top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Mortal Kombat 1


Disponible le 19 septembre sur PlayStation 5, Xbox Series, PC et Nintendo Switch, Mortal Kombat 1 est le tout dernier opus du célèbre jeu de kombat de NetherRealm Studios, édité par Warner Games, qui fait un très gros retour en arrière dans l'histoire, tout en faisant suite à Mortal Kombat 11. Un opus qui reste fidèle aux derniers jeux de la série, et qui tente d'apporter un vent de fraîcheur à la franchise. Mais ce retour en arrière était aussi bon que les deux derniers opus ? C'est ce qu'on a essayé de découvrir après quelques combats sanglants.

Trailer du jeu

Un Kombat avec le temps !

Mortal Kombat 1 est le nouveau jeu de kombat de la franchise de NetherRealm Studios. Dans cet opus, comme dans les opus précédents, on va retrouver divers modes de jeu, comme le mode Kampagne, qui comprend l'Histoire, Invasions, et Tours. On va aussi avoir le mode Versus, pour participer à divers kombats en solo, en ligne, ou en local. La kustomisation, qui va principalement servir à personnaliser nos kombattants et nos kaméos grâce aux nombreux cosmétiques débloqués pendant l'Histoire. L'Apprentissage, avec les différents entraînements, qui vont nous permettre de maîtriser chaque personnage du jeu. Et pour finir, le mode Extra. Des modes similaires ou presque aux précédents opus.


Comme toujours, avant de profiter des nombreux kombats du jeu, on va se plonger dans l'histoire de ce nouvel opus. Une histoire particulière. Car, suite aux événements de Mortal Kombat 11, après la défaite de Kronika, le monde qui devait retrouver un avenir serein, se retrouve totalement modifié par Liu Kang, le dieu du feu. Un kombat entre l'outre-tombe et la terre est sur le point de commencer. Mais l'avenir ne sera plus du tout le même.

Dans cette nouvelle histoire qui se déroule en 15 chapitres divisés en 4 actes, on va prendre le contrôle, à tour de rôle, des différents kombattants, comme Sub-Zero, Johnny Cage, Mileena, Scorpion, ou encore Reptile, afin de prendre part aux kombats entre la Terre et l'Outre-Tombe. Très vite, on va comprendre que le passé a été modifié. Et on va devoir retablir l'ordre, ou du moins essayer. Comme dans Mortal Kombat 11, on va enchaîner les cinématiques, toujours plus impressionnantes, et les kombats. Cette nouvelle histoire aura une durée de vie de 7 heures en moyenne, selon la difficulté choisie. Ce qui est plus que raisonnable pour une histoire dans un jeu de kombat. Après chaque kombat, on va pouvoir débloquer différents cosmétiques, que l'on utilisera par la suite dans le mode Kustomisation.


Après avoir terminé l'histoire du jeu, on va pouvoir profiter, comme il se doit des autres modes de jeu de Mortal Kombat 1. Et même si le mode Infini n'offre rien de nouveau à la franchise, on va tout de même avoir le droit au mode Invasions. Dans ce dernier, on va se déplacer sur un plateau géant qui représente différents lieux de l'histoire, et on va devoir participer à de nombreux défis, éparpillés un peu partout. Pour progresser dans ce mode, il faudra tout de même bien explorer. Car de nombreuses zones seront bloquées par des clés. Et ces dernières seront dispersées un peu partout sur le plateau. Le mode Invasions nous replongera dans l'histoire de Mortal Kombat, avec de nombreux kombats mythiques. Mais il nous permettra aussi de maîtriser l'art du kombat, avec des défis d'esquive, de parade, ou encore, de saut.


Le mode Kampagne de Mortal Kombat 1 permet de passer de bons moments en solo. L'histoire nous tient en haleine jusqu'à la fin. L'invasion nous en apprend énormément sur le jeu. Et Infini nous met au défi, contre les meilleurs guerriers du jeu. Et rien qu'avec ça, NetherRealm Studios a réussi à nous satisfaire.

Une équipe de jeunes vieux !

Bien sûr, Mortal Kombat 1 n'est pas qu'un mode Kampagne abouti. Il offre aussi quelques nouveautés. Tout d'abord, le roster. Ce dernier va nous proposer une liste de 22 kombattants , avec le retour de quelques personnages mythiques, comme ce bon vieux Reptile dans sa forme la plus classe, ou encore, Ashrah. Ensuite, on va avoir les Kaméos qui vont apporter ce qu'on retrouve déjà dans certains jeux de kombat, c'est-à-dire, un personnage secondaire en aide. Ce n'est pas la nouveauté que l'on attendait. Mais elle reste intéressante. Pour le reste, les Fatality et autres techniques sanglantes seront toujours de la partie. Mortal Kombat 1 n'est pas l'opus qui propose le plus de nouveautés. Son principal changement se trouve dans sa temporalité. Mais cela ne l'empêche pas d'être un bon jeu pour la franchise. Surtout avec son histoire qui nous permet d'en savoir plus sur le passé de certains personnages.

Un sanglant avenir !

Inutile de passer par 4 chemins, Mortal Kombat 1 est à l'image des derniers jeux de la franchise. C'est une petite claque visuelle, que ce soit lors d'une cinématique, ou lors d'un combat. Et malgré leur coup de jeune, les héros sont plutôt reconnaissables. Bien sûr, on joue surtout à Mortal Kombat pour les Fatalities et autres finish ultra gores, qui font de Mortal Kombat un jeu à part depuis tant d'années. Et Mortal Kombat 1 nous en offre de nouvelles, toujours plus gores. Même si certaines n'ont pas évolué depuis le dernier opus. Mais cela ne nous empêche pas de les enchaîner à la fin de chaque combat. Tout comme les nombreuses attaques X-Ray.


Lors des kombats, si on connaît bien la franchise, et surtout les derniers jeux, on va retrouver des techniques similaires, toujours assez simples à enchaîner. Mais pour beaucoup de ces personnages, rien n'aura vraiment changé. Par exemple, le téléport de Scorpion ou Raiden se fait toujours de la même manière. Dans un sens, c'est mieux pour les habitués, qui n'ont pas besoin d'apprendre de nouvelles techniques. Mais ça montre aussi que Mortal Kombat 1 n'apporte vraiment rien de plus à la franchise.

Un drôle de passé ?

Pour conclure, Mortal Kombat 1 arrive à faire un retour aux sources, tout en suivant la fin de Mortal Kombat 11. L'histoire est très bien écrite, avec des événements qu'on n'attendait plus dans la série. De plus, le mode Invasions remplace parfaitement la Krypte, avec un système qui nous permet d'en apprendre plus sur les bases du jeu, tout en nous replongeant dans le passé. Malheureusement, ça manque d'un petit quelque chose. Car, mis à part les Kaméos, le jeu n'offre pas vraiment de nouveautés. Et il aurait pu être un simple DLC du 11, avec des costumes supplémentaires.


207 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...