• Couple of Gamer

[Test][Steam] Scarlet Nexus


Disponible depuis le 25 juin sur PC, PlayStation et Xbox, Scarlet Nexus est le dernier action-RPG de Bandai Namco, réalisé par Kenji Anabuki et Keita Iizuka, l’équipe derrière le magnifique, Tales of Vesperia. Nous plongeant dans un monde Brain Punk, cette toute nouvelle franchise, à l'allure d'anime, a fait beaucoup parlé d'elle depuis son annonce en mai 2020. Et après des mois d'attentes, et de trailers alléchants, on a enfin pu découvrir ce qui se cachait derrière cette nouvelle IP. D'ailleurs, on vous dit tout dans notre test.

À La Découverte de Scarlet Nexus

Une histoire pas comme les "autres" !

L'histoire de Scarlet Nexus se déroule dans un avenir lointain. Après la découverte d'une hormone cérébrale de type psionique, les humains développent des pouvoirs extra-sensoriels, changeant à jamais la face du monde. À l'aube de cette nouvelle ère, d'étranges mutants appelés "Autres" et dotés d'un certain appétit pour les cerveaux humains tombent littéralement du ciel. Très vite, le monde se rend compte que seules des mesures extrêmes pourront venir à bout de ces créatures, insensibles aux armes conventionnelles, et que son unique chance de survie réside dans des êtres aux capacités extra-sensorielles ultradéveloppées appelés les "psioniques". Depuis, la BEA (Brigade d'Extermination des Autres) recrute tous les psioniques qu'elle trouve pour constituer la dernière ligne de défense de l'humanité.

Scarlet Nexus propose deux histoires. La première, celle de Yuito Sumeragi, une jeune recrue du BEA issue d'une lignée de politiciens. Et celle de Kasane Randall, recrutée directement par la BEA pour sa maîtrise de son pouvoir et sa puissance. Les deux histoires sont très liées. Enfin, les deux héros de ces histoires. Qu'on commence l'aventure avec Yuito ou Kasane, on vivra plus ou moins la même histoire. Il y aura de nombreux éléments qui seront liés uniquement aux personnages, sa vie, ses amis, sa famille, son histoire personnelle, et son peloton. Par exemple, l'histoire de Kasane sera principalement centrée sur sa "sœur". Tandis que celle de Yuito nous plongera un peu plus dans l'entreprise familiale. Bien sûr, pour ne pas "spoiler" les histoires, on évitera de détailler le parcours de ces deux aventuriers. Il faut savoir qu'à partir du chapitre 10, ce qui correspond à la fin du jeu, les deux histoires seront liées. Et le peloton de Yuito et celui de Kasane se battront ensemble.


Pour progresser dans l'histoire de Scarlet Nexus, qui est un jeu assez linéaire, il faudra suivre les différents chapitres du jeu. Il y en a 12 au total par personnage, ce qui fait 24 chapitres, si on termine le jeu deux fois. Bien sûr, pour comprendre l'histoire de Scarlet Nexus, et savoir le lien qu'il y a entre les deux personnages, il est nécessaire de terminer le jeu avec les deux personnages. Entre chaque chapitre, on a le droit à un interlude dans notre planque. Cette partie servira à créer des liens avec les membres de notre peloton, grâce à des petits événements, ou tout simplement, en offrant divers cadeaux à nos compagnons. Les liens sont très importants dans le jeu. Mais on y reviendra après.

Pendant notre aventure, on explorera plusieurs zones, dont certaines grandes villes. Certaines fois, on trouvera quelques quêtes secondaires, comme tuer certains ennemis avec un pouvoir psionique spécial, ou récupérer des objets. Il y a très peu de quêtes secondaires au début du jeu. Il faudra attendre le 10e chapitre pour en débloquer un peu plus. Mais ça reste très limité. Scarlet Nexus ne propose pas plus d'une trentaine de quêtes secondaires.


Malgré ça, le jeu offre une très belle durée de vie. Pour venir à bout de l'histoire d'un personnage, il faudra compter en moyenne une quinzaine d'heures. Et si on souhaite terminer toutes les quêtes secondaires, et atteindre le lien max avec tous les personnages du jeu, on en aura pour une vingtaine d'heures. Ce qui fait un peu moins de 40 heures de jeu, avec une grosse partie narrative.

Des combats qui se jouent au mental !

Même si Scarlet Nexus est un jeu très narratif, les combats ont une part très importante dans le jeu. Que ce soit Yuito ou Kasane, les deux personnages combattront leurs ennemis grâce aux pouvoirs psychokinésiques. Et pour exterminer les autres de ce monde, il faudra compter sur un contrôle parfait de ces pouvoirs. La prise en main n'est pas très compliquée. Dans un premier temps, on se servira de nos armes psioniques pour toucher nos ennemis. Chaque personnage utilise sa propre arme, qui pourra évoluer avec le temps. Malheureusement, vaincre un autre juste avec une arme psionique, ce n'est pas de tout repos. Plus on avancera dans l'aventure, plus on découvrira les pouvoirs de nos héros. Et l'autre pouvoir qu'on utilisera souvent, c'est la psychokinésie. En gros, grâce à notre force mentale, on aura la possibilité de lancer des objets sur les ennemis. Il y a deux types d'objets qui peuvent être lancés sur les ennemis. Des objets basiques, qui ne demanderont qu'une faible puissance psychokinésique, et les objets spéciaux. Ces derniers feront énormément de dégâts aux ennemis. Mais utiliseront beaucoup de puissance psychokinésique. Pour attraper un objet spécial, il faudra un peu de temps. Mais une fois qu'on prendra le contrôle de cet objet, il sera possible d'effectuer des coups spéciaux, grâce à des petites scènes de QTE. Parfois, il sera possible de prendre le contrôle d'objets plus imposants, comme un bus. Avec ce dernier, il sera possible de rouler sur ces ennemis. Certains ennemis seront plus résistants que d'autres. Et pour les exécuter, il faudra briser leur armure, afin de pouvoir effectuer une pression cérébrale. Cette pression peut aussi être effectuée sur les Boss, sans pour autant les exécuter. Ils perdront simplement une grosse partie de leur vie.

En avançant dans l'histoire de Scarlet Nexus, on va découvrir les pouvoirs du SAC (Connexion Inter-Cerveaux). Ce sont les pouvoirs psioniques des membres de notre peloton. En empruntant leur pouvoir, on pourra effectuer diverses attaques. Par exemple, effectuer des attaques de Pyrokinésie, créer des champs magnétiques puissants, ralentir le temps, ou encore, devenir invisible. Les pouvoirs sur SAC sont différents selon le personnage que l'on choisit au début de l'histoire. Mais à partir du chapitre 10, on aura accès aux 8 pouvoirs du SAC. Ces pouvoirs sont très importants dans l'histoire. Car il faudra les utiliser au bon moment, pour vaincre des ennemis, débloquer des portes, ou encore, passer la sécurité de certaines zones. Par la suite, on débloquera les attaques du SAC. En gros, au lieu d'emprunter le pouvoir des membres du peloton, ces membres effectueront leur propre attaque. Il est donc nécessaire de faire évoluer les armes de chacun des personnages du jeu.


Mais la puissance d'un psionique ne s'arrête pas là. En progressant dans l'histoire, on va débloquer la poussée cérébrale. C'est un état de concentration intense, qui octroie temporairement des bonus d'attaques, de déplacement, ou encore de psychokinésie améliorée. La jauge de la poussée cérébrale se remplit lors des combats, en tuant des ennemis, ou en esquivant leurs coups. Une fois la jauge pleine, la poussée cérébrale s'active, permettant aussi de gagner un bonus d'expérience supplémentaire, jusqu'à la désactivation.

Par la suite, nos psioniques pourront aussi créer le champ cérébral. C'est un espace va permettre de passer dans un état de stase, en canalisant toute notre puissance. Dans un champ cérébral, on pourra effectuer diverses attaques psychokinésiques. Mais il sera impossible d'utiliser le SAC. Certains ennemis auront, eux aussi, la possibilité d'utiliser ce champ cérébral. Aussi puissant que le nôtre, il faudra surtout esquiver pendant 30 à 40 secondes, pour survivre. Et surtout, ne pas chercher à attaquer l'ennemi.


À la fin de chaque combat, on gagne de l'expérience. Comme dans tous les RPG, accumuler de l'expérience, permettra de monter de niveau. Prendre un niveau va permettre de gagner des PC (Point cérébral). Les PC devront être utilisés sur la carte cérébrale. Elle est constituée de 5 branches. Les 3 premières, Améliorer, Développer et Assistance, vont permettre de débloquer des bonus passifs, et de nouvelles actions, comme le double saut. Tandis que les deux dernières branches, Poussée Cérébrale et Champ Cérébral, qui se débloqueront au fil de notre aventure, vont surtout permettre d'améliorer notre poussée cérébrale et notre champ cérébral.


Pour finir, lors des combats, nos deux héros pourront effectuer des attaques liées avec les membres du peloton. Ces attaques, appelées "Vision Combattante" se débloqueront au niveau 4 de la relation avec un personnage. En combat, plus le lien entre deux personnages est fort, plus on aura une chance de déclencher une Vision Combattante. Une attaque spéciale surpuissante, qui parfois, peut être dévastatrice.

Un drôle de lien

Mais pour réussir à créer des liens entre les différents personnages, il faudra prendre le temps de les connaître. Mais aussi, le faire plaisir entre deux missions. Pour renforcer nos liens avec les membres de notre peloton, il faudra attendre les interludes. Les petites pauses qui se déroulent à la fin d'un chapitre. Pendant ce court ou long moment, il sera possible d'effectuer des étapes de relations avec chaque membre. Il y a deux manières de déclencher une étape de relation. La première, en répondant à un SMS, qui déclenchera une étape de relation. La seconde, en parlant directement à un des membres du groupe.

Ces étapes de relation seront souvent narratives. On parlera autour d'un verre, ou en se promenant en ville. Et on aura droit à une discussion, permettant d'en savoir plus sur le membre du groupe. Plus on va créer un lien avec un personnage, plus on augmentera l'affinité avec ce dernier. Débloquant ainsi de nouvelles attaques en combat, dont la vision combattante. Il y a 6 niveaux d'affinités par personnage. Au début, on se concentrera uniquement sur les membres de notre peloton. Mais vers la fin, il faudra aussi s'occuper des autres membres du groupe de Yuito ou Kasane. Tout dépendra du personnage de départ sélectionné.


Pour augmenter les liens avec les membres de notre groupe, il faudra aussi leur faire des cadeaux. Grâce à la boutique disponible dans la planque, on aura accès à de nombreux cadeaux. Chaque personnage a le droit à ses propres cadeaux. Il y a 5 ou 6 cadeaux à offrir par personnage. Certains cadeaux, plus rares, augmenteront plus facilement l'affinité. Mais inutile de redonner deux fois le même cadeau. Car même si le membre l'acceptera avec grand plaisir. Cela n'augmentera pas l'affinité. Plus les liens seront renforcés, plus on augmentera le lien d'équipe. Ce lien servira à augmenter les chances que nos alliés effectuent des visions gardiennes, des visions combattantes, ou encore des réanimations.

Le troc économe !

Dans Scarlet Nexus, à chaque PNJ de sauvegarde, on trouvera une boutique. Cette dernière proposera des objets consommables, des armes, des cadeaux, des cosmétiques, et d'autres objets à équiper. Il sera possible d'acheter, de vendre, et d'échanger les objets. Il faut savoir qu'il est difficile d'avoir de l'argent dans le jeu. Et c'est seulement à partir du chapitre 10, qu'on commence à avoir un portefeuille bien rempli. Et au début, on utilisera le si peu d'argent que l'on possède, pour acheter du soin. Car, avec le prix des armes, on ne peut pas vraiment se permettre de faire une folie.


Heureusement, pendant notre aventure, on récoltera divers objets sur notre route. Ces derniers pourront être échangés contre des armes. Et bizarrement, contrairement à l'argent, on possédera toujours les objets pour acheter les meilleures armes. Ce procédé d'échange est parfait aussi pour récupérer les meilleurs cadeaux possibles.


Bien sûr, grâce à l'échange, on peut aussi créer des cosmétiques, des objets de soins, et d'autres objets à équiper.

Cyber"Brain"Punk

Scarlet Nexus est un jeu qui se fait remarquer, aussi bien par sa sublime direction artistique, un peu Cyberpunk, que par son histoire intrigante. Le scénario peut parfois paraître complexe. Il part dans tous les sens. On voyage dans le temps. Mais c'est ce qui fait le charme de Scarlet Nexus. C'est un mélange de thèmes qu'on a l'habitude de voir. Mais sur fond de magie. L'histoire nous tient en haleine du début à la fin. Malheureusement, pour accrocher, il faut aimer les jeux narratifs. Car Scarlet Nexus, c'est 60% d'histoire, voire un peu plus, pour 40% de combat. Parfois, on a l'impression que ça parle trop. Ce qui ralentit un peu le rythme de l'histoire. Mais elle reste plaisante à découvrir. Et elle l'est deux fois plus, quand on termine l'histoire des deux personnages.

La seule chose qu'on pourrait regretter, c'est que Scarlet Nexus est un peu trop linéaire. On va enchaîner la visite des différents lieux, villes, chantier, autoroute désaffectée, usine, sans pour autant être libre d'explorer. Certes, on peut se balader dans les différentes zones. Mais elles restent assez vides. Et il n'y a pas grand-chose à découvrir. Heureusement, les décors sont somptueux, et nous en mettent souvent plein la vue. Comme la ville de Suoh dans le futur. Mais une fois de plus, ça reste très vide. Et on y fait très vite le tour.


À partir du 10e chapitre, on est libre de se balader un peu partout dans les zones du jeu. Mais on remarque qu'elles restent très petites. Et que très rarement, ces zones nous offrent des secrets supplémentaires, qu'on aurait pas vu lors de nos missions. Mais les environnements variés restent agréables à parcourir.


Ce qu'on regrette aussi, c'est le manque de cinématique. La plupart du temps, on a le droit à des scènes fixes, avec le dialogue des personnages. Heureusement, parfois, le jeu nous offre de sublimes cinématiques In-Game ou en version anime. Et à ce moment-là, on sort les Pop-corn, et on apprécie le magnifique travail des développeurs. On n'oublie pas non plus le merveilleux travail de composition de l'OST, qui est un vrai plaisir pour les oreilles, du début à la fin. Et le doublage japonais, toujours aussi immersif, dans les jeux japonais.

Un avenir radieux !?

Pour conclure, Scarlet Nexus est un jeu somptueux qui s'apprécie deux fois. La première fois, on apprécie l'histoire de notre personnage de départ. La seconde fois, on apprécie le lien final des deux histoires. Cette nouvelle franchise réussit parfaitement son entrée en matière. Certes, elle n'est pas parfaite. Certains pourraient trouver le jeu trop plat, linéaire et assez vide. Mais pour une première, Scarlet Nexus pose de très bonnes bases, qu'on a hâte de voir évoluer lors d'un prochain épisode.


1,414 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout