top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Firebird


Disponible depuis le 2 août sur PC, Firebird est un jeu narratif, développé par Ludogram, FibreTigre, Quentin Vijoux, et édité par Ludogram, où il va falloir rouler dans le froid de la Russie vers le grand Nord, afin de ramener une jeune femme chez elle. Et après avoir choisi notre itinéraire, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Firebird est un jeu narratif où l'on va découvrir l'histoire de Mariska, une jeune femme propriétaire de l'oiseau de feu, un camion, qu'elle souhaite vite rembourser afin de rentrer chez elle en Hongrie. Sa seule échappatoire, et de remplir le plus de contrats pour récupérer au plus vite de l'argent. Jusqu'au jour où elle tombe sur une jeune femme qui lui promet de nombreuses peaux de bête, si on la ramène chez elle avec de la nourriture. Pourtant, la peau est illégale. Mais qui pourrait bien mettre un terme à son cauchemar. Elle va donc tout faire là raccompagner, malgré les dangers.


Dans Firebird, notre but va être d’arriver à bon port avec un peu d’essence. Pour cela, on va devoir choisir différents chemins. Tout au long de l’aventure, on va faire face à de nombreux embranchements. Et sans savoir ce qu’il y a vraiment derrière chaque voie, on va devoir suivre notre instinct, pour espérer voir le bout du tunnel.

Tout au long de l’aventure, nos choix auront un impact sur notre camion à cause de l'essence, la solidité de l'oiseau de feu, et l'argent. Chaque déplacement nous coûtera une dose d'essence. À nous de trouver les meilleurs moyens d'en obtenir avec un petit budget. Pour maintenir en bon état le camion, il faudra éviter les endroits dangereux ou ne pas faire n'importe quoi avec. Nos choix vont aussi déterminer nos actions. Par exemple, continuer notre chemin ou s'arrêter pour fouiller. Ou encore, nos choix lors des dialogues. Si jamais on fait un choix qui peut être contraignant pour la suite de l'aventure, on finira la partie sur un game over. Bien sûr, on aura la possibilité de reprendre notre partie, qui nous ramènera au dernier mauvais choix effectué. Même si certains choix nous paraissent dangereux, il ne faudra pas hésiter à les essayer pour ne pas envenimer la situation.


Pour découvrir pour la première fois l'histoire, il faudra compter deux petites heures. Ce qui peut paraître court. Mais comme on a plusieurs embranchements à découvrir, et différentes fins, il sera possible de recommencer l'aventure en modifiant nos choix.


Firebird nous fait découvrir un décor froid et glacial entièrement dessiné à la main. Avec de nombreuses touches de couleurs afin de ne pas rendre l'aventure trop morose. Et le résultat est sublime. On est parfaitement plongé dans l'univers du jeu pour un Road-trip plein de surprises. Le tout accompagné par un sublime OST qui colle parfaitement à l'univers du jeu.

Pour être accessible à plus de joueurs, le jeu possède des options d'assistance, comme des textes plus grands, lecture automatique du texte par l’IA, et bien d’autres. Dans l'idée, le principe est très attentionné, et tout à l'honneur des développeurs. Mais pourquoi ne pas avoir proposé un doublage intégral qui aurait rendu l'expérience moins informatisée.


Pour conclure, le road-trip de Firebird est très intéressant à découvrir. L'histoire basée sur un folklore slave est sublime. Et nos choix et les divers embranchements apportent une petite touche de gestion, qui rend l'aventure unique. La direction artistique est froide avec ses petites touches de couleurs qui donnent un charme au jeu. Le tout accompagné d’un sublime OST. Son seul défaut, c’est de ne pas avoir opté pour un doublage français, au lieu d’une IA robotisée. Mais si cela peut permettre aux joueurs de pouvoir découvrir cette histoire, c'est tout à son mérite.


280 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...