top of page
  • Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Crossfire: Legion


Après 7 mois d'Early Access, le jeu de stratégie en temps réel de Blackbird Interactive, édité par Prime Matter, Crossfire: Legion, sort enfin sa version finale, le 8 décembre, sur Steam. On jeu qu'on avait adoré découvrir lors de son début d'Early Access. Et qu'on avait suivi, mise à jour après mise à jour, afin de découvrir les différents actes du jeu. Aujourd'hui, on n'a pu terminer le 4e et ultime acte de Crossfire: Legion. Et par la même occasion, se faire un avis final sur le jeu de Blackbird Interactive. Donc, sans plus attendre, voici notre ultime test.

Trailer du jeu

Crossfire: Legion est un jeu de stratégie en temps réel qui nous plonge dans une guerre entre Black List et Global Risk, engagés dans une guerre perpétuelle pour que leurs idéologies dominent. Malheureusement, avec l'arrivée d'une toute nouvelle faction dans cette guerre, l'équilibre est rompu. Il est désormais temps de mener son armée à la victoire sur les champs de bataille d'un monde futuriste consumé par la guerre entre corporations.


7 mois après avoir découvert le premier acte du jeu, contenant 4 missions. On a enfin pu terminer le jeu, comprenant 3 autres actes, pour un total de 11 missions supplémentaires. En gros, 4 actes pour 15 missions, sur toute la totalité du jeu. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Crossfire: Legion, c'est un RTS où l'on va devoir contrôler nos troupes sur une map, afin d'accomplir divers objectifs lors d'une mission. Grâce à de nombreuses unités, on va pouvoir tirer sur les factions ennemies, faire de la reconnaissance, ou encore, sécuriser des périmètres, et bien d'autres. Parmi les unités, on va pouvoir contrôler des soldats, chars, drones, ou encore hélicos de combat. Lors de certaines missions, on devra utiliser nos unités pour accomplir nos objectifs, sans pouvoir compter sur de nouvelles unités. Mais dans d'autres missions, il sera possible d'installer sa base, et de créer de nouvelles unités, afin de se protéger, ou d'attaquer en force un camp ennemi, pour libérer un otage par exemple. Les missions de Crossfire: Legion ne sont pas très longues. Il faudra compter une bonne dizaine de minutes pour les accomplir, selon la difficulté. En facile, cela prendra souvent moins longtemps qu'en normal ou difficile. Au total, il faudra à peine 6 heures pour venir à bout du jeu. Heureusement, une fois le jeu terminé, on peut s'attaquer au mode en ligne.

Crossfire: Legion propose, en plus du mode solo, un mode en ligne jouable en 1v1, 2v2 ou encore, 3v3. Le mode en ligne propose 5 modes de jeu. Coopératif contre l'IA, Versus Standard, Paquet, Ligne de front, et pour finir, Bagarre. Chaque mode propose ses propres cartes et ses propres règles. En ligne, on va avoir le choix de sa faction, entre Global Risk, New Horizon et Black List. Chaque faction a ses propres unités. Mais plus on va jouer, plus on va accomplir des opérations, qui vont nous permettre de gagner des points. Ces points vont nous servir à acheter des unités dans la boutique, afin de personnaliser son équipe, avec les unités que l'on souhaite. Plus les unités sont puissantes, plus elles sont chères. Mais avec les différentes opérations, on récupère énormément de points. Le mode multijoueur va permettre aussi de grimper au sommet des tableaux des scores, grâce à un système de progression saisonnier.

Depuis son lancement en mai dernier, le RTS de Blackbird a fait un sacré bout de chemin. Il a su proposer un très bon mode solo, et faire évoluer ses modes en ligne, avec d'autres modes de jeu, et de nouvelles cartes. Certes, le mode solo parait trop rapide. Et le mode en ligne, souvent vide. Mais ça reste un très bon RTS, qui devrait plaire à de nombreux fans du genre. Même les débutants apprécieront la facilité à accomplir les différentes missions du jeu, contrairement à de nombreux RTS. La prise en main est simple et agréable. Ce qui donne envie d'enchaîner les parties. De plus, l'histoire du mode solo est très intéressante. Et on prend plaisir à découvrir chaque acte. Surtout que lors du mode solo, on a le droit à de sublimes cinématiques à la direction artistique style dessin aquarelle. Ce qui rend le jeu vraiment très beau. Sans oublier le doublage français, qui est au top.

Malheureusement, même si le jeu est beau. Et que sa campagne est intéressante. On reste sur notre faim. Car Crossfire: Legion propose une campagne solo très courte. Ce qui nous oblige à jouer en ligne. Mais pendant toute la durée de l'Early Access, il était presque impossible de jouer en ligne. Car il n'y avait pas de serveur disponible. Donc, si la version finale est aussi déserte, Crossfire: Legion deviendra très vite obsolète. Il faudra donc espérer voir les fans de RTS débarquer, pour pouvoir profiter comme il se doit du jeu.

Pour conclure, Crossfire: Legion est un très bon RTS, avec une très belle campagne solo, et une direction artistique intéressante. Malheureusement, ça ne fait pas tout. Car, après avoir terminé la campagne solo, on n'a plus rien à faire dans le jeu. Et comme les serveurs sont déserts, impossible de profiter du jeu comme on le devrait. C'est un peu dommage. Car ce nouveau jeu de Blackbird Interactive avait beaucoup de potentiel. Et avec des serveurs vides, il devient moins intéressant que prévu.


195 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page