• Couple of Gamer

[Test][Ubisoft Connect] Immortals Fenyx Rising


Depuis quelques années maintenant, les jeux vidéo d'Ubisoft ont pour but de nous faire réviser les mythologies anciennes. Après un voyage chez les dieux égyptiens, grecs et nordiques, Ubisoft nous plonge de nouveau chez les grecs avec sa toute licence, Immortals Fenyx Rising. Un jeu moins sérieux qu'Assassin's Creed, disponible le 3 décembre sur Playstation , Xbox, PC, Nintendo Switch et Stadia. C'est donc après un merveilleux voyage chez les Vikings dans Assassin's Creed Valhalla, qu'on a pu découvrir ou redécouvrir la mythologie grecque, avec beaucoup d'humour. Mais cette nouvelle licence a t'elle sa place dans le catalogue de jeux du studio ?Ou restera-t-elle dans l'ombre des Assassin's Creed ?

A La Découverte d'Immortals Fenyx Rising

Le réveil des dieux !

Immortals Fenyx Rising est un jeu d'aventure en mode ouvert, qui nous conte l'histoire de Fenyx, personnage qu'on doit créer au départ, avant de se lancer dans l'aventure. Fenyx peut-être une femme ou un homme. Mais avec tout ce qu'on a pu voir sur le jeu depuis le début. Et ce qu'on a pu découvrir lors de la démo. Difficile de se faire à l'idée que Fenyx peut-être un homme. La personnalisation de Fenyx est assez limitée. On a le droit à quelques coupes de cheveux, la couleur de peau et d'autres petites modifications d'apparences, pour créer le Fenyx de la légende, qui sera contée par Zeus et Prométhée.


On démarre l'aventure échoué sur une plage de l'Olympe. Au loin, on découvre notre frère Lygiron et d'autres soldats, totalement pétrifiés. Pour comprendre ce qu'il s'est passé, et comment sauver son frère, on va partir à la rencontre de l'Oracle. Sur notre chemin, on va faire la rencontre d'Hermès, le messager de Zeus, dieu des voyageurs, des commerçants, des voleurs et des orateurs, qui va nous aider dans notre quête. L'histoire que nous conte Prométhée, est celle d'un héros du nom de Fenyx, simple mortel, qui est le seul à pouvoir sauver les dieux du terrible Typhon. C'est donc cette quête qu'on va devoir accomplir.

Pour réussir cette quête, il faudra traverser l'Olympe, et aider quatre divinités à trouver leur essence, et ainsi devenir plus puissant, afin de vaincre Typhon. Ce qui est intéressant dans Immortals Fenyx Rising, c'est qu'on ne nous oblige pas à choisir une route, et la poursuivre. On est libre d'accomplir n'importe quelle quête, dans l'ordre de son choix, même si en aidant l'une des quatre divinités, l'envie nous prend d'arrêter sa suite de quête, pour en faire une nouvelle. Une liberté très utile. Surtout quand on approche de la fin d'une suite de quête. Car souvent, elles demandent d'être suffisamment prêt pour réussir le défi final.


Les quêtes d'une divinité se déroulent souvent de la même manière. Tout d'abord, on se rend dans la zone pour escalader la statue de la divinité. Une fois au sommet, on dévoile tous les points d'intérêts de la zone, grâce au regard lointain. Débloquer une zone permet d'avoir accès aux quêtes de la divinité. Après une petite rencontre déprimante, la divinité nous offre une première bénédiction, qui sera très utile en combat. Puis les quêtes se suivent, et la divinité nous fait de plus en plus confiance, nous offrant d'autres bénédictions. Chaque divinité nous offre jusqu'à trois bénédictions. Après des heures à faire la suite de quête, on se retrouve dans l'antre ultime, pour récupérer l'essence de la divinité, qui permettra de nous aider lors du combat final.

Immortals Fenyx Rising propose une histoire très bien écrite, et surtout très drôle. On remercie pour cela, Zeus, qui trouve toujours les mots pour couper Prométhée dans son histoire, et ajouter quelques pointes d'humour sur les récits bien connus des dieux grecs. Malheureusement, la construction de celle-ci est trop répétitive. Et même si la zone de quête est différente pour chaque divinité, on fait sans cesse la même chose. Les deux premières fois, on se prête au jeu. Mais une fois qu'on arrive à la 3e divinité, on sait quasiment comment va se dérouler la suite de quête.


Pour venir à bout d'Immortals Fenyx Rising, il faudra compter une bonne vingtaine d'heures. Mais tout dépendra de beaucoup de facteurs. Car, entre l'exploration, les quêtes secondaires, les tâches héroïques, les cryptes et les défis mythiques. La durée de vie peut doubler. Et si par malheur, on commence à bloquer sur l'une des nombreuses énigmes du jeu, on peut y rester encore de nombreuses heures. De quoi nous occuper un bon moment sur les terres des Dieux de l'Olympe.

Explorer pour mieux progresser ?!

Pour réussir à progresser dans notre quête, il faudra, avant tout, explorer le monde qui nous entoure. Depuis les points d'observations, les statues des divinités, et grâce à notre regard lointain, on peut faire apparaître sur la carte, tous les points d'intérêts d'une zone, et ils sont nombreux. Principalement, on y découvrira les failles pour atteindre le Tartare. Ces failles sont des cryptes, où il faudra résoudre des énigmes pour y récupérer des éclairs de dieux. Une ressource importante, qui servira à faire évoluer Fenyx. Mais on y reviendra juste après. Les cryptes sont plus ou moins difficiles. Certaines demanderont des pouvoirs divins bien spécifiques pour la terminer. Heureusement, un message nous prévient, au cas où ce pouvoir est manquant, sans nous dire quel pouvoir il faut exactement. C'est à nous de revenir plus tard dans ce lieu, une fois plus de pouvoir acquis. Mais avec un peu de réflexion, il est possible de réussir des cryptes, même si on ne possède pas le pouvoir en question. Il faut juste se servir de sa tête. Dans certaines des cryptes du Tartare, on y trouvera aussi des coffres proposant de nombreuses ressources, indispensables pour faire évoluer Fenyx.

Pendant l'exploration, de nombreux défis mythiques se dresseront sur notre chemin. Le premier, le défi des Lyres. Chaque zone de l'Olympe propose une Lyre géante, avec plusieurs failles dorées. Pour faire les ouvrir et récupérer leur contenu, il faudra trouver des petites Lyres qui joueront une musique. Retenir cette musique. Et la jouer sur la grande Lyre à l'aide de ses flèches. Il est impossible de jouer la musique d'une Lyre d'une région, sur la grande Lyre d'une autre région. Le second défi, c'est la fresque. C'est un petit casse-tête, où il faudra bouger des cases pour reconstituer une fresque, afin de recevoir un présent. Le troisième, c'est le défi d'Ulysse. À l'aide de son arc, il va falloir parcourir un chemin, grâce au pouvoir divins, la flèche d'Apolon, qui permet de prendre le contrôle de la flèche, comme dans Assassin's Creed. En quatrième, on retrouve un défi de course, qui nous demandera de rejoindre un point A, à un point B, le plus rapidement possible. Et pour finir, on a le défi constellation. Dans celui-ci, on devra tout simplement recréer une constellation, grâce à des perles bleues. Chaque défi héroïque permet de récupérer des pièces de Charon. Une monnaie extrêmement importante, pour débloquer de nouvelles aptitudes, que ce soient les compétences ou les pouvoirs divins. Pour progresser dans l'histoire du jeu, certaines aptitudes seront presque obligatoires.

L'exploration servira aussi à récolter de nombreuses ressources, comme de délicieux fruits divins, qui permettront de confectionner diverses potions. Des pierres précieuses, pour améliorer ses épées, ses haches, ses arcs, ses flèches, ses équipements et ses potions. Dans Immortals Fenyx Rising, tous les équipements et armes récoltés ne changent pas vraiment les stats du héros. C'est purement visuel. Pour améliorer les dégâts, la défense et la bourse à potions, il faudra passer par la forge d'Héphaïstos, pour augmenter les stats globales de toutes les épées, haches, ou autres équipements.


L'amélioration des équipements se fera au Halle des Dieux, où Hermès attendra bien sagement, avec les différentes divinités sauvées. Dans ce lieu, il sera aussi possible d'augmenter sa santé. Pour cela, il faudra récolter un maximum d'Ambroisie, se trouvant un peu partout sur la carte du monde. Mais aussi l'endurance de Fenyx, grâce aux fameux éclairs de Zeus, récoltés dans les cryptes. Au Halle des Dieux, Hermès fera aussi office de commerçant, proposant d'échanger de l'Elektrum, monnaie obtenue en réalisant des tâches héroïques, contre des objets premium. La boutique est éphémère, et change toutes les semaines. Mais on peut y trouver des montures et équipements tellement rares et beaux, qu'on s'empresse de réaliser toutes les tâches.


Pour finir avec l'exploration et la découverte des secrets de l'Olympe, le jeu regorge de divers coffres au trésor. Certains seront simple à récupérer. Il suffira simplement de vaincre les sbires de typhon. Pour les autres, qui apporteront souvent des équipements, il faudra résoudre des énigmes. Parfois, elles seront très simples à comprendre. D'autres fois, il faudra chercher un peu, avant de comprendre. Il sera aussi possible d'apprivoiser une monture, parmi quelques animaux sauvages.

La puissance d'Achille !

Avec toute cette exploration, on aurait pu croire que les ennemis dans Immortals Fenyx Rising seraient partout. Mais au final, pas du tout. Le monde est vide. On rencontre quelques fois des animaux, qui se baladent tranquillement dans les champs. Et quelques sbires de Typhon seront là, à guetter un coffre, ou à rien faire. Heureusement, pendant l'aventure, on croise la route de bêtes légendaires, qui vont nous donner l'occasion de combattre. Car, avec les nombreuses aptitudes que le jeu propose, entre les compétences et les pouvoirs divins, il serait dommage de ne pas pouvoir utiliser toute cette force divine pour vaincre des ennemis.

Fenyx possède trois armes. Une épée pour les coups rapide. Une hache pour les coups plus puissants, qui étourdissent les ennemis. Et un arc. En combat, selon l'ennemi, il faudra utiliser l'une de ces trois armes. Mais face à un boss, c'est une autre histoire. Principalement, il faudra utiliser sa hache, pour monter sa barre d'étourdissement, ou utiliser les compétences de notre phénix, Phosphore. Une fois étourdi, on l'enchaîne avec des corps rapides à l'épée, avant qu'il se relève. Puis on répète l'opération jusqu'à sa mort. Les boss ou ennemis un peu plus puissant, ont le don de faire très mal. Il faudra donc jouer de l'esquive parfaite, pour pouvoir ralentir le temps, et frapper l'ennemi à plusieurs reprise. Une technique pas si simple à prendre en main. Surtout quand un boss passe son temps à attaquer. Car l'esquive ne fonctionne pas toujours comme on le souhaiterait. Parfois, on esquive les deux premières attaques. Mais la 3e nous est fatale. Alors, pour ne pas prendre de risque, il est préférable de prendre son temps. Trouver le meilleur moment pour ralentir le temps, et attaquer. Quitte à faire durer les combats encore plus longtemps. Parfois, c'est tellement long, qu'on a l'impression que les boss du jeu son des sacs à PV. Alors qu'ils sont juste très longs à battre. Car se jeter sur un boss, c'est plus risqué que prendre son temps. Par contre, si après une heure, le combat n'est toujours pas fini, c'est que les équipements ne sont pas assez amélioré. Nous obligeant à quitter le combat, et partir en quête de ressource.

Le jeu de Cronos !

Beaucoup voient en Immortals Fenyx Rising, une copie de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Si à bien des égards ils se ressemblent, ce n'est pas pour autant qu'il faut comparer les deux jeux. De plus, chaque jeu est une copie d'un autre jeu. La Terre du Milieu : L'Ombre de la guerre est une copie d'Assassin's Creed. Fortnite est une copie de PUBG, qui est une copie d'Arma. Tous les jeux sont des copies d'autres jeux. Et comparer Immortals Fenyx Rising à The Legend of Zelda: Breath of the Wild. C'est comme le comparer à Genshin Impact. Si on regarde bien, c'est le même style pour ces trois jeux. Et pourtant, on en fait pas tout un plat. Si Ubisoft a voulu s'inspirer de The Legend of Zelda: Breath of the Wild pour créer cette nouvelle licence, c'est peut-être aussi pour casser les codes. Assassin's Creed. Watch Dogs. Far Cry. R6S. Les dernières licences du studio sont très matures. Et il y a bien longtemps qu'Ubisoft nous avait pas offert un voyage aussi coloré. Et on ne dirait pas non à une suite. Quitte à froisser quelques joueurs.

La voix de dieux.

Avec Immortals Fenyx Rising, Ubisoft nous offre un nouveau voyage, en compagnie des dieux de l'Olympe. Sauf que cette fois-ci, c'est une explosion de couleurs qui vient s'abattre sous nos yeux. Et en 4K, c'est tout simplement sublime. Certes, le jeu a quelques problèmes de textures. Surtout quand on regarde d'un peu trop près les vêtements de Fenyx. Mais pour le reste, c'est irréprochable. Le jeu nous offre des points de vues exceptionnels, qui nous donne envie de prendre des photos toutes les cinq secondes. Et chaque zone propose son univers bien à lui. Entre les verdoyantes de l'ouest, le champ de ruine de l'est, le pic enneigé du nord, et la chaleur du centre du Tartare. Le monde d'Immortals Fenyx Rising est peut-être pas aussi grand qu'un Assassin's Creed. Mais le voyage est tout aussi magnifique.

Et que dire du doublage. Il est tout simplement parfait. Lionel Astier dans le rôle de Zeus, c'est un choix discutable. Mais on peut dire qu'il ne se défend pas trop mal. Il réussit à nous faire rire, du début à la fin. Il a toujours le petit pic parfait, en référence avec les histoires de Prométhée. Il y a bien longtemps qu'on n'avait pas autant rigolé lors d'une aventure créée par Ubisoft. Et bien sûr, Fenyx et tous les dieux ont le droit à un doublage magnifique, qui nous immerge avec beaucoup d'humour dans l'aventure d'Immortals Fenyx Rising. Après, il faut aimer l'humour un peu lourd.


Bien sûr, le jeu n'est pas sans défauts. Quelques dialogues manquent d'imaginations. Fenyx qui répètent souvent la même phrase à Hermès, c'est marrant la première fois. Mais à trop répéter un gag, ça devient lassant. La structure des cryptes sont un peu trop souvent identiques. Et le bestiaire n'est pas varié. On ajoute à ça, un monde en manque de vie. Et quelques chargements, un peu trop long, quand on sort d'une crypte. Mais ces défauts n'empêchent pas de passer de bons moments dans le jeu.

Un baiser d'Aphrodite.

Pour conclure, Immortals Fenyx Rising est un jeu agréable, qui, même avec ses défauts, permet de s'amuser, tout en arpentant un monde ouvert dense et magnifique. La liberté dans la progression, permet de voler de ses propres ailes et d'évoluer à son rythme, sans se prendre la tête. Un voyage qui plaira aux amoureux des mondes ouverts, qui aiment partir à l'exploration. Mais surtout à ceux qui adorent les jeux parsemés d'énigmes en tout genre. De notre côté, cette nouvelle licence nous a conquis. Et on ne dirait pas non à une suite, prenant place chez les dieux égyptiens ou nordiques.


1,277 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now