• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Monobot


Disponible depuis le 18 juin sur Steam, Monobot est un jeu de casse-tête, développé par DreamSmith, et édité par Ukuza, qui met en scène un petit robot nommé Mono, dans un jeu de plateforme en 2D basé sur la physique. Afin de donner notre avis sur ce petit jeu indépendant, on est parti à l'aventure, et on a aidé Mono à découvrir sa véritable identité.

A La Découverte de Monobot

Alors que notre ami robot, Mono, reprend ses esprits dans un monde hostile et plein de dangers. Il va prendre son courage à deux mains robotiques, afin de découvrir la vérité sur la catastrophe qui a frappé le monde.


Pour progresser dans l'histoire de Monobot, il faudra résoudre divers casse-têtes, afin d'ouvrir la voie, ou d'éviter des ennemis redoutables. Les énigmes de Monobot ne sont pas très compliquées. Elles sont toujours logiques. Et donc, très facile à résoudre. Cependant, certaines nous donneront plus de fils à ne retordre que d'autres. 3/4 du temps, il faudra déplacer des cubes, afin de nous faire traverser ou activer des portails. Pour nous venir en aide au cours de notre aventure, on mettra la main sur des améliorations. Deux nouveaux bras qui vont nous permettre de nous téléreporter ou nous magnétiser. Ce qui va aussi permettre de varier le style des énigmes. Même si sur le papier, le principe reste le même, trouver la solution aux énigmes est loin d'être répétitif. Sur notre route, on trouvera aussi beaucoup d'ordinateurs, qui nous en apprendront un peu plus sur l'histoire. Mais il faudra être curieux, et fouiller un peu partout, pour tenter de les retrouver. Car si certains sont sur notre route, d'autres se retrouveront dans des endroits qu'on n'aurait pas soupçonné.

Monobot est un jeu de puzzle/plateforme, où le but est de réussir différents casse-têtes, afin de d'avancer dans le jeu. La durée de vie peut varier selon le temps que l'on mettra à résoudre les énigmes. De plus, il sera possible de recommencer le jeu, afin de découvrir une fin alternative, qui dépendra de nos choix. En moyenne, il faudra compter 5 bonnes heures pour venir à bout du jeu.


La direction artistique du jeu est sublime. Entre les décors et les ennemis. Tout est fait pour nous plonger dans un monde dépourvu de vie, tout en étant lumineux. Car nous sommes pas non plus dans un jeu d'horreur. Au cours de l'aventure, on a rencontré quelques bugs, mais seulement des mineurs. Par exemple, si on se fait écraser, parfois Mono se met à voler jusqu'à l'autre bout de l'écran. Mais cela nous fait plus rire qu'autre chose. L'expérience n'est pas gâchée pour autant. Ce qui nous a surtout charmés dans le jeu, c'est sa sublime bande-son. Impossible de ne pas l'apprécier. Du début, à la fin, elle arrive parfaitement à nous faire voyager.

Pour conclure, Monobot est un jeu indépendant comme on les aime. Il est original. Beau. Et nous offre une sublime bande-son. De plus, ses casse-têtes, tous différents, tout au long du jeu, l'empêche d'être répétitif et barbant. Une aventure mémorable, à découvrir au moins une fois.




158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout