top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Dead Space Remake


Sorti la toute première fois en 2008, le chef d'œuvre de Visceral Games, Dead Space, s'est offert un Remake sur Next-Gen, ainsi que sur PC, le 27 janvier. Développé par Motive, et édité par Electronic Arts, ce chef-d'œuvre interstellaire, qui en met plein les yeux, nous replonge dans l’horreur de l’USG ISHIMURA. Mais après la sortie d’un certain Callisto Protocol, peut-il encore avoir une place dans le cœur des joueurs ? C’est ce qu’on a essayé de découvrir lors de notre voyage dans l’espace.

Trailer du jeu

USG ISHIMURA à votre écoute

Dead Space Remake est le premier opus de la trilogie sortie en 2008. Dans ce dernier, nous sommes Isaac Clarke, un ingénieur engagé pour une mission spéciale après avoir reçu un appel à l'aide de l’USG ISHIMURA. Seulement, le pire reste à venir. Car l'équipage a péri. Et sa petite amie, envoyée 6 mois plus tôt sur ce même vaisseau, est également introuvable. Il va donc tout faire pour découvrir ce qu'il s’est passé. Et sauver ce qui peut être encore sauvé.


Dans Dead Space, il faudra réaliser diverses missions, comme réparer un générateur ou trouver telle personne à bord de l’USG ISHIMURA. Pour cela, on va devoir fouiller de fond en comble chaque recoin du vaisseau, afin de trouver des réponses. Mais aussi, des solutions. Il y a en tout 12 chapitres à découvrir dans le jeu. Ce qui va représenter une bonne quinzaine d'heures de jeu. Mais pour connaître tous les secrets du vaisseau, il faudra prendre le temps de partir à l'exploration, afin de fouiller chaque pièce. Et achever chaque quête secondaire. Et si jamais on loupe quelques quêtes, ou autres objets, il sera toujours possible de découvrir l’aventure grâce au New Game +. Car, il y aura forcément un journal, une pièce ou un détail, oublié lors de notre première partie.

L'art de manier la gâchette !

Pour avancer dans le vaisseau, et ainsi, progresser, il faudra se déplacer un peu partout afin de relever les nombreux défis. Mais étant donné que le lieu est en piteux état. Il faudra faire face à de nombreux obstacles. Et pour en venir à bout, notre héros aura la faculté de les affronter grâce à sa combinaison. Il pourra donc déplacer certains objets avec la télékinésie, utiliser un module de stase afin de ralentir des objets, et de faire face au manque d'oxygène et de gravité dans certaines pièces du vaisseau.


Il ne faut pas oublier que de base, l’USG ISHIMURA nous lance un appel de détresse. Pour la bonne raison, qu'une forme de vie extraterrestre est en train de se multiplier à bord du vaisseau. Ne laissant que très peu de survivants. Pour se frayer un chemin jusqu'à nos diverses missions, il faudra donc faire un grand ménage de printemps. Pour cela, dès le début de l'aventure, Isaac mettra la main sur diverses armes qui lui permettront de terrasser les différents ennemis. En tout, il y aura 7 types d'armes à découvrir.

Pour vaincre nos ennemis, une balle dans la tête, ne sera pas suffisant. Pour en venir à bout, il faudra principalement viser leurs membres. Bien sûr, plus on avancera dans l'aventure, plus les ennemis deviendront coriaces. Cependant, au bout d'un certain temps, on commencera à connaître leurs points faibles. Et les utiliser à notre avantage. Mais, le jeu étant pensé pour être exigeant, les munitions se feront assez rares. Du moins, tout dépendra de la difficulté choisie. Il faudra donc, en fonction de ça, être économe, et ne pas tout gaspiller trop vite. Dans le cas contraire, il faudra dépouiller nos ennemis en les fracassant. Sinon, il suffira de fouiller chaque recoin du vaisseau pour avoir une chance de récupérer des munitions. Et si vraiment, on ne trouve rien, il sera toujours possible d’en acheter via les boutiques. Ces dernières vont se trouver un peu partout sur notre route. On pourra y acheter des munitions, du soin, ou encore, des accessoires pour nos armes, contre quelques crédits récupérés en tuant des ennemis, et en fouillant le vaisseau.


Dans Dead Space, notre personnage ne gagnera pas de niveaux. Pour qu’il devienne plus fort, il faudra obligatoirement passer par la case amélioration. Grâce à notre combinaison, on pourra améliorer certains attributs comme la vie, le niveau d'oxygène, ou encore, la portée de la télékinésie. Mais chaque arme du jeu pourra également être améliorée. Il sera possible d’augmenter les dégâts, la capacité du chargeur, ou encore, le temps de rechargement. Pour cela, il faudra se rendre à un établi, avec quelques points que l'on pourra échanger contre diverses améliorations. Cependant, elles ne seront pas toutes disponibles d'un coup. Il faudra acheter diverses pièces d'armes ou de combinaisons, pour débloquer ces améliorations. Chaque arme aura son arbre d’améliorations. Il en est de même pour les équipements. Il y aura également diverses parties d'armes éparpillées un peu partout dans le jeu. Il faudra les dénicher pour débloquer d’autres améliorations.

Un voyage interstellaire sublimé ?

Il y a 15 ans, le jeu nous avait bouleversés. Mais ce remake a complètement réussi à sublimer ce voyage dans lequel Dead Space nous envoie. Le jeu est tout simplement somptueux. Le studio Motive a fait un travail exceptionnel. Un remake sublime, du début à la fin, qui nous fait oublier un certain Callisto Protocol. Chaque petit détail, chaque point de vue, ou encore, chaque ennemi, nous en mettent plein la vue. Et on ne s’en lasse pas. Sans oublier la bande son qui nous plonge toujours autant dans cette aventure interstellaire. Et que dire du doublage Français qui est totalement réussi. Certes, l'aventure n'est pas parfaite. Il y a quelques bugs, comme les morts qui jonchent le sol, qui ont des spasmes. Et quelques bugs de collision. Mais rien qui ne gêne l'expérience. On regrette aussi que la version PC ne mette pas en avant les fonctionnalités de la DualSense 5. Et aussi que le jeu soit un peu mal optimisé. Même sur des PC assez puissants.

En attendant la suite !

Pour conclure, on ne pensait pas prendre autant de plaisir à repartir en retournant dans l'espace de ce premier épisode de Dead Space. Et pour le coup, on ne regrette pas d’avoir repris du service. Le jeu est absolument sublime. Et sur PC, le rendu est vraiment exceptionnel. On en prend plein les yeux à chaque instant. Et même après 15 heures à souffrir, on en redemande. Et on se relance, les yeux fermés, histoire de percer tous les mystères qui planent sur l’USG ISHIMURA. Maintenant, on croise les doigts pour que les 2 prochains opus aient le droit, eux aussi, à un aussi beau remake.


208 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...