• Couple of Gamer

[Test][Steam] Kill it With Fire


Disponible sur Steam le 13 août, Kill it With Fire est jeu de simulation, qui vous fera surmonter vos peurs (ou non), face aux araignées pour les exterminer. Développé par Casey Donnellan Games, et édité par Tinybuild. On s'est équipé jusqu'aux dents afin de vous faire découvrir notre test.

Découverte de Kill It With Fire: HEATWAVE

Mieux qu'un chausson !

Notre pire cauchemar est devenu réalité. Une invasion d'araignées s'est propagée dans divers lieux. Notre mission? Les exterminer. Armé d'arme en tous genres. Amis arachnophobes, il est enfin de temps de prendre notre revanche en les exterminant.


Comme le nom du jeu l'indique, notre mission est d’exterminer ces insectes qui nous gâchent la vie, que ce soit dans le jeu ou non. Pour ce faire, il faudra utiliser toutes les armes que l'on vous propose. Il y a 8 lieux à visiter dans Kill it With Fire, maisons, jardin zen, magasin, ou encore un bureau, tous infestés par ces araignées. Et chaque lieu aura ses propres armes, pour mener à bien votre mission. Mais il faudra remplir quelques objectifs avant. Au début, on démarre notre extermination avec un calepin. Ce dernier va s’avérer utile pour les premières araignées. Et surtout, pour débloquer les prochaines armes d'extermination. Car grâce à lui, il sera possible de remplir les premiers objectifs du jeu. Plus vous avancerez dans votre extermination, plus vous débloquerez des armes. Et chaque fois que vous arriverez à débloquer des armes, vous les garderez indéfiniment. Il sera même possible de revenir sur les premiers lieu pour les utiliser. Histoire de se venger des premières araignées qui vous narguez avec votre calepin.

Mais ce n'est pas la seule raison pour revenir aux premiers lieux du jeu. En fait, quand on se lance dans Kill it with Fire, on a plusieurs objectifs à remplir sans arme, comme écraser une araignée avec un livre, brûler un certain nombre d'objets, ou souffler une bougie. Si on revient sur les anciens lieux, c'est surtout parce qu'on ne savait pas réellement comment s'y prendre la première fois. Et puis avec le nouvel équipement, les choses deviennent plus drôles. Le plus compliqué dans le jeu, c'est les missions d'arachno-gantelet. Elles se déverrouillent uniquement lorsqu'on a terminé toutes les missions d'un lieu. Une fois toutes les missions validées, il faudra se rendre à une radiocassette. Et en avant la musique pour les super défis. Certains sont simples. Il suffira de les détruire les araignées sans les exploser. Par contre, il y en a d'autres, où il faudra les tuer en tirant à l'arme à feu. Et personnellement, ce n'est jamais simple de tirer sur une bête à 8 pattes aussi rapide. Ces défis, ajoutés aux objectifs principaux du jeu, permettent d'exterminer de nombreuses araignées, de diverses manières. Et c'est du fun garanti.

L'art est nié !

À première vue, les objectifs de Kill it with Fire ne sont pas importants. Mais une fois le premier lieu passé, on se rend compte qu'ils sont utiles, et qu'il vaut mieux les débloquer. Car remplir un certain nombre de missions permet d'ouvrir certaines portes, tiroirs ou coffres. Ce qui débloque souvent un nouvel équipement. Plus vous débloquerez des objectifs, plus vous gagnerez des points. C'est pour cela que ces objectifs sont importants. Car à la fin de chaque lieu, et avant le suivant, il sera possible d’accéder aux améliorations qui donneront pas mal d'avantages, lorsqu'on avancera dans le jeu. Pour débloquer ces améliorations, il faudra trouver des disques durs cachés un peu partout. Et pour les activer, il faudra utiliser les points durement gagnés en remplissant les objectifs. Il y a deux sortes d'améliorations. Les personnelles, qui permettent de lancer plus fort ou de faire en sorte que les balles des armes provoquent du feu. Et les améliorations du détecteur. Celles-ci, permettent d'avoir une meilleure portée de détection des araignées, pendant la chasse aux petites bêtes. Plus on l’améliore, plus le signal sera précis. Avec des indications comme la forme, le lieu, ou encore, le nombre. Même si les objectifs sont très utiles pour l’amélioration, il ne faut pas se prendre la tête dès le début du jeu. Vous pouvez terminer les lieux, sans vraiment remplir les objectifs. Et revenir plus tard.

Vous trouverez une petite dizaine d’araignées différentes dans le jeu. Explosive, radioactive, sauteuse, ou encore normal. Malheureusement, il n'y a aucun vrai défi dans le jeu. Parce qu’on ne peut pas mourir. On peut marcher dans le feu, se faire sauter dessus ou se faire emprisonner par une toile d'araignée. Rien ne peut vous arrêter. On aurait préféré une barre de vie qui descend à chaque fois que l'on prend des dégâts. Histoire d'avoir un peu de difficulté. Mise à part ça, le jeu reste fun. On adore mettre faire souffrir ces bestioles, qui nous traumatisent tous les jours, en les tuant de mille et une manière. Il est donc très facile de se prêter au jeu, et voir le temps filer. Bien évidemment ne vous attendez pas à finir le jeu en 50 heures. Il faudra seulement 3 petites heures pour venir à bout des 8 lieux. Et un peu plus pour terminer toutes les missions d'arachno-gantelet.

Explosé, c'est moins beau !

Kill it with Fire utilise le Low Poly pour sublimer ses lieux, ses armes, et bien sûr, ses petites bêtes. Les araignées ne sont pas très réalistes, comme on peut le voir actuellement dans Grounded. Mais elles savent nous faire peur. Et surtout, nous faire mal. Elles trouvent toujours les bonnes cachettes pour nous faire sursauter. Et même en Low Poly, on arrive à avoir peur de certaines. Le jeu propose aussi des lieux variés et plutôt bien réalisés. Ils ont leur petit charme, avec leurs objets atypiques du lieu. Comme la chambre gaming de notre fille, avec son PC ultra puissant, son casque, et sa belle chaise, qui peuvent tous servir à tuer des araignées. L'ambiance aussi est très bien trouvée. Grâce aux petits bruitages des petites bêtes, on peut savoir où elles se trouvent, ou presque. De quoi s'immerger un peu plus dans un lieu angoissant, rempli d'araignées.

KillSpider-Man, un véritable héros !

Pour conclure, il est très facile de se prêter au jeu de Kill it with Fire. Pourtant on était les premiers septiques à l'idée de faire un jeu où il fallait juste exterminer des araignées. Mais avoir découvert sa démo, nous a permis de lui trouver un petit charme. Et même si on passe pour des sadiques, leur mettre une raclée dans la version complète, a été un pur moment de bonheur. D'autant plus que les objectifs derrière, donnent au jeu quelque chose en plus. On regrette juste le réel manque de défis. Qui rend le jeu, trop simple à finir.


149 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now