top of page
  • Couple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered


Disponible le 1er décembre sur PlayStation, Nintendo Switch, PC, iOS et Android. ROMANCING SaGa -MINSTREL SONG- REMASTERED est le dernier opus de la Saga à sortir sur consoles et mobiles. Initialement sorti au Japon en 1992, puis en Amérique du Nord et au Japon sous la forme d'un remake en 2005, ce remaster fait son arrivée en Europe pour la toute première fois. Un JRPG unique signé SQUARE ENIX, qui plonge les joueurs dans une aventure non linéaire, en compagnie de plusieurs héros, étroitement liés, qui vont devoir sauver le monde de Mardias. Et après avoir fait tout et n'importe quoi, sauf suivre l'histoire apparemment. Il est temps pour nous de donner notre avis sur ce JRPG qui ne nous aura pas laissé de marbre.

Trailer du jeu

Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered est un JRPG qui ne s'inscrit pas dans la lignée des standards bien connus de ce type de jeu. Dans cette aventure, on va suivre l'histoire de 8 héros, qui l'on pourra sélectionner au début du jeu. Et qui auront pour mission de sauver le monde de Mardias de la renaissance d'un dieu de la destruction. Quel que soit le héros que l'on sélectionnera au début du jeu, l'histoire principale restera exactement la même. Mais quelques changements seront au rendez-vous, comme le point de départ du héros. Et sa vision sur les événements qui se dérouleront tout au long de l'aventure, dans le monde de Mardias. Bien sûr, le choix du héros aura aussi un impact sur notre façon de jouer. Car chaque héros aura une classe de départ. Et certaines de ces classes seront assez difficiles à prendre en main. Pendant l'aventure, les différents héros se croiseront. Et ils formeront un tout pour venir à bout de la menace. Mais on n'en dira pas plus.


C'est assez difficile de parler de Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered. Car on est très loin d'avoir un JRPG linéaire, avec un chemin à suivre automatiquement, pour avancer dans le jeu. Car, selon notre point de départ dans le monde, on va atterrir sur l'une des nombreuses régions du monde, qui proposera ses quêtes et ses événements. Et en fonction de nos choix, on débloquera plus facilement de nouvelles régions avec un personnage. Et pour être honnête, mis à part raconter notre voyage entier avec Claudia. On va avoir du mal à bien raconter le principe du jeu, selon les personnages.

Mais pour la faire courte, avec nos héros, on aura une certaine liberté qui nous poussera à parler à tout le monde, et à explorer chacune des régions, afin de trouver des quêtes, et de progresser dans la quête principale du jeu. Chacune des quêtes proposées dans Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered devra se réaliser à l'instinct, grâce aux différentes notes récupérées. Inutile de chercher la carte pour trouver l'emplacement de la quête, il n'y en a aucune. Il faudra donc lire et explorer les moindres recoins. Mais aussi, parler avec tous les personnages qui souhaitent nous parler. En effectuant ces diverses actions, on va débloquer de nouvelles zones. Et surtout, accomplir nos quêtes. Ce qui nous fera avancer dans notre quête principale par la même occasion. On n'est pas vraiment sûr que cette explication puisse bien faire comprendre le fonctionnement de Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered. Mais en gros, tel un enquêteur, on va devoir accumuler un maximum d'informations en voyageant à travers le monde.


Pendant notre long voyage dans Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered, on va faire la rencontre de nombreux alliés, qui se joindront à nous. Certains d'entre eux seront les autres personnages jouables du jeu. D'autres seront des personnages importants qui nous permettront d'avancer dans les quêtes du jeu. Ces alliés seront surtout nos meilleurs éléments pour survivre aux nombreux combats, très coriaces, du jeu. Lors des combats, on pourra avoir une équipe composée de 5 personnages. Chacun d'entre eux aura ses compétences et équipements. Plus on va combattre, plus les personnages monteront leur HP, LP et BP. Il n'y aura pas vraiment de niveaux pour nos personnages. Ils seront remplacés par un système de classes que l'on pourra faire évoluer grâce à des joyaux récupérés à la fin de chaque combat. Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered proposera de nombreuses classes. Et pour monter les niveaux de chacune des classes, il faudra farmer un maximum. Une chose plus facile à dire qu'à faire. Car, comme dit plus haut, les combats du jeu seront souvent très coriaces.

En plus d'un système de classes, on aura aussi un système de compétences magiques, que l'on pourra acheter dans les différentes villes du jeu. On débloquera aussi des compétences d'armes. Ainsi que des compétences à utiliser hors combat, comme être discret, ou encore, désactiver les pièges. Pour ces dernières, on utilisera des points SK. Selon le nombre de points, on pourra activer une ou plusieurs compétences. La gestion des différentes classes et compétences est assez difficile les premières heures. On ne sait pas vraiment comment dépenser nos joyaux. Et on fait un peu n'importe quoi. Même constat pour l'achat d'équipement dans les boutiques, avec des niveaux qu'on ne comprend pas toujours. Et comme le jeu tente de proposer une aventure avec le moins d'aide possible. On se retrouve très vite perdu. Mais bizarrement, c'est aussi ça qui fait la force de ce JRPG.


Romancing SaGa: Minstrel Song est un jeu qui n'est pas à mettre entre toutes les mains. Tout d'abord, parce qu'il n'est pas traduit. Et que pour une JRPG comme celui-ci, ce n'est jamais simple de pouvoir avancer. Et surtout, parce qu'il n'est pas assisté. Et pour de nombreux joueurs, c'est un véritable calvaire de ne pas avoir un suivi de quête. D'ailleurs, ça a été un calvaire pour nous les premières heures. Car on ne comprenait vraiment rien. Et on a dû tricher un peu pour avancer dans l'histoire, grâce à un Let's Play. Ce n'est pas très professionnel. Mais merci à la personne qui a eu le courage de proposer un Let's Play complet du jeu. Elle nous a bien aidé. Et elle aidera sûrement de nombreux joueurs débutants, qui se sentiront très vite perdus.

Mis à part ce départ catastrophique, on a trouvé l'aventure de Romancing SaGa: Minstrel Song intéressante. Mais sans pour autant nous transcender, comme beaucoup de JRPG. De plus, le côté remaster reste très limite. On a tout de même un jeu qui a vraiment mal vieilli, avec de nombreux problèmes de caméra. Et si on ajoute à ça les différents systèmes de progression des personnages, ainsi que la difficulté inégale de chaque combat. On a entre les mains un jeu qui se rapproche plus d'un portage que d'un vrai remaster. Les amoureux du rétro apprécieront sûrement. Mais quitte à faire un remaster, on corrige comme on peut, certains défauts des versions d'origine. Et on ajoute quelques éléments intéressants, comme les traductions françaises. Certes, le jeu propose de nouveaux personnages, de nouvelles quêtes, ainsi qu'un New Game+ pour repartir à l'aventure avec toutes les compétences déjà acquises. Ce qui va nous aider à relancer une nouvelle partie plus facilement. Mais pour un remaster, ça reste limite.


Pour conclure, Romancing SaGa: Minstrel Song Remastered est un JRPG pas comme les autres, qui plaira aux joueurs aimant l'exploration et les défis. Le côté non linéaire de l'histoire nous plonge vraiment dans le côté jeu de rôle. On ne nous oblige à rien. Et on peut donc faire ce qu'il nous plaît. Mais cette liberté a aussi un prix. Et de nombreux joueurs se trouveront très vite perdus, s'ils ne rentrent pas dans le jeu de Romancing SaGa: Minstrel Song. Mais pour un remaster, quelques éléments d'aides et des traductions auraient pu être ajoutées au jeu, histoire de s'ouvrir à un nouveau public. Car au fond, malgré ça, Romancing SaGa: Minstrel Song reste un très beau JRPG à découvrir.


308 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page