top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Bears In Space


Disponible le 22 mars sur PC, Bears In Space est un FPS loufoque, développé par Broadside Games, et édité par Ravenscourt, dans lequel on va prendre le contrôle de Maxwell Atoms, un cosmotronaute perdu dans l'espace dont l'ADN a fusionné avec celui de l'ourse Ursina. Une aventure délirante, nous plongeant dans des niveaux remplis de robots et de miels, où notre but va être de semer le chaos, afin de fuir les niveaux les uns après les autres, et de retrouver son équipage. Et après avoir démembré des êtres mécaniques, il est temps pour nous de revenir sur Terre, afin de donner notre avis sur ce jeu complètement fou.

Trailer du jeu

Bears In Space est un FPS qui nous raconte l'histoire de Maxwell Atoms, un cosmotronaute scientifique, qui étudie les animaux, dont les ours. Un jour, un groupe d'ours intergalactique demande que les ours soient relâchés. Sinon, ils attaqueront le vaisseau. Malheureusement, un mauvais geste va créer une catastrophe, fusionnant l'ADN de Max Atoms et celui de l'ourse Ursina. Et par la même occasion, écrasant le vaisseau sur une autre planète. Seul, et avec une force intérieure qu'il va pouvoir contrôler, notre héros va tout faire pour s'échapper, et retrouver son équipage, ainsi que sa vie d'avant.


Avant de se lancer dans cette aventure complètement folle, on va devoir choisir sa difficulté. Il faut savoir que Bears In Space est un jeu qui s'adapte à tous les types de joueurs. On va avoir plusieurs choix à faire, comme le choix de la difficulté des plateformes, et le choix de la difficulté des combats. Mais on pourra aussi personnaliser la difficulté, en réduisant les dégâts reçus, et en augmentant les dégâts effectués, pour rendre le jeu accessible aux plus jeunes. Par défaut, c'est-à-dire, en Normal, le jeu est assez hardcore par moments. Il faudra donc bien ajuster sa difficulté selon son envie. Car même si c'est toujours fun le côté bourrin dans ce genre de jeu, à la longue, ça en devient frustrant. Une fois qu'on aura sélectionné notre difficulté, on pourra enfin découvrir cette histoire un peu loufoque.

Notre aventure va commencer dans notre le SS Ursin, où notre cher Capitaine Maxwell Atoms va embarquer pour sa dernière mission avant sa retraite. Malheureusement, les événements ne vont pas se dérouler comme il l'aurait souhaité pour sa dernière. Et on va se retrouver sur une planète hostile, où d'affreux petits robots veulent notre peau. Notre capitaine n'étant pas un tendre, il va utiliser toutes les armes nécessaires, en plus de sa force d'ours, pour se frayer un chemin sur cette planète, et trouver un vaisseau.


L'aventure va être composée de 18 niveaux, plus ou moins longs. Lors de ces niveaux, on va devoir sauter de plateforme en plateforme, et tirer sur tout ce qui bouge, afin d'arriver au bout. On devra aussi résoudre quelques énigmes, et accomplir différents défis, plus loufoques les uns que les autres. Pour survivre dans les différents niveaux de Bears In Space, on va avoir un arsenal de différentes armes, allant du simple pistolet, au lance-roquette, en passant par la sulfateuse. Au total, on aura plus d'une vingtaine d'armes, complètements folles, que l'on pourra utiliser pour exploser en mille morceaux nos ennemis de ferrailles. Certaines de ces armes vont se débloquer au fur et à mesure que l'on progressera dans l'aventure. Pour les autres, il faudra les acheter chez un marchand douteux, qui aura toujours une nouvelle arme de destruction à nous proposer, contre quelques crédits. Le marchand proposera aussi des objets spéciaux, comme des armures, des enclumes, ou des munitions. Et il nous permettra aussi d'améliorer le niveau de chacune de nos armes.

Ces crédits, on les récupérera sur notre chemin. La plupart du temps, ils seront dans des caisses violettes. Mais pour se faire un maximum de crédits, il faudra passer par la case défi. Et lors de chaque niveau, il y aura toujours quelques défis à réaliser. Certains seront bien cachés. Il faudra fouiller les zones pour les débusquer. Pour les autres, ils seront sur notre route. Et on ne pourra pas les rater. Les défis de Bears In Space seront aussi barrés que l'aventure. On aura des choses simples, comme tirer sur des cibles, ou vaincre une horde d'ennemis. Et on aura aussi des défis qu'on n'aurait jamais cru voir dans ce genre de jeu, comme une partie de basketcube, où le but sera de mettre des paniers avec un ballon carré, contre des robots que l'on pourra éjecter en un seul coup de patte. Lors de certains niveaux, on pourra aussi avoir un défi chronométré, où notre but sera de récupérer toutes les lettres du nom de Max, ATOMS. Parfois, on ne comprendra pas vraiment le délire du défi. Mais c'est aussi là toute la force de ce jeu. Il n'y a rien de sérieux. Et du début à la fin, on apprécie chaque petit moment passé aux côtés de Max et Ursina.


Pendant notre escapade dans les divers lieux de cette planète inconnue, on trouvera des pots de miel. Ces derniers vont nous permettre de libérer l'ourse qui est en nous. Et après les armes en tout genre, on pourra utiliser nos griffes, et notre maîtrise du Kung-Fu d'ours, pour venir à bout de nombreux ennemis. On pourra aussi leur sauter dessus, afin d'en toucher plus en un seul coup. Ces phases de transformations ne seront jamais très longues. Mais elles permettront de mettre en avant la petite Ursina, qui reste tout de même une héroïne de l'histoire malgré elle.

Bears In Space est un FPS très bourrin, qui nous rappelle les jeux de type Doom-Like. Et parfois, on va enchaîner les séquences de tirs rythmés, qui mettront nos nerfs à rude épreuve. Surtout quand on jouera en difficulté Normal. Et le manque de soin lors de certaines séquences, va très vite avoir raison de nous. Et après de nombreuses morts, on va réduire la difficulté, afin de pouvoir progresser plus facilement dans l'aventure. Heureusement, même en facile, on ne va pas s'ennuyer. Car la difficulté sera toujours très présente.


Pour venir à bout de l'aventure, il faudra compter une bonne quinzaine d'heures, si on souhaite chercher le moindre petit secret de chaque niveau, comme les cartes qui serviront de collectibles, et les différents défis cachés. Et même si on souhaite rusher le jeu, on ne descendra pas sous les 10 heures de jeu. Car il faudra en moyenne 30 à 45 minutes pour terminer certains niveaux. Une durée de vie plutôt surprenante pour un petit jeu indépendant.

Bears In Space propose une direction artistique très colorée, avec plusieurs zones variées, comme l'usine et ses nombreux robots travailleurs, le ring de boxe, le désert, ou encore, la foire spatiale. Chaque niveau va nous offrir son lot de surprises. Mais surtout, on ne va pas avoir un seul niveau sans une référence à la Pop Culture. Et pour rester dans son côté délirant, Bears In Space enchaîne les clins d'œil à des films ou des jeux vidéo, comme par exemple, Godzilla ou Metal Gear Solid. Et chaque référence apporte encore un peu plus de fun à l'aventure.


Pour conclure, Bears In Space est tout simplement génialissime. C'est un FPS Old-School délirant, qui ne se prend jamais au sérieux. Et du début à la fin, on s'amuse. Certes, les séquences de tirs sont parfois un peu trop hardcore. Et sur le long terme, ça peut frustrer certains. Mais les nombreux défis, toujours plus loufoques, de cette aventure, nous font très vite oublier la difficulté. Et c'est aussi ça qui fait la force et le charme de ce jeu.


196 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...