va recevoir des étoiles. On en gagnera 5 en terminant 1er. Ces étoiles vont être primordiales pour progresser dans la campagne. Car plus on va avancer, plus il nous en faudra pour débloquer les futures courses. Tous les 4 à 8 niveaux, on pourra recevoir un nouveau cheval ou une nouvelle licorne. Dans le jeu, les montures seront purement esthétiques. Ce qui nous donnera la possibilité de galoper avec des montures différentes au fil de la campagne. En tout, il y en aura 8 à récupérer. Mais encore une fois, pour les obtenir, il faudra un certain nombre d'étoiles.


Dans le mode tournoi, il faudra remporter 5 coupes. Dans l'esprit de Mario Kart, il faudra finir 4 courses, et remporter un maximum de points pour gagner le tournoi. Chacun des 5 tournois pourra être joué dans 3 modes de difficulté. Facile, normal et difficile. Pour un total de 15 tournois. Si on remporte le tournoi, on recevra, en récompense, des équipements comprenant des selles, des tapis et des harnais. Et si on a de la chance, un cheval/licorne en prime. Pour finir, dans le mode Courses, on va juste pouvoir refaire chacune des courses pour s’amuser. Parfait pour s’amuser en famille ou entre amis. Car en solo, il n’y a pas grand intérêt.

Chaque course durera moins de 5 minutes, et sera composée de deux ou trois tours maximum. Le but sera de franchir la ligne d'arrivée en premier pour gagner. Mais un cheval étant assez lent, la meilleure solution pour lui faire prendre de la vitesse sera de sauter par-dessus les obstacles, ou de glisser parfaitement dans les virages trop serrés. Pour nous donner un coup de sabot, tout au long de la course, on pourra obtenir des pouvoirs qui permettront de nous apporter un petit avantage, ou de piéger nos adversaires. On aura des ailes pour gagner en rapidité, un bouclier protecteur, des piques glacées, ou des boules de feux pour reprendre la tête. Il y aura trois façons d'obtenir ces bonus. La première, en courant simplement, au bout d'un certain temps, on obtiendra un bonus. En récupérant des orbes pendant la course. Ou comme dans Mario Kart, en attrapant des fioles positionnées à plusieurs endroits.


Entre deux courses, on pourra se rendre à l'écurie, afin de changer de personnage ou de monture. Mais aussi, changer l’équipement du cheval ou de la licorne. Le jeu nous offrira aussi la possibilité de faire des croisements. Le but sera de choisir deux montures, et de les fusionner pour créer un mélange des deux.

Wildshade: Unicorn Champions est assez court. Il faudra seulement 4 petites heures maximum pour tout faire. Mais cela dépendra d'un enfant à un autre. Et surtout, cela dépendra de son âge. Le jeu est tiré du jeu mobile. Donc, principalement basé sur la course. Il n’y a donc pas un petit haras pour que nos enfants puissent voir et prendre soin des leurs chevaux.


Le jeu ne se foule pas non plus au niveau de la direction artistique. On va avoir une version mobile, sans aucune réelle amélioration. Et sur mobile, le jeu est gratuit. Seules certaines fonctionnalités, comme la glissade, vont le rendre différent. Mais ça ne vaut pas son prix. Le petit avantage, c’est que le jeu n’est pas gourmand en mode portable sur Nintendo Switch. Dans un sens, heureusement pour un portable d’un jeu mobile.


Pour conclure, Wildshade: Unicorn Champions est une grosse arnaque. Payer 40e sur consoles de salon, pour avoir le contenu d'un jeu mobile gratuit, avec, en prime, quelques fonctionnalités. Ce n'est clairement pas rentable. De plus, l'aventure est courte, sans histoire et sans haras pour divertir nos enfants. On enchaîne simplement les courses, comme sur mobile. Un portage sans efforts, tout simplement.


196 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page
Couple of Gamer ...