top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Ubisoft Connect] Prince of Persia: The Lost Crown


Disponible sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et PC le 15 janvier en accès anticipé, puis le 18 janvier, Prince of Persia: The Lost Crown est le nouveau jeu de la franchise Prince of Persia, développé et édité par Ubisoft, qui fait son grand retour après 14 longues années d'absence. Dans ce dernier, on y incarne Sargon, un guerrier des soldats d’élite de la reine de Perse, qui va devoir parcourir le Mont Qaf pour sauver le Prince de Perse qui vient de se faire enlever. Et après avoir joué avec le temps, esquivé le danger, et résolu des énigmes, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

L'immortel au service du Prince !

Après 14 ans d'absence, l'une des franchises les plus mythiques d'Ubisoft fait enfin son grand retour. On parle bien sûr de Prince of Persia. Sorti la première fois en 1989, le mythique jeu de Jordan Mechner, qui a toujours su se réinventer avec les années, a le droit à une nouvelle adaptation. Et cette fois-ci, après de nombreux épisodes en 3D, c'est un retour aux sources, ou presque, avec un style 2.5D, qui mélange plateformes, énigmes, et pièges en tout genre.


Plus précisément, Prince of Persia: The Lost Crown est une metroidvania qui nous raconte l'histoire de Sargon, un membre des Immortels, un groupe de soldats d'élite au service de la reine de Perse, qui va devoir partir au Mont Qaf, afin de sauver le prince Ghassan, retenu en otage. Armé de ses deux épées, Qaïs et Laïla, il va devoir faire face à de nombreux ennemis. Mais surtout, se frayer un chemin dans ce Mont aux 1001 dangers. Malheureusement, derrière cette quête qui paraît si simple pour un soldat d'élite comme Sargon, va se cacher une terrible vérité qui changera à jamais la vie de Sargon, et du royaume.

Avant de se lancer dans l'aventure de Prince of Persia: The Lost Crown, on va devoir faire quelques choix, afin d'adapter notre jeu, selon notre envie. Un peu comme le dernier jeu d'Ubisoft, Avatar: Frontiers of Pandora. En plus d'un choix de difficulté, allant de facile à Immortel, ou personnalisé, si on souhaite une expérience différente, on va pouvoir choisir le mode de jeu, entre Exploration ou Guidé. En sélectionnant le mode Exploration, on va pouvoir découvrir le monde comme bon nous semble, avec très peu d'informations sur la carte. Comme on peut le voir dans de nombreux metroidvania. Et dans le mode Guidé, chaque passage bloqué ou non sera marqué sur la carte. Le jeu nous donnera des indices précieux pour atteindre notre objectif plus rapidement. Parfait pour les joueurs qui n'ont pas le sens de l'orientation, ou qui ne souhaitent pas tourner en rond pendant des heures. Dans les deux cas, il faut savoir que l'exploration du Mont Qaf est assez facile. Et même sans aide, on s'y retrouve.


Une fois qu'on aura paramétré notre partie, et découvert la petite scène d'intro, qui servira de tutoriel de base pour les déplacements et les combats, on pourra enfin explorer le Mont Qaf, et découvrir le destin de Sargon. Prince of Persia: The Lost Crown proposera seulement 9 quêtes principales, qui vont nous mener dans les différents biomes du Mont Qaf. Pour chaque quête, il faudra simplement se rendre au point de quête. Au début, atteindre ce point sera difficile. On n'aura pas encore découvert la carte. Et de nombreux chemins seront bloqués. Mais vers la fin, entre les voyages rapides, les différents pouvoirs, et la carte enfin visible, on se rend d'un point à l'autre de la carte en quelques secondes.

Tout au long de la quête principale, on va en apprendre un peu plus sur l'histoire de ce Mont qui regorgera de milliers de secrets. Une histoire qui jouera un rôle sur le destin de notre héros. Mais bien sûr, on n'en dira pas plus, pour ne pas gâcher la magie qui se dégage de ce titre. Car même si le jeu fait un retour aux sources, on reconnaît bien l'âme de Prince of Persia, avec son monde perdu dans l'espace et le temps.


Pendant notre exploration dans le Mont Qaf, on fera la rencontre de quelques alliés qui nous demanderont de réaliser des petites quêtes secondaires. Tuer les guerriers perdus. Trouver des trésors cachés. Ou encore, compléter une fresque en retrouvant 30 vases de sable. Ces quêtes, au nombre de 9, permettront de gagner de nombreuses récompenses, comme des cristaux, des Xerxes, ou encore, des amulettes, qui vont servir à améliorer l'équipement de notre héros.


Bien sûr, on pourra aussi explorer le Mont Qaf, afin d'y découvrir tous ses secrets. Mais on y reviendra juste après. Pour finir la quête principale du jeu, il faudra compter une petite dizaine d'heures. Et pour terminer le jeu à 100 %, 20 heures suffiront. Une durée de vie variable, selon la difficulté.

Le temps d'un combat !

Dans Prince of Persia: The Lost Crown, on va faire la rencontre de nombreux ennemis, dispersés un peu partout dans les différents biomes du Mont Qaf. Et pour les vaincre, on n'aura pas 36 solutions, il faudra savoir manier ses deux épées, Qaïs et Laïla. Mais aussi, un arc et un Chakram. Même si ce dernier ne sera pas très utile en combat. Face à un ennemi, on aura la possibilité d'enchainer les combos, afin de lui faire un maximum de dégâts. Il y aura plusieurs types de combos, que l'on pourra apprendre au Refuge, auprès de notre maître d'arme. Attaquer un ennemi va nous permettre d'accumuler de l'Athra. Une fois notre jauge pleine, on pourra lancer l'une de nos attaques spéciales, appelées Éclat d'Athra. Ces attaques auront chacune un niveau. Pour certaines, il faudra accumuler jusqu'à 3 jauges d'Athra, afin de pouvoir les lancer. Les Éclats d'Athra se débloqueront en terminant certaines quêtes principales et secondaires.


En plus de nos attaques classiques, on pourra débloquer, tout au long de notre aventure, 6 pouvoirs du temps. Ces derniers serviront principalement à se frayer un chemin lors de notre aventure. Mais parfois, lors de certains boss, ils seront indispensables. Parmi ces pouvoirs, on aura la ruée du Symorgh, qui permettra d'effectuer un Dash, L'ombre du Symorgh, qui va créer un position cristallisée, afin d'y revenir en un instant, ou encore, les ailes anti-gravité, plus communément appelés le Double Saut. Ces pouvoirs du temps seront principalement des pouvoirs de progression. Mais bien utilisés en combat, ils peuvent être de vrais atouts.

Lors de notre aventure, malgré les nombreux combats, notre jeune guerrier ne gagnera, ni d'expériences, ni de niveaux. Pour devenir plus fort, il faudra améliorer notre collier avec diverses amulettes. Ces dernières, une fois ajoutées au collier, permettront d'augmenter la puissance d'attaque, la défense, ou avoir une meilleure parade. Pour pouvoir mettre un maximum d'amulettes sur le collier, il faudra trouver des emplacements d'amulettes. Au total, il sera possible d'ajouter jusqu'à 12 emplacements. Mais cela ne veut pas dire que l'on pourra s'équiper de 12 amulettes. Car selon le pouvoir de l'amulette, cette dernière occupera plus ou moins d'emplacement sur ce collier.


Pour rendre ce collier, et surtout, ces amulettes, encore plus puissantes, il faudra se rendre à la forge. Grâce aux cristaux, xerxes, et autres ressources importantes récoltées tout au long de notre aventure, on pourra améliorer chacune de nos amulettes. Chaque amulette aura jusqu'à 3 niveaux d'amélioration. La forge permettra aussi d'améliorer les armes de notre héros, son arc et son Chakram. Pour être sûr de pouvoir faire face aux différents boss du Mont Qaf, il faudra souvent se rendre à la forge, afin d'améliorer les divers équipements de notre héros.


Au refuge, on aura aussi une boutique. Cette dernière va nous permettre d'acheter de nouvelles amulettes. Mais surtout, c'est ici que l'on pourra améliorer nos potions, que ce soit son nombre ou son efficacité. Au refuge, on trouvera aussi une jeune fille qui, contre quelques cristaux, nous dévoilera un petit indice, afin de savoir où se rendre.

La montagne aux 1001 secrets !

Dans Prince of Persia: The Lost Crown, on va explorer qu'un seul lieu, le Mont Qaf. Mais ce dernier sera assez grand pour nous offrir son lot de surprises. En plus de proposer 13 biomes distincts, le Mont Qaf va nous proposer de nombreux secrets. Certains seront assez faciles à trouver, il suffira de suivre le chemin, et de se faufiler dans quelques trous assez visibles. Pour d'autres, il faudra avoir un peu plus de chance, et taper un mur pour le voir bouger. Derrière, on trouvera un coffre, avec une amulette, des cristaux, ou des emplacements d'amulettes. On pourra aussi trouver des pétales de l'arbre Soma, qui permettront d'augmenter notre barre de vie.


Mais pour mettre la main sur des ressources un peu plus rares, comme les Xerxes ou les pierres de Damas, il faudra parfois faire preuve de courage, et survivre à certains défis, allant d'un simple combat, à un parkours du combattant, avec de nombreux pièges qui feraient passer Prince of Persia, premier du nom, pour un enfant de cœur. Ces défis demanderont une parfaite maîtrise des différents pouvoirs du temps. Parfois, il faudra être rapide, et utiliser deux ou trois pouvoirs à la suite, sans se tromper. Des défis frustrants. Mais qui permettent d'avoir cette petite touche Prince of Persia, dans un jeu qui, au premier abord, ne ressemble pas à un Prince of Persia.


Bien sûr, il y aura aussi de nombreux collectibles à retrouver. Même si certains seront plus difficiles que d'autres à trouver, faute de visibilité sur la carte. On va juste avoir un petit point blanc qui brille. Et si on ne fait pas attention, on passe à côté.

L'autre Prince de Perse !

Comme beaucoup, lors du premier trailer d'annonce, on avait un peu peur de la direction artistique. Mais dès les premières minutes, le jeu nous fait craquer. Visuellement, c'est sublime. Le jeu est très coloré, avec des panoramas à couper le souffle. Certains boss sont impressionnants. Et chaque biome est un nouveau voyage. Difficile de ne pas tomber sous le charme de cette direction artistique, totalement maîtrisée. Surtout quand Sargon nous offre des enchaînements de grandes classes lors des combats de boss. Certes, le jeu est loin d'être lisse. Certains décors manquent d'un petit coup de polish. Et il y a encore quelques bugs. Mais un patch Day One devrait corriger ces petits soucis.


Même si dans l'ensemble, l'aventure reste agréable. On prend plaisir à parcourir le Mont Qaf, et découvrir tous ses secrets, dans une ambiance orientale réussie, et un doublage français immersif, malgré ces petits problèmes. D'ailleurs, une fois l'histoire terminée, on a envie d'y retourner.

Un retour sur le trône ?

Pour conclure, on attendait avec impatience le retour de Prince of Persia. Et après avoir exploré tous les secrets du Mont Qaf, et découvert l'histoire de Sargon, on peut le dire, Prince of Persia: The Lost Crown est une véritable petite surprise. Et après 14 années d'absence, on ne s'attendait pas à un tel retour en force. En espérant que l'attente ne soit pas aussi longue entre cet opus, et le prochain jeu de la franchise.


828 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...