top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] GYLT


Sorti en exclusivité sur Stadia en 2019, le jeu indépendant d'horreur, GYLT, fait son arrivée le 6 juillet sur PC, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox Series et Xbox One. Développé et édité par Tequila Works, ce jeu nous raconte l'histoire de Sally, une jeune fille qui se retrouve dans une étrange ville, et qui part à la recherche de sa cousine disparue. Et après avoir terrassé nos ennemis, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

GYLT est un jeu d'horreur qui nous raconte l'histoire de Sally, une jeune fille qui se retrouve par mégarde dans une version cauchemardesque de sa ville. Lors de ses premiers pas dans cette drôle de ville, notre héroïne tombe sur sa cousine disparue depuis un mois. Et elle va tout mettre en œuvre pour la rejoindre, et la ramener à la maison.


Dans GYLT, Sally va devoir explorer la ville à la recherche de sa cousine. Pour cela, il faudra faire preuve de discrétion pour arpenter chaque pièce de l'école dans laquelle elle se retrouve coincée, où chaque lieu qui nous rapprochera un peu plus de notre objectif. Au cours de notre aventure, il sera possible de tomber sur des énigmes comme aligner des fusibles, ouvrir des valves pour faire descendre l'eau, ou réussir à couper le courant. Et même si elles sont ingénieuses, elles ne seront pas compliquées à résoudre, une fois qu'on aura compris le fonctionnement.

Tout au long de notre aventure, on va devoir faire preuve de discrétion pour faire face aux nombreux ennemis qui essaieront de s'en prendre à nous. Pour ne pas se faire attraper, on devra détourner leur attention grâce à des cannettes et de la lumière. Dans le cas contraire, on devra utiliser des armes qui nous permettront d'affronter les ennemis, une vieille lampe de poche. Avec cette arme, il faudra toucher le ou les points faibles de nos ennemis pour les vaincre. Cependant, il ne faudra pas faire n'importe quoi avec notre lampe. Car elle aura besoin de piles pour se recharger. Et même si elles sont nombreuses, elle pourra parfois nous laisser tomber au pire moment. Au cours de l'aventure, on mettra également la main sur une bombe à gel, afin de geler certaines structures, et qui touchera un type d'ennemi bien précis. Mais qui sera vide assez rapidement si on l'utilise trop longtemps d'un coup. Si jamais les ennemis nous touchent, on va pouvoir utiliser de la Ventoline que l'on trouvera un peu partout, qui servira à reprendre un peu de vie. Ces armes ne seront pas très utiles face aux boss. On pourra les déstabiliser. Mais pas les tuer. Pour en venir à bout, il faudra être un peu plus stratège.

Lors de notre petite balade dans les différents lieux du jeu, il faudra aussi mettre la main sur différents objets à collectionner. Libérer des oiseaux. Trouver des livres qui vont nous permettre de comprendre les détails sur l'histoire. Et le plus important, mettre la main sur des orbes rouges qui serviront à libérer des hommes pierres qui vont nous permettre d'obtenir une fin alternative.


L'aventure sera assez rapide. Il faut compter sur 5 petites heures de jeu pour découvrir le fin mot de cette aventure. Mais comme le jeu proposera 2 fins, on pourra compter sur quelques heures supplémentaires pour la découvrir.

La direction artistique est sublime. On va avoir une partie en dessin lors des cinématiques. Et une ambiance sombre et oppressante dans le jeu, qui nous plongera dans une ville obscure pleine de mystère. Certes, le bestiaire est assez limité. Au fil du jeu, on va toujours voir les mêmes ennemis, que ce soit un simple mob, ou un boss. Mais ça reste une très belle aventure. De plus, on a le droit à un sublime OST. Sans oublier le doublage Français, qui est d'une très belle qualité.


Pour conclure, GYLT est un jeu plein de charme, qui nous transporte grâce à son thème et son histoire. Mais aussi, grâce à sa sublime direction artistique et son magnifique OST. Une très belle découverte qui méritait bien une sortie sur consoles et PC.


1 199 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page
Couple of Gamer ...