• Couple of Gamer

[Test][Steam] Monster Truck Championship


Disponible le 15 octobre sur Steam, Playstation 4 et Xbox One. Monster Truck Championship est la première simulation de Monster Truck, développé par Teyon, et édite par Nacon qui nous fait vivre une carrière de pilote de Monster Trucks, à travers le bolide aux plus grosses roues au monde, dans plus de 16 pistes et évènements divers. Et 3 ligues à remporter, pour devenir le champion de Monster Trucks.

Trailer du jeu

Champion à grosses roues !

Rare son les jeux de simulation de Monster Truck. On a bien eu quelques jeux ces dernières années. Mais aucun n'a été marquant, pour qu'on se souvienne d'eux. Mais ce n'a pas empêché Teyon de se lancer dans l'aventure, avec sa première simulation de Monster Truck. Un pari sacrement risqué. Mais pour le moins intéressant. Car ça permet aux joueurs de découvrir, à travers divers événements, de découvrir le sport le plus spectaculaire, à bord d'un véhicule motorisé à quatre roues.


Monster Truck Championship n'est pas un jeu au contenu immense. On retrouve une carrière, les parties rapides et le mode multijoueur. Rien de plus. Rien de moins. On s'attend donc à avoir de quoi s'occuper dans le mode carrière. Ce mode se déroule en ligues. Il y en a 3 au total, comportant chacune 10 événements, dont une finale. Chaque événement propose diverses compétitions. Des courses. Des courses DRAG. Des compétitions de Freestyle. Et des compétitions de destruction. Le but sera de gagner chacune de ses compétitions, et donc, événements, pour accéder à la finale d'une ligue. Une fois les 3 finales de chaque ligue remportées, on est le champion de Monster Truck Championship.

Au total 30 événements sont disponible dans Monster Truck Championship. On pourrait croire que c'est beaucoup. Mais en seulement 5 petites heures, il est possible de devenir champion, sans trop forcer. C'est très court. Mais le jeu propose un certaine rejouabilité pour les chasseurs de trophées. Car il est possible de choisir sa difficulté, avant de commencer sa première ligue. Malheureusement, mettre en difficile dès le départ, est un pari risqué. Car le Monster Truck n'est pas si simple à maîtriser. Il faut donc commencer sa carrière en facile ou normal, histoire de s'entraîner. Puis une fois terminé, réinitialiser sa carrière, pour la refaire en difficile.


Le mode carrière propose aussi un mode entraînement, pour apprendre à contrôler un Monster Truck. Il est assez facile de piloter une aussi grosse bête. Mais faire des figures en est une autre. Donuts, wheelies, bicycles, saut en hauteur, salto. Il y a tant de choses à faire avec une telle bête, que sans un bon entraînement, il est impossible de gérer à la perfection son Monster Truck. Bien sûr, l'entraînement propose une bonne aide de départ. Mais rien ne vaut l'apprentissage sur le terrain.

Pour toujours être performant sur la piste, il faudra faire évoluer son Monster Truck. Pour ça, il faudra de l'argent lors des compétitions. Mais aussi, grâce aux contrats de sponsoring, qui apporteront des bons cachets, une fois certains objectifs terminées. Avec l'argent accumulé, il est possible de faire évoluer les performances de son MonsterTrcuk. Moteur, Freins, Transmission, pneus et suspensions. Mais cette évolution est possible uniquement en progressant dans les ligues du mode carrière. Il est aussi possible de modifier l'apparence de sa bête, avec de nombreuses carrosseries, des jantes, des fixations, ou encore l'échappement. Il y a aussi diverses peintures et autocollants, pour donner un certain style à son Monster Truck. Et pour finir, pour les plus mécanos, un mode tuning permet de faire des modifications mécaniques, comme la hauteur des suspensions, ou la rigidité des roues.


Pour augmenter ses revenus, ses performances, et la solidité de son Monster Truck, un système d'équipe, permet d'engager des spécialistes divers, qui vont permettre d'obtenir certains bonus non-négligeables. Au début de la carrière, seulement deux membres peuvent être achetés. Mais en progressant, on a la possibilité de débloquer 3 emplacements d'équipiers supplémentaires.

Vide de contenu !

Malheureusement, même si le jeu et son mode carrière reste intéressant, il n'en reste pas moins vide. On fait très vite le tour en une seule ligue. On enchaîne les 25 arènes du jeu, avec les nombreux événements que propose une ligue. Et après seulement 10 événements, on a déjà fait le tour du jeu. On se rattrape donc avec le mode jeu rapide, qui permet de profiter de chacun des modes de jeu, courses, drag, freestyle, destruction, et contre-la-montre. Mais une fois de plus, on fait très vite le tour de tous ces événements. Et même si on tente le mode online, on se rend compte que la moitié des événements sont disponibles, avec uniquement des courses et des Drags.

Alors que faire après avoir terminé le mode carrière ? Honnêtement, plus rien. Car même si on a passé un très bon moment sur les diverses arènes et mode de jeu de Monster Truck Championship, on n'a pas eu le cœur à refaire les 3 ligues en mode difficile. On se garde ça pour un avenir plus ou moins proche. Mais après seulement cinq heures de jeu, on se lasse de Monster Truck Championship. C'est dommage, car on prend vraiment du plaisir à rouler avec ces bêtes.


L'autre petit défaut de ce jeu, c'est le manque cruel de Monster Truck. Si on regarde bien, il y en a seulement un. Le reste, c'est juste le fruit de la customisation. Inutile de chercher plus loin. On prend donc notre Monster Truck de départ. Et avec l'argent gagné lors des événements, on achète des carrosseries, pour changer l'apparence du monstre à quatre roues. On ne change pas vraiment de Monster Truck. Et même si certaines carrosseries sont funs, comme le chien, la pizza ou le grille-pain. On se sent un peu volé par l'absence totale de Monster Truck.

Un plaisir, manette en main !

Heureusement, le manque de contenu se fait excuser par une jouabilité très plaisante, du moins à la manette. La physique est très bonne. On ressent facilement le poids du véhicule lors des courses. Et le système de démarrage lors des drags, et très bien pensé. La bête ne tient pas vraiment la route. Et pour prendre parfaitement le contrôle du monstre, il faut réussir à gérer les deux essieux, histoire de ne pas déraper à chaque virage. Bien sûr, une bonne gestion du freinage et de l'accélération, permet de contrôler plus facilement le Monster Truck. Et même sans l'abs, la prise en main reste agréable.

Au volant, c'est une autre histoire. On a plus de difficulté à maîtriser la bête. Et on se retrouve souvent à faire des tête-à-queue. On n'a malheureusement pas trouvé de solution miracle, pour que le jeu soit agréable au volant.


Pour le reste, Monster Truck Championship est un jeu spectaculaire, aux arènes vraiment intéressantes. Certes, les arènes de freestyle et destruction sont moins travaillées que les sublimes arènes de drag et de course. Mais on peut quand même s'amuser à faire de nombreuses figures dans ces dernières. Ce qu'on a vraiment apprécié dans ce jeu, c'est les carrosseries disponibles pour le Monster Truck. Au ton très Américain, elles transforment totalement la bête. Malheureusement, certaines coûtent très cher.

Sur le dos !

Pour conclure, Monster Truck Championship reste une bonne surprise. Mais loin d'être aussi bon que l'on voudrait qu'il le soit. Le mode carrière est un peu vide et très répétitif. Tout comme le contenu du jeu. On y fait très vite le tour. Et après 5 heures de jeu, on commence vraiment à s'ennuyer. On aurait apprécié un mode écran partagé, pour s'amuser sur des séquences de drag ou des courses. Un grand absent qui pèsera sur la balance de nombreux joueurs.



  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now