top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Labyrinth of Galleria: The Moon Society


Disponible le 14 février sur Nintendo Switch, PlayStation et Steam. Labyrinth of Galleria: The Moon Society est un RPG développé par Nippon Ichi Software, et édité par NIS América, qui, comme son nom l'indique, va nous plonger dans différents labyrinthes, en compagnie de plusieurs poupées soigneusement créées par nos soins, afin de découvrir tous les mystères de leurs galeries. Et après s'être perdu pendant de nombreuses heures dans les dédales de ce jeu de l'enfer. Il est temps pour nous de donner notre avis sur ce jeu, qui fera perdre le sens de l'orientation à plus d'un joueur.

Trailer du jeu

Convoqué par la magnifique Madame Marta, nous sommes qu'un esprit errant attendant notre prochaine commande. Avec l'aide d'Eureka, l'assistante de Madame Marta, et d'une armée de marionnettes imprégnées d'âme, nous sommes chargés de plonger dans les profondeurs d'un mystérieux labyrinthe souterrain grouillant de monstres enchantés pour dénicher les Curiosités d'art qui s'y trouvent.


Labyrinth of Galleria: The Moon Society est un RPG d'exploration où l'on va devoir explorer de nombreuses galeries, afin d'y trouver diverses curiosités. Mais ces labyrinthes grouillant de monstres, il va falloir tout d'abord préparer son armée, histoire de pouvoir explorer chaque recoin du labyrinthe, sans trop souffrir. Avant de vraiment commencer notre aventure dans Labyrinth of Galleria: The Moon Society, Madame Marta va nous montrer un peu les bases du jeu. Et quand on dit un peu, ce n'est vraiment pas grand-chose. Car grossièrement, on va juste se plonger dans notre premier Labyrinthe, en compagnie d'une armée de poupées déjà très bien équipées, afin d'y apprendre les combats de base.

Lors de cette première exploration, on va apprendre à attaquer, se défendre, et utiliser l'attaque spéciale de nos poupées. Bien sûr, on apprendra aussi à se déplacer, et à ouvrir des portes. Après cette première exploration, et la lourde défaite contre des monstres redoutables, on va se retrouver au côté de Madame Marta, qui va nous apprendre plein de nouvelles choses avant de retourner dans les galeries. Et dans un premier temps, on va apprendre à créer des poupées.


Ces dernières vont être très importantes pour la suite de l'aventure. Car elles vont nous permettre d'explorer sans trop de danger, ou presque, les dédales de Labyrinth of Galleria: The Moon Society. Pour créer une poupée, il faudra l'objet appelé, "Puppet Parts". Cet objet va servir à créer la base de la poupée. Pour le reste, son image, son caractère, sa classe, et autres, ça sera à nous de choisir. Il faudra être stratégique, afin d'avoir des poupées de plusieurs classes, capables d'affronter les différents ennemis qui se cacheront dans les galeries. Chaque ennemi aura ses forces et ses faiblesses. Tout comme chaque poupée que l'on créera. Au départ, on aura que 3 "Puppet Parts". Ce qui nous permettra de créer une équipe de 3 personnages, dès le début du jeu. Une fois nos poupées créées, on pourra les équiper avec divers équipements disponibles dans notre inventaire. Après ça, il sera temps de partir pour notre première mission.


Madame Marta va nous proposer une mission à chaque fois. Il faudra donc réaliser cette mission pour passer à la suite. Plus on avancera dans le jeu, plus les missions de Madame Marta nous plongeront dans les profondeurs du labyrinthe, rendant l'aventure bien plus difficile. Une fois qu'on aura notre mission en cours, il nous restera plus cas partit à l'exploration du labyrinthe. Dans ce dernier, on trouvera de nombreux objets, coffres, et ennemis. Mais surtout, énormément de Mana, qui servira à activer des "Witch petition". Mais on y reviendra juste après.

Lors de nos nombreuses explorations, le but sera de trouver les Events marqués en rouge sur la carte. Ces derniers déclencheront un combat qui nous permettra de progresser dans la quête donnée par Madame Marta. Mais avant d'y arriver, on devra passer par de nombreuses épreuves. Les premières explorations dans Labyrinth of Galleria: The Moon Society seront assez faciles. On va avoir quelques portes fermées, que l'on devra déverrouiller grâce à des leviers cachés un peu partout dans le labyrinthe. Il suffira simplement d'explorer pour mettre la main dessus. Mais plus on va avancer dans le jeu, plus ça deviendra un véritable labyrinthe. Et pour s'y retrouver, il ne faudra pas avoir peur de sauter dans l'inconnu, quitte à mourir. Car pour trouver son chemin, un escalier ne suffira peut-être pas. Il faudra donc parfois sauter dans des trous. Et croiser les doigts pour tomber d'un seul étage.


Plus on va avancer dans Labyrinth of Galleria: The Moon Society, plus on va débloquer de nouvelles compétences. Certaines nous permettront de briser des murs spéciaux. D'autres nous serviront à marcher sur l'eau. Mais avant d'en arriver là, il faudra réussir à comprendre comment fonctionne vraiment le jeu. Et résoudre ses nombreuses énigmes, qui parfois, arrivent à nous faire perdre le nord.


Même si l'exploration des galeries aura une part importante dans le jeu. Elle ne sera pas plus importante que les combats. Ces derniers se dérouleront au tour par tour. Chaque poupée de notre armée pourra effectuer une attaque classique, et utiliser les compétences de sa classe. On pourra aussi échapper au combat, si on le souhaite. Ainsi que se défendre pendant un tour. En combattant, on va remplir la jauge de l'attaque spéciale de nos combattants. Une fois pleine, on pourra l'utiliser afin de faire plus de dégâts. Après chaque combat, on gagnera un peu d'expérience. Mais qui ne suffira pas vraiment à bien faire évoluer nos personnages. Il faudra donc enchaîner les combats pour espérer pouvoir gagner des niveaux. Pour exemple, après 10 heures de jeu, on a enfin pu atteindre le niveau 10.

Malheureusement, avec le peu de niveaux obtenus, difficile d'espérer grand-chose face aux gros boss du jeu. La plupart du temps, les premiers combats face à aux, ça finira par un bon One Shot. Et une fois mort, on va devoir recommencer le donjon depuis le premier étage. Heureusement, avec le mana récupéré, une fois de retour dans le manoir de départ, on va pouvoir l'utiliser pour acheter des "Witch Petition". En gros, ces pétitions vont nous permettre de débloquer différentes aides pour nous aider à progresser. Par exemple, réduire ou augmenter la difficulté, invoquer un esprit puissant qui contrôlera une de nos poupées, ou encore, trouver encore plus de trésors, afin de les vendre, et de se faire un peu d'argent, histoire de s'acheter des herbes médicinales. Mais surtout, dans ces pétitions, on va pouvoir activer de nouvelles compétences, dont une très importante, l'utilisation d'objets. Car, par défaut, on ne pourra pas utiliser nos potions ou autres lors des combats. Il faudra obligatoirement le débloquer dans les compétences fantaisistes. Une fois cette "Fantibilities" débloquée, on survira plus longtemps dans les galeries. Mais surtout, on sera de taille à affronter les boss. Ou du moins, on pourra enfin utiliser nos objets en combat.


La progression dans Labyrinth of Galleria: The Moon Society va se faire progressivement. Et surtout, très lentement. Et on mettra de nombreuses heures à parcourir tous les labyrinthes du jeu. Et découvrir leurs nombreux secrets. Surtout après avoir débloqué les requêtes de Marta, qui vont nous demander de retourner dans certaines galeries. Il est donc assez difficile de donner une durée de vie à ce jeu. Car cela dépendra de nombreuses choses. Mais pour venir à bout de l'histoire principale, il faudra compter plus d'une vingtaine d'heures, sans trop se perdre.

Labyrinth of Galleria: The Moon Society est un jeu qui se déroule uniquement dans des galeries. On va donc avoir le droit à beaucoup de murs, avec quelques effets verts pour nous montrer la présence du mana. Des boules noires se déplaceront dans les galeries. Ces dernières représenteront les ennemis. Pour le reste, la direction artistique est à l'image de Labyrinth of Refrain: Coven of Dusk, avec beaucoup d'images fixes, pour représenter les personnages, ainsi que les ennemis. On aura le droit à quelques animations. Mais rien de transcendant. Et en ce qui concerne la bande-son, elle va très vite devenir répétitive, à force de se perdre dans les galeries.


Pour conclure, Labyrinth of Galleria: The Moon Society est un RPG qui nous fait perdre le nord. En plus de la difficulté des combats, on a du mal à se repérer facilement dans les galeries. Certes, les nombreuses compétences à débloquer au fur et à mesure de notre aventure, vont nous permettre de se frayer plus facilement un chemin dans ce labyrinthe. Et la création de plusieurs équipes va simplifier les combats. Mais avant d'en arriver là, il faudra souffrir de nombreuses heures. Un gros point faible qui en fera fuir plus d'un.


274 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page
Couple of Gamer ...