top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][ROG Ally Z1] UNCHARTED: Legacy of Thieves Collection


Après une sortie en février 2022 sur PlayStation 5, puis une arrivée sur Steam en octobre 2022, le célèbre jeu de Naughty Dog LLC, UNCHARTED: Legacy of Thieves Collection, qui comprend UNCHARTED 4: A Thief's End et UNCHARTED: The Lost Legacy, a fait son arrivée le 21 novembre sur GOG. Une version PC sans DRM qui nous a permis de redécouvrir les aventures de Nathan Drake via la console portable d'Asus, la ROG Ally Z1. Et après une petite chasse au trésor, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Le dernier adieu à Nathan ?

Depuis 2016, Nathan Drake n'a pas eu le droit à un véritable retour sur sa plateforme de prédilection. Son aventure s'est terminée avec UNCHARTED 4: A Thief's End. Puis la série s'est offert une dernière aventure avec Nadine Ross et Chloe Frazer, un an plus tard, dans UNCHARTED: The Lost Legacy. Ensuite, on a eu le droit au Remaster sur PlayStation 5, puis un portage PC via Steam, grâce à la compilation UNCHARTED: Legacy of Thieves Collection. Depuis ce jour, on n'a plus vraiment de nouvelles de Nathan. Heureusement, pour ne pas l'oublier totalement, UNCHARTED: Legacy of Thieves Collection a eu le droit à une ultime sortie. Cette fois-ci, sur GOG. La sortie parfaite pour finir 2023 en beauté.

Pour ceux qui n'auraient jamais mis les mains sur les deux derniers UNCHARTED, UNCHARTED 4: A Thief's End nous raconte l'histoire de Nathan Drake, qui, après avoir pris sa retraite, va se retrouver à aider son frère, perdu depuis longtemps, à retrouver le fameux trésor d'Avery. Malheureusement, lors de sa quête, il va devoir faire face à Rafe et Nadine Ross, redoutables guerrières à la tête de Shorline. Tandis qu'UNCHARTED: The Lost Legacy, nous plonge dans une aventure très différente en compagnie de Chloe Frazer et Nadine Ross, deux anciennes protagonistes des jeux Uncharted, qui vont s'associer afin de trouver l'Empire Hoysala abritant la défense brisée du dieu Ganesh. Pendant leur aventure, elles devront faire face à Asav et ses insurgés, qui chercheront également cet artefact.


Même si les deux histoires ne se ressemblent pas du tout, le système de jeu est exactement le même. Lors des aventures, on va devoir enchaîner les chapitres afin de progresser dans l'histoire. UNCHARTED 4: A Thief's End comprend 22 chapitres pour une vingtaine d'heures. Tandis qu'UNCHARTED: The Lost Legacy en propose que 9 pour à peine dix heures de jeu. Mais les expériences peuvent durer plus ou moins longtemps, selon le temps qu'on prend à explorer les zones pour y trouver des trésors, des notes, ou des points de vue à prendre en photo. De plus, UNCHARTED 4: A Thief's End nous fait voyager à travers le monde. Alors qu'UNCHARTED: The Lost Legacy se déroule uniquement en Inde.

Le plaisir toujours présent ?

UNCHARTED: Legacy of Thieves Collection est une compilation parfaite pour les amoureux d'histoire et d'aventure. Même si souvent, le jeu propose de nombreuses scènes de Gunfight, parfois interminables. Ce qu'on retient avant tout quand on se plonge dans UNCHARTED, c'est le côté exploration. Que ce soit dans UNCHARTED 4: A Thief's End ou UNCHARTED: The Lost Legacy, on va passer notre temps à explorer les zones, afin de trouver des trésors, des notes, et bien d'autres. Ces collectibles vont nous permettre d'en apprendre plus sur les lieux que l'on visite, ou sur certains personnages. Bien sûr, on ne trouve pas d'artefacts rares dans un lieu modernisé. Il faut toujours qu'on soit dans des lieux en ruines et mythiques, qui racontent une histoire. Et c'est ce qui rend les aventures d'UNCHARTED inoubliables. Chaque lieu que l'on visite a le don de nous émerveiller. Les ruines d'un vieux temple Hindou. Une caverne souterraine qui cache une épave de bateau.


On pourrait se plonger dans UNCHARTED, juste en explorant ces lieux. Et bien sûr, qui dit lieu ancien, dit énigmes en tout genre. Et comme toujours, UNCHARTED ne manque pas d'imagination de ce côté. On a le droit à des énigmes toujours bien pensées, avec des mécanismes, parfois mortels, qui peuvent nous coûter la vie si on résout mal l'énigme.


Mais UNCHARTED 4: A Thief's End et UNCHARTED: The Lost Legacy, ce sont aussi des histoires, parfois émouvantes, qui nous donnent envie de se plonger corps et âme dans l'aventure. Une fois qu'on se lance dans un des jeux, on a du mal à le lâcher. Même si UNCHARTED 4: A Thief's End reste plus marquant qu'UNCHARTED: The Lost Legacy. Mais dans les deux cas, les scénarios sont très bien ficelés.

L'aventure parfaite à emporter partout ?

Les versions PlayStation 4, puis PlayStation 5 d'UNCHARTED 4: A Thief's End et UNCHARTED: The Lost Legacy ont toujours su nous en mettre plein les yeux. De somptueux décors. Des paysages variés et détaillés. Et toujours ultra fluide lors de n'importe quelle scène de combat. De son côté, la version PC, mis à part quelques soucis au lancement, était encore plus belle. Rendant les aventures de Drake bien meilleures. On s'attendait donc à une claque sur la ROG Ally Z1 Extrême.


Après quelques réglages pour optimiser la puissance de la bête portable d'Asus, on a tenté de lancer l'aventure en Ultra, histoire d'avoir la meilleure qualité possible pour ce sublime portable. Et après une très longue compilation des Shaders, on a pu repartir à l'aventure avec Nathan Drake, sans trop de problèmes. Le jeu tourne vraiment comme un bébé sur la console portable d'Asus. Et il est fluide, dans toutes les circonstances. Et avec le Dolby Atmos de la ROG Ally Z1, l'aventure est encore meilleure, et bien plus immersive que sur PlayStation 5. Certes, on n'a pas les avantages de la DualSense en jeu. Mais on a la possibilité d'emporter notre jeu partout. Et c'est encore mieux.

Le moment parfait pour sortir ?

Pour conclure, UNCHARTED:Legacy of Thieves Collection est un remaster réussi, qui s'offre une sortie au bon moment sur GOG. Pourquoi ? Car avec l'arrivée en force des PC/Consoles Portable, cela permet de revivre une des histoires marquantes de Nathan Drake, dans une version portable, que l'on peut emporter partout, avec les qualités d'un PC. Et même si ce n'est pas l'argument parfait pour se ruer vers une ROG Ally Z1 ou autre. Ca peut tout de même faire changer d'avis certains récalcitrant qui pensent que ce genre de consoles ne peut faire tourner que des petits jeux.


232 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...