top of page
  • Couple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Star Ocean: The Divine Force


Disponible depuis le 27 octobre sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC. Star Ocean: The Divine Force sonne le retour de la franchise tant aimée de Square Enix. Dans ce dernier, on va partir à l’aventure avec Raymond ou la princesse Laeticia, et visiter Aster IV, tout en accomplissant notre. Et après avoir parcouru le monde avec notre équipe de héros. Il est temps de donner notre avis sur ce nouvel opus de Star Ocean.

Trailer du jeu

L'atterrissage d'une étoile !

Star Ocean: The Divine Force est le nouveau action-RPG de Square Enix de la franchise Star Ocean. Dans ce dernier, on va découvrir deux histoires qui vont se rejoindre au fil de l’aventure. D'un côté, celle de Raymond, qui a dû atterrir d'urgence sur la planète Aster IV, et qui va tenter de retrouver ses amis, afin de rentrer chez lui. De l'autre, celle de la princesse Laeticia qui va croiser le chemin de Raymond, et lui demander de l'aide afin d'affronter l'empire voisin jusqu'à son départ.


Dans Star Ocean: The Divine Force, on va prendre le contrôle de la princesse du royaume d'Aucerius, Laeticia ou le capitaine du vaisseau marchand, Raymond. Selon notre choix, on suivra l'aventure avec l'un de nos deux protagonistes, afin d'avoir leur point de vue sur ce qui se passe sur Aster IV. Cependant, 90% du temps, ils passeront l’aventure ensemble. Donc leur objectif restera tout de même assez similaire. Se déroulant comme n'importe quel RPG en monde ouvert. Notre mission sera d'accomplir une multitude de quêtes principales et secondaires, afin de progresser dans notre histoire.


Lors de notre aventure, on va enchaîner les combats pour terrasser nos ennemis. Mais aussi, on va devoir explorer Aster IV tout en progressant dans l'histoire. Et en aidant les multiples personnes que l'on rencontrera lors de notre voyage. Pour venir à bout du jeu une première fois du jeu, il faudra compter une bonne trentaine d'heures, sans pousser au maximum l'aventure. Mais ce temps pourra facilement doubler en prenant le temps de faire chacune des quêtes secondaires. Cependant, il ne faudra pas oublier que le jeu propose deux points de vue différents, selon notre personnage de départ. Ainsi que quelques surprises.

Un univers en danger !

Dans Star Ocean: The Divine Force, on arpentera Aster IV, et les différentes villes de cette planète, afin de venir en aide à Laetitia. Et retrouver les amis de Raymond. À côté de ça, tout au long de notre périple, on rencontrera de nombreuses personnes nous demandant divers services, comme de tuer des ennemis, trouver des objets, ou simplement faire des livraisons.


Mais pas seulement. Car lors de notre voyage, on fera la rencontre de nombreux alliés, qui se joindront à nous. Et pour créer un lien avec chacun d’entre eux, il faudra aussi réaliser quelques quêtes de lien, afin de les renforcer.

L'exploration sera primordiale dans Star Ocean: The Divine Force. Car tout au long de notre périple, on aura la possibilité de trouver une multitude de coffres, de point lumineux vert, ou d'objets cachés, qui seront primordiale pour la suite de notre aventure. Car une fois que l'on aura bien avancé dans l'aventure, on fera la rencontre d'une étrange jeune femme, qui, en échange de quelques services, nous fera part de ses talents de craft, afin de créer une multitude de nouveaux objets et équipements.


Entre deux quêtes, si l’on souhaite se détendre de Star Ocean: The Divine Force proposera de trouver dans chaque ville, différents joueurs au niveau plus ou moins élevé afin de s'affronter au Es’owa. Un jeu de plateau très spécial. Le concept est pourtant simple. Mais, très compliqué à la fois. Dans ce jeu, on va devoir placer divers soldats, qui auront plus ou moins d'attaques, à tour de rôle, entre nous et notre adversaire. Le but sera de coincer les pions de son adversaire, afin de les avaler, et de cumuler un maximum de points à la fin de chaque tour, pour retirer la barre de vie de notre adversaire. Parfois, il faudra faire attention à chaque combinaison qui pourrait être un avantage. Mais aussi un inconvénient pour la suite du combat. Un jeu qui mélange un peu les différents Triple Triad de Final Fantasy, et le jeu de plateau, othello. De quoi s’occuper pendant des heures. Même si l’aventure nous offre assez de contenu pour nous tenir en haleine, sans jeu de plateau.

Sur la route d'Aster IV

Bien sûr, qui dit aventure, dit obligatoirement combat. Et dans Star Ocean: The Divine Force, de nombreux ennemis seront prêts à se dresser sur notre chemin. Tout au long de notre voyage, il faudra en affronter un tas. Pour les vaincre, les combats se feront en système dynamique. On va avoir une barre de PA, qui sera plus ou moins grande selon nos actions, qui nous permettra d’utiliser nos compétences.


La barre de PA sera primordiale pour le bon déroulement d’un combat. Plus elle sera grande, plus on pourra enchaîner les compétences. Dans le cas contraire, il faudra patienter jusqu'à la recharge de cette dernière, en ne bougeant pas, afin d’attaquer une nouvelle fois. Bien sûr, il sera possible d'agrandir cette barre à tout moment. Pour cela, il faudra prendre par surprise les ennemis, ou faire des esquives parfaites. Et même si la taille se conservera entre chaque combat, il faudra rester sur le qui-vive. Car si un ennemi nous porte un coup, cette barre redescendra aussi vite qu'elle est montée.

Pour nous faciliter la vie lors des combats, on pourra s’aider de notre D.U.M.A. Une Androïde qui nous permettra de porter des coups supplémentaires, ou qui nous protégera. Selon notre bon vouloir. Une alliée de taille qui sera aussi utile en combat que hors combat. Car elle va nous permettre de voler, et de flotter, afin d’atteindre des zones difficiles d’accès. La plupart du temps, ces zones permettront de récupérer des cristaux qui serviront à améliorer les capacités de notre D.U.M.A.


Lors de notre aventure, on ne sera pas seul. Tout au long de notre voyage, on rencontrera de nombreux alliés, prêts à tout pour nous venir en aide dans notre quête. Lors des combats, ils auront différentes attaques et compétences, qui nous aideront à vaincre nos ennemis. Certains utiliseront des attaques au corps-à-corps. D’autres des attaques à distance. Même si lors de notre aventure, on rencontre de nombreux alliés. Seulement 3 pourront nous rejoindre au combat. Formant ainsi un groupe de 4 combattants. Un groupe que l’on pourra changer tout au long de notre voyage, selon nos préférences.

Malheureusement, la plupart du temps, nos alliés seront plus un fardeau qu’une aide. Lors des combats simples, ils se débrouilleront assez facilement. Mais contre les boss, ça sera une autre histoire. Car ces alliés passeront leur temps à mourir, en restant dans AOE des boss. On passera donc notre temps à les soigner. Mais une fois qu’un allié sera mort, on entrera dans un cercle vicieux. On le ramènera à la vie. Mais avec très peu de vie, cet allié restera dans les attaques du boss. Nous obligeant à le soigner, encore et encore. Lors des combats, on pourra mettre le jeu en pause pour revoir notre stratégie, grâce au mode tactique. Mais ce mode servira plus souvent à utiliser des objets. D’ailleurs, même l'utilisation d'objet sera un véritable calvaire. Car l’utilisation d’un soin prendra un certain temps. Laissant au boss le temps de nous attaquer. Et si ce dernier nous touche, l’utilisation de l'objet s’annule. Une perte de temps considérable.


À la fin d’un combat, on prendra plus ou moins d'expérience. En accumulant de l'expérience, on va grimper les niveaux de ses personnages. Par la même occasion, on va gagner des PC. Ces derniers vont avoir plusieurs utilités. Pour commencer, ils serviront à débloquer les nombreuses compétences de l’arbre à talents de chaque héros. Ensuite, on pourra utiliser ces CP pour augmenter le niveau des différentes compétences. Mais aussi des différents talents passifs et actifs. Malheureusement, avec tout ce qu’il y a à débloquer avec les CP, on se retrouve très perdu. On utilise nos CP principalement pour notre arbre. Nous empêchant de faire évoluer nos attaques. Heureusement, on gagne énormément de CP tout au long de l’aventure.


Pour augmenter les caractéristiques de nos héros, en plus des CP, on pourra changer leurs équipements. Ces derniers ne sont pas très nombreux pendant l’aventure. Mais il sera tout de même utile de changer ses armes, et quelques équipements, pour faire face aux dangers d’Aster IV.

Un voyage dans l'univers !

Star Ocean: The Divine Force est un peu daté graphiquement. Mais sans pour autant être affreux. Le jeu nous fait visiter à merveille l'univers sous-développé d'Aster IV. Pourtant, certaines zones arrivent facilement à nous en mettre plein la vue. Par la suite, on montera à bord du vaisseau, pour visiter d'autres paysages, encore plus jolis. Mais on en dira pas plus. Pendant l'aventure, on fera aussi la rencontre de nombreux personnages, qui auront tous leur propre personnalité. Rendant l’histoire encore plus agréable.


À un certain moment du jeu, le nombre d’ennemis, ainsi que les nombreuses animations de combat, vont faire ralentir un peu le jeu. Certes, ça ne gâche en rien l'expérience en jeu. Mais pour un jeu qui n’est pas non plus époustouflant graphiquement. C’est un petit défaut qui ne devrait pas être présent. Surtout sur PlayStation 5.


Mis à part ce petit problème, Star Ocean: The Divine Force reste une très belle expérience, avec une sublime histoire, accompagnée d’une merveilleuse bande-son. De plus, on a le droit à des doublages japonais et anglais de très grande qualité. Un vrai plaisir pour nos oreilles.

Un retour marquant?

Pour conclure, Star Ocean: The Divine Force n'est pas parfait. Les combats, ainsi que les graphismes et quelques ralentissements, viennent quelque peu gâcher le jeu. Cependant, l'aventure est très bonne. Et le jeu ne mérite pas qu'on passe à côté à cause de quelques défauts. L'histoire est sublime, avec un OST quasi-parfait, et de nombreux personnages, tous attachants. Rendant ce nouvel opus agréable, et inoubliable par moments. Et en corrigeant ses défauts, Star Ocean: The Divine Force pourrait devenir un incontournable de la franchise.


224 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page