top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Loddlenaut


Disponible le 16 novembre sur Steam, Loddlenaut est un jeu de simulation de nettoyage d'océan, développé par Moon Lagoon, et édité par Secret Mode, où l'on incarne un agent d'entretien interstellaire chargé de nettoyer une planète océanique polluée. Et après avoir effectué quelques bonnes actions, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Loddlenaut est un jeu de simulation de nettoyage où l'on incarne un agent d'entretien interstellaire chargé de nettoyer une planète océanique polluée. Pour cela, on va devoir recycler, nettoyer et aider d'adorables petites bêtes pour retrouver des lieux sains.

Dans Loddlenaut, notre mission principale va être de se rendre dans l'un des recoins de cette planète océanique afin de nettoyer la zone de ses déchets. On commencera par ramasser les déchets qui traînent un peu partout, puis les recycler dans notre QG. Ensuite, on va passer au nettoyage de la surface.


Au fil de l'aventure, il y aura des déchets plus imposants, et des saletés plus incrustées. Pour mener à bien notre mission, il faudra faire évoluer nos équipements grâce à une machine de commande, en échange de quelques pièces de matériel. Pour les obtenir, il faudra garder les détritus ramassés, et les rapporter jusqu'à notre base, afin de les recycler dans les bons conteneurs de déchets. Ce qui nous permettra, par la suite, de débloquer et d'améliorer 3 machines. Le pistolet à bulle. L'aspira-truck et l'autolaveuse. On pourra également améliorer notre combinaison pour partir plus loin, plus vite et plus longtemps.

On aura également, à notre disposition, une seconde machine. En échange de déchets, on pourra les transformer en jouets ou autres, afin de leur donner une seconde vie. Une fois bien avancé dans l'aventure, on pourra la modifier en y installant une cuisine, pour nourrir nos amis les Loddles.


Les Loddles sont d'adorables petites bêtes qui peuplent les eaux polluées. Une fois qu'on en trouvera une sur notre route, il faudra la ramener à notre base pour la nettoyer, et la laisser s'installer, le temps qu'on finisse de nettoyer entièrement les zones d'habitation. Pour l'occuper, on pourra donc lui laisser des jouets, lui donner à manger, et lui faire des câlins. Plus on va prendre soin de ces petites bêtes, plus elles vont grandir, jusqu'à devenir adulte. Et selon la nourriture qu'on lui aura donnée, il prendra une forme différente en grandissant. C'est donc une bonne raison de leur donner à manger lorsqu'ils auront faim. Mais si vraiment, on oublie de les nourrir, pas de panique. Car les Loddels ne pourront pas mourir de faim, ou mourir tout court.


Pour se rendre dans chaque zone, il faudra obligatoirement sortir de notre base. Par contre, une fois dehors, on aura plus d'oxygène. Il faudra donc garder un œil sur notre bouteille d'oxygène. Si jamais on tombe à vide, on ne va pas mourir. Mais on sera directement renvoyé à la base, en perdant seulement une partie de notre inventaire, qu'on pourra retourner chercher par la suite. Pour reprendre de l'oxygène, il suffira de passer à l'intérieur d'un anneau d’air.

Loddlenaut est une aventure qui est faite pour sensibiliser les plus jeunes sur la pollution de l’eau, et la protection de l’environnement. Les loddles ne peuvent pas mourir. Tout comme nous. Ce qui fait de lui le jeu parfait, pour un moment de détente, sans aucune prise de tête. Et pour venir à bout de cette aventure, il faudra compter seulement 4 petites heures.

Loddlenaut propose un voyage sur une planète océanique aux univers variés, pour un dépaysement total tout au long de l’aventure. Malheureusement, il y a quelques bugs qui viennent assombrir le tableau, comme l'impossibilité de faire des câlins, ou encore, les microparticules qui perturbent nos équipements, même après avoir quitté la zone.


Cependant, rien ne pourrait être corrigé avec un patch au lancement du jeu. Par contre, du côté de la direction artistique, aucune correction ne sera possible. Et c’est bien là le problème. Car même si le jeu tente de sensibiliser la jeunesse, difficile de laisser jouer nos petits gamers pendant des heures au jeu. Les décors sont flous et pixelisés. Et sur le long terme, ça donne la migraine. Du moins, sur un grand écran. L'expérience serait peut-être plus agréable sur une Nintendo Switch. En espérant que les développeurs se penchent sur un portage. Ce qui serait une meilleure option pour ce petit jeu.


Pour conclure, Loddlenaut a de bonnes intentions. Le message est clair, et il sensibilisera facilement les plus jeunes. Cependant, la version PC n’est pas la plateforme idéale pour découvrir cette mignonne aventure. Une version Portable serait peut-être plus appropriée. Surtout quand on voit les dégâts sur un grand écran.


130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...