• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Merek's Market


Disponible sur PC, Xbox One, PlayStation 4 et Google Stadia le 15 Septembre, on est retourné dans notre boutique de Merek's Market, le jeu développé et édité par Big Village Games, afin de voir ce que donne la version finale du jeu. Donc, on a fabriqué des épées, des bâtons, et autres objets désirés par les clients, afin de savoir si le jeu était toujours aussi fun que lors de notre preview. Voici notre test.

Trailer du jeu

Merek's Market est un jeu, où on va devoir aider notre jeune Merek à tenir sa boutique. Aidé par la jeune Tess, qui va nous fournir de sublimes plans, afin de fabriquer divers objets, pour le plus grand bonheur des clients, on va s'amuser à faire du métal, taper de la peau de bête, et vendre tout ceci, pour que Merek soit fière de nous. Et surtout, qu'on lui rapporte un peu d'argent.


Merek's Market est un jeu jouable en solo ou en coopération jusqu'à 4 joueurs, où le but sera de faire tourner la boutique de Merek, en fabriquant les objets que les clients souhaitent, à travers de nombreux niveaux, de plus en plus exigeant. En tout, il y aura 50 niveaux à découvrir dans le mode campagne, et 40 dans le mode multijoueur.

Dans Merek's Market, on a deux modes de jeu à découvrir. Dans un premier temps, il y a le mode campagne. Dans celui-ci, on contrôle Merek. Et on va devoir fabriquer divers objets, comme des ceintures, des épées, ou encore, des armures. Le produit variera selon la demande du client. Pour fabriquer ces objets, il faudra simplement suivre les instructions du livre des plans, et forger, tanner, assembler, afin de créer l'objet voulu. Dans la boutique, on aura plusieurs matériaux qui serviront à créer des objets ou d'autres matériaux. Par exemple, pour faire une épée, il faudra faire fondre deux styles de métaux afin de créer une barre de fer, puis de travailler cette barre pour en faire une épée. Parfois, il faudra combiner plusieurs objets et matériaux pour créer un autre objet. Une fois le travail terminé, il suffira simplement de le donner au client, puis de l'encaisser. Cette dernière étape nous demandera d'effectuer une suite de QTE, de 4 ou 5 touches. Le but est d'enchaîner le plus rapidement possible, afin de se faire un maximum de bénéfices, et de rafler la médaille d'or. Cependant plus on avance dans les niveaux, plus les niveaux seront corsés. Et accomplir nos tâches deviendra très difficile, surtout en coopération.


Lors de certaines missions, des clients vont nous demander quelques commandes spéciales comme de la nourriture, de la laine ou un tambour. Et comme tout ceci ne se fabrique pas dans la boutique, il faudra négocier avec le client, pour proposer un prix contre cette commande spéciale. Et même si on veut se faire de l'argent sur son dos, le client a toujours le dernier mot, et ce n'est pas souvent rentable pour nous.

Pour finir, tous les 10 niveaux, il y aura un boss à affronter. Alors, bien évidemment, on n'aura pas de monstre à combattre à proprement parler. Enfin, d'un côté, on aurait peut-être préféré. Car pour valider ce niveau, il faudra remplir au plus vite une construction en plusieurs étapes, afin de construire un objet géant. Cependant, l'heure tourne très vite dans ce genre de niveaux. Pour glacer le temps, il faudra satisfaire, par la même occasion, les quelques clients qui viendront nous rendre visite. Seulement, faire tout ceci seul ne sera pas évident, et on va très souvent courir dans tous les sens.


Le second mode de jeu, c'est le mode coopération. Les choses se déroulent exactement de la même façon que dans le mode scénario. Du moins sur le papier. Car si le concept reste identique, les niveaux seront totalement différents du mode campagne. Il y aura des façons différentes de nous pourrir la vie. Alors bien sûr, il faudra toujours fabriquer et vendre. Mais cette fois-ci, la boutique sera parfois un vrai labyrinthe, afin de nous mettre des bâtons dans les roues. Et surtout, faire en sorte que l'on coopère. Entre des tonneaux ou des caisses qui nous bloquent le passage, il faudra trouver le juste-milieu entre rapidité et technique. De plus, les clients seront exigeants et ne paieront pas toujours bien. Et malheureusement, dans ce mode, que l'on y joue à deux ou à quatre, l'argent pour débloquer les médailles reste identique. Si on a la chance de jouer à plusieurs, ça va. Mais à deux, c'est vraiment impossible.

Au moment de notre preview, on a remarqué plusieurs gros problèmes qui empêchaient la bonne jouabilité. Entre niveaux beaucoup trop exigeants, que ce soit en mode solo ou coop, la mauvaise visibilité dans certains niveaux. Et ces soucis n'ont toujours pas été réglés. Ce qui gâche encore cette bonne expérience, pourtant bien amusante.


Merek's Market nous plonge très facilement dans l'ambiance médiévale grâce à sa direction artistique, avec la boutique digne de nos ancêtres comme on peut le voir dans les livres, mais aussi dans les choix vestimentaires de Merek et tous les autres personnages du jeu. L'ambiance est très bonne. Et on se prête facilement au jeu du forgeron de l'époque médiévale, où la plupart des clients étaient sûrement de futurs héros en devenir.

Pour conclure, Merek's Market a une idée super amusante sur le papier. Le concept est fun, on s'éclate, et les défis super fous des boss sont très originaux. Mais malheureusement, les gros soucis dans la jouabilité nous empêchent de prendre le plaisir qu'on devrait. Et ça nous déprime tellement, qu'on éteint le jeu. De plus, pour un jeu coopératif, on prend plus de plaisir à y jouer seul qu'en coopération. Sans oublier la difficulté des niveaux en coopération, qui nous donnent envie de lâcher le jeu, plus vite qu'on le devrait.


128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout