top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] STAR WARS Jedi: Survivor


STAR WARS Jedi: Survivor est la suite des aventures de Cal Kestis, et son compagnon droïde, BD-1. Un jeu d'action-aventure galactique à la troisième personne, développé par Respawn Entertainment en collaboration avec Lucasfilm Games, et édité par EA, qui nous replonge dans le côté le plus sombre de la galaxie, afin d'aider Cal Kestis à assurer sa survie, et à défendre l'héritage de l'Ordre Jedi, par tous les moyens. Et après avoir combattu aux côtés de nouveaux, comme d'anciens alliés, il est temps pour nous donner notre avis sur cette suite, 4 ans après STAR WARS Jedi: Fallen Order.

Trailer du jeu

Le dernier Jedi !

Alors que notre jeune Padawan, Cal Kestis, a échappé de justesse à la purge de l'Ordre 66, lors des événements de l'opus précédent. Notre Jedi se retrouve à survivre face à la menace de l'Empire, toujours en quête de le retrouver, et de le tuer. Aidé par un tout nouvel allié, Bode Akuna, ainsi que de ses anciens coéquipiers, Cere, Greez et Merrin, il va devoir parcourir la galaxie, afin d'en apprendre plus sur une ancienne cité, et l'Ordre Jedi.


Comme dans l'opus précédent, STAR WARS Jedi: Survivor va nous faire parcourir divers lieux de la galaxie, comme Jedah, Koboh, ou encore, la Lune Brisée, afin de progresser dans notre quête principale. Cette dernière sera composée de plusieurs suites de quêtes, qui nous demanderont de faire de nombreux aller/retour à bord du Mantis, afin de découvrir les derniers secrets de l'Ordre Jedi. Le jeu va se dérouler de la même manière que STAR WARS Jedi: Fallen Order. On va donc avoir de nombreux niveaux qui regorgeront d'énigmes. Des phases de plateforme, avec de nombreux Parkours. Et bien sûr, des ennemis, toujours aussi redoutables.

Pour que l'aventure s'adapte à tous les types de joueurs, il y aura 5 modes de difficulté. On aura le classique “mode histoire”, qui permettra de progresser dans l'aventure, sans vraiment se soucier des combats. Et le mode “grand maître Jedi”, pour les joueurs qui aiment souffrir, tout en jouant. Quelle que soit la difficulté, les énigmes seront les mêmes pour tous. Il faudra utiliser la force pour se débloquer, ou s'aider de ses alliés, comme BD-1, qui pourra utiliser de la matière de Koboh pour résoudre certaines énigmes.


Bien sûr, STAR WARS Jedi: Survivor étant un jeu proposant plusieurs planètes en monde ouvert, on aura aussi de nombreuses quêtes secondaires à accomplir pendant notre aventure. En parlant à divers habitants de ces planètes, on débloquera des rumeurs, qui permettront de participer à ces quêtes secondaires. On aura aussi divers chasseurs de prime à tuer pendant notre voyage à travers la galaxie. Ainsi qu'une grande chasse aux trésors. Mais ça ne sera pas les seuls objectifs secondaires à faire. Car, on pourra aussi trouver les failles de la force, qui nous permettront de participer à un défi Jedi. Et faire un peu de jardinage, en récoltant de nombreuses graines à travers la galaxie. De quoi nous occuper de nombreuses heures.


Pour venir à bout de l'histoire principale de STAR WARS Jedi: Survivor, il faudra compter un peu moins de 20 heures. Mais cette durée de vie sera très variable, selon la difficulté, la compréhension des énigmes, et les petits détours.

Que la force soit avec toi !

Lors de cette nouvelle aventure, notre jeune Jedi maitrisera déjà la force. Et il utilisera aussi son sabre laser pour venir à bout des nombreux ennemis qui se dresseront sur sa route. Les bases de l'opus précèdent seront déjà acquises. Mais cela ne nous empêchera pas d'apprendre de nouvelles techniques, afin de devenir un redoutable Jedi. Pour commencer, afin de se battre, on pourra utiliser diverses postures, qui l'on débloquera au fur et à mesure de l'aventure. Certaines postures seront plus défensives. D'autres, plus rapides. Selon notre façon de jouer, on utilisera des postures préférentielles. Par exemple, une posture de double sabre, qui va permettre d'être plus rapide. Ou une posture de sabre et de blaster, pour pouvoir attaquer à distance, tout en combattant au corps-à-corps. Il sera possible d'activer jusqu'à deux postures de combat. Et lors des points de méditation, on pourra changer ces deux postures, afin de passer certains ennemis, qui seront plus faciles à vaincre en utilisant des postures plus combatives ou autre.

En plus des différentes postures, on pourra utiliser la force pour vaincre nos ennemis, ou du moins, les désorienter. Les pouvoirs de la force se débloqueront au fur et à mesure que l'on avancera dans l'aventure. En tuant des ennemis, accomplissant des quêtes, ou en explorant, on va gagner de l'expérience qui va nous permettre de débloquer des points de compétences. Ces derniers vont nous permettre de déverouiller les compétences de la force, disponible dans l'arbre à compétences. Cet arbre sera composé de plusieurs branches. Une branche sera dédiée à la survie. Une à la force. Et la dernière au sabre Laser. Cette branche proposera plusieurs arbres en fonction des postures, afin de débloquer des compétences uniques pour chacune d'entre elles.


Pour améliorer la force de notre Jedi, on pourra aussi activer plusieurs avantages. Ces derniers, au nombre de 25, devront être découverts en explorant la galaxie. Ils serviront à améliorer certaines compétences, ou en découvrir de nouvelles, qui pourraient nous être très utiles en combat.

Un voyage à travers la galaxie !

STAR WARS Jedi: Survivor est un jeu qui se savoure. Et pour cela, il faut explorer les moindres recoins de la galaxie qu'il est possible d'explorer dans le jeu. Qu'on soit sur Jedah, ou encore, Koboh, on aura une immense carte à explorer. Cette partie d'exploration permettra de profiter des sublimes paysages du jeu. Mais pas seulement. Car sur ces différentes planètes, on découvrira de nombreux échos, ressources, ou coffres, qui viendront compléter notre journal et notre collection de vêtements ou pistes musicales.


Pour parcourir ces vastes étendues désertiques, on pourra utiliser notre pouvoir de persuasion, afin de monter sur une créature qui nous servira de monture. Grâce à ça, on sera libre de partir à la chasse aux trésors et ressources. La plupart des trésors du jeu nous donneront accès à de nouvelles tenues pour Cal, ainsi que des composants pour BD-1. Histoire de les personnaliser tout au long de l'aventure. On trouvera aussi de nombreux embouts pour monter son propre sabre laser ou blaster. On pourra aussi mettre la main sur des coloris, afin de pousser la personnalisation au maximum. Pour personnaliser Cal ou BD-1, il suffira de se rendre sur l'un des nombreux établis, disponibles un peu partout.


L'exploration permettra aussi de mettre la main sur certaines ressources qui permettront d'être échangées contre des objets, équipements, ou pièces pour l'holotactique. Pour atteindre certains trésors ou ressources, il faudra parfois terminer le jeu. Ou du moins, avoir bien progressé dans l'histoire. Car certains lieux seront accessibles uniquement grâce à des compétences de Cal ou de BD-1, que l'on débloquera pas tout de suite. Nous obligeant à revenir sur nos pas, bien plus tard.

Un bol d'air frais ?

Il y a 4 ans, STAR WARS Jedi: Fallen Order nous avait déjà mis une claque, avec ses univers respectant parfaitement la saga de Georges Lucas, avec de nombreux clins d'œil. Et sans trop de surprise, Respawn Entertainment nous offre un second voyage tout aussi fabuleux. Et qu'on aime ou pas l'univers Star Wars, on prend plaisir à explorer Jedha, Koboh, ou encore, les différents vaisseaux impériaux. Les lieux sont vastes et pleins de vie. Et même si la plupart du temps, on parcourt d'immenses déserts. On arrive toujours à en prendre plein les yeux, que ce soit en regardant le ciel, avec une vue sur la Lune Brisée, ou encore, en observant les sublimes ruines des différents mondes. Le dépaysement est total. Et on a vraiment l'impression de vivre une véritable aventure Star Wars, en compagnie d'un Jedi qu'on apprécie de plus en plus.


Bien sûr, la direction artistique n'est pas le seul gage de qualité. On a aussi l'ambiance sonore, l'OST, les personnages, l'écriture. Respawn a mis le paquet dans cette suite. Et ça se ressent, chapitre après chapitre. Même si parfois, on a l'impression que certaines scènes sont uniquement là pour combler un vide scénaristique.


Malheureusement, tout n'est pas rose dans STAR WARS Jedi: Survivor. Et la version PC a le droit à de nombreux bugs, qui viennent parfois gâcher l'aventure. Entre, la mauvaise optimisation, qui nous empêche de profiter de certaines fonctionnalités du jeu. Les crashs à répétition. Et les bugs du personnage lors des combats. Difficile d'apprécier l'aventure comme il se doit. Pourtant, le jeu a eu le droit à de nombreux patchs. Mais malheureusement, les problèmes sont toujours présents. Ce qui rend la progression difficile. Et surtout, frustrante.

Une vraie suite ?

Pour conclure, même si STAR WARS Jedi: Survivor est un nid à bugs. Ça reste un très bon et beau jeu. L'histoire réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la bataille finale. Les mondes sont sublimes. Nous donnant envie de passer de nombreuses heures à les explorer. Et l'ambiance est digne d'un film de Georges Lucas. Certes, pour l'apprécier, il faut réussir à faire l'impasse sur tout le côté obscur qui gravite autour du jeu. Et après une bonne méditation, le plaisir est au rendez-vous.




321 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...