• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Dice Legacy


Après avoir découvert une partie du jeu lors de notre preview, en juillet dernier. On est retourné sur notre drôle de terre, dans le survival city builder, développé par DESTINYbit, et édité par Ravenscourt, Dice, Legacy, qui sortira le 9 septembre sur Steam et Nintendo Switch. Un retour à la survie, pour voir ce que nous réserve la suite de notre aventure. Que se passe-t-il vraiment après une partie ? Est-ce que Dice Legacy est-il toujours aussi prenant après la fin du premier scénario ? C'est ce qu'on va essayer de vous dévoiler à travers notre test.

Trailer du jeu

Dice Legacy est un survival city builder qui se déroule dans un monde circulaire, où notre but sera de construire son village, survivre, et traverser le monde pour éradiquer les barbares, qui étaient là avant. Mais qui ne sont pas les bienvenus. Le jeu ne propose aucune histoire. On s'échoue juste sur une île. A nous de survivre avec nos dés à 6 faces, qui servent de paysans.


On démarre notre aventure dans Dice Legacy, avec un premier scénario, Échoué. Avant de découvrir les autres scénarios du jeu, il faudra obligatoirement terminer celui-ci. On n'en dit pas plus pour l'instant. Après ça, on choisit l'une des 6 difficultés du jeu. La première étant la difficulté "histoire" qui permettra de découvrir le jeu, sans trop souffrir. Selon la difficulté, les ressources seront plus ou moins difficiles à trouver. Et les ennemis, plus ou moins coriaces. Le dernier choix à faire avant de se lancer, ce sont nos dirigeants. Au départ, on n'a qu'un seul dirigeant. Mais après chaque fin de partie, on gagnera de nouveaux dirigeants, qui auront une capacité spéciale, propre à chacun.

La partie configurée, on peut enfin s'échouer, comme le nom du premier scénario, sur notre terre circulaire. On démarre notre partie avec différents dés. Ces derniers représentent nos habitants ou guerriers. Chaque dé est composé de 6 faces. Ces faces serviront toutes à développer son village, et progresser sur la carte. Dice Legacy propose un système original. Mais aussi, très difficile à expliquer. On va tout de même essayer de faire au mieux, pour que vous compreniez le système de dé.


Dans Dice Legacy, nos dés sont nos ouvriers. Chaque dé appartient à une classe, indiqué par une couleur. La face du dé apparente dans notre deck, correspond à l'action que l'on peut effectuer avec ce dé. Chaque dé peut réaliser un nombre précis de durabilités avant de mourir. Après une action, un dé est renvoyé dans le deck. Il perd en durabilité après chaque action. Un dé ne peut être utilisé qu'une seule fois. Il doit être rechargé à chaque utilisation. On peut posséder jusqu'à 12 dés.

Sur la carte, de nombreux lieux vont être générés aléatoirement. Grâce à nos dés, on va pouvoir récolter les ressources ou explorer un lieu. Les lieux de ressources disparaissent après plusieurs utilisations. Les lieux à explorer disparaissent tout de suite après la première utilisation. Les ressources récoltées grâce à nos ouvriers serviront à construire des bâtiments pour notre village. Marché. Auberge. Champ de blé. Moulin. Forge. Et bien d'autres. Ces bâtiments auront besoin de ressources pour être construits. Mais aussi d'ouvriers spéciaux, représentés par un marteau sur la face du dé. Le but de Dice Legacy va être de progresser sur la Terre circulaire où l'on a échoué, afin d'atteindre le bout, tout en survivant.


Les lieux et bâtiments vont eux aussi demander des ouvriers avec des faces de dés spécifiques pour fonctionner. Et parfois même, des ressources et des dés. Au début, on va devoir poser plusieurs dés pour créer un bâtiment ou récolter. Mais en avançant dans le jeu, les bâtiments demanderont plus d'ouvriers. Heureusement, nos dés pourront évoluer. Et un seul dé pourra effectuer une action de deux voire trois dés. Le plus difficile, ce sont les combats. Car les bâtiments à pilier ou à attaquer demanderont jusqu'à 20 dés. Mais à force de jouer, on comprend le système, et on sait comment préparer ses dés pour la bataille finale. Si la durabilité des dés tombe à 0, il suffit de les mettre à l'auberge avec de la nourriture, pour qu'ils regagnent un peu en durabilité. Pendant l'aventure, les dés pourront aussi être blessés ou gelés. Et pour chaque situation, il faudra le bâtiment adéquat.

Dice Legacy se déroule en 2 phases. L'été et l'hiver. En été, on va devoir préparer un maximum de nourriture, pour que nos habitants puissent survivre à l'hiver. On va donc faire beaucoup de récolte de blé, pour être sûr d'être prêt pour l'hiver. Car pour cette seconde période, la vie devient plus rude. Il est impossible de faire pousser du blé. Ce qui rend impossible la création de nourriture. Et, entre les dés qui seront gelés, et la durabilité qui descend à 0, la nourriture manquera très vite. Du moins, lors de la première partie. Par la suite, la carte offrira assez de zones de ressources, pour ne pas s'inquiéter pour la nourriture. De plus, de nouveaux bâtiments permettront de dégivrer nos ouvriers, ou de créer de la nourriture dans le blé. Entre chaque saison, on aura la possibilité de promulguer une loi, parmi 3 choix à chaque fois. Ces lois permettront de gagner des ressources, ou survivre plus facilement.


Pour progresser sur notre terre, il faudra installer des régies de districts. Ces bâtiments vont permettre de dévoiler le reste de la carte. Mais aussi de créer des classes, en fonction de notre manière à construire la régie. Une étape très peu mise en avant. Et que ne comprend pas toujours. Même si le tutoriel explique la base des régies et des classes. Plus on va s'approcher du bout de notre monde, plus on verra apparaître des ennemis. A partir de là, le danger sera de plus en plus présent.

Grâce à certains bâtiments, il sera possible de transformer nos ouvriers en soldats. Comme pour les autres actions, une classe soldat va avoir plusieurs faces à son dé. L'épée, qui correspond à l'attaque. Et la torche, qui correspond au pillage. Il faudra toujours avoir les deux faces dans son deck, pour pouvoir les utiliser à tout moment. Car l'ennemi n'a aucune pitié. Et il viendra attaquer ou brûler nos bâtiments sans crier gare. Dans la logique, on a toujours un temps de réaction, pour empêcher l'attaque, ou pour éteindre les incendies. Mais parfois, le jeu en décide autrement. Et d'un coup, tous nos bâtiments prennent feu. Et comme il faut un ouvrier voire deux, par bâtiment, pour éteindre le feu. Et qu'on n'est limité à douze dés. Il est impossible de survivre. Pour terminer le scénario, il suffira de détruire le camp final de l'ennemi, avant qu'il détruise le nôtre.


Une fois le premier scénario terminé, on débloque de nouveaux dirigeants, qui seront utilisables lors de la prochaine partie, ainsi que les 5 autres scénarios. Sauf qu'à notre grande surprise, il n'y a pas d'autres scénarios. Juste des variations du premier scénario, qui vont nous permettre de nous mettre au défi. Dans ces nouvelles variations, on va devoir faire face à une autre survie, avec des hivers plus longs, moins de ressources, et d'autres options, qui vont changer la partie, sans vraiment apporter quelque chose de nouveau.

Une partie de Dice Legacy dure environ 4-5 heures, selon la difficulté et la variation de la partie. Mais après une seule partie, on n'en relance pas une seconde dans la foulée. Car c'est très long. Et parfois même, un peu trop mou. Et on a tendance à s'ennuyer. Surtout lors des phases hivernales. Mais Dice Legacy reste un jeu très original, qui arrive à nous rendre accro. On a toujours envie de faire mieux. D'avoir un beau village et des ouvriers puissants. On veut toujours se surpasser. On trouve ça dommage que le jeu ne propose pas un système personnalisé de partie, un peu plus poussé. Au lieu d'offrir seulement 6 scénarios par très variés au final.


Même si Dice Legacy nous a fait souffrir à plusieurs reprises. On n'a jamais réussi à lui en vouloir. Le jeu nous offre un concept unique, au style artistique vraiment très agréable et joli. Certes, le côté Terre circulaire nous empêche d'avoir la main mise sur la caméra. Et donc parfois, on ne voit pas toujours les informations de nos bâtiments, quand ces derniers sont collés entre eux. Mais après quelques heures de jeu, on s'y fait. D'ailleurs, le charme de ce jeu se dégage aussi par son style atypique.


Pour conclure, même si on reste un peu surpris par le contenu du jeu. Dice Legacy est un jeu original, qui, une fois pris en main, devient très addictif. Certes, on n'enchaînera pas les parties, comme on pourrait le faire dans certains jeux. Mais il y a ce petit quelque chose qui nous donne envie d'y retourner. Une très belle surprise, qui mérite bien quelques heures de perdues.


2,124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout