• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 5] NBA 2K23


Déjà 1 an s'est évolué depuis la sortie de l'opus 2022 de NBA 2K. Un jeu plein de défauts. Mais qui avait réussi à se rattraper avec de nombreuses mises à jour avec les années. Pour la saison 2022/2023, 2K a décidé de rendre son jeu moins brouillon. Surtout le mode My Carrière. Et qu'il soit plus jouable pour tous les joueurs. Pari réussi ? C'est ce qu'on a tenté de découvrir lors de notre test.

Trailer du jeu

Que la saison commence !

Comme chaque année, 2K fait son sport de la rentrée, avec sa simulation de Basket, NBA 2K. Et comme chaque année, beaucoup se laissent prendre au jeu. Et même si on a souvent qu'une simple mise à jour des effectifs, on repart dedans, les yeux fermés. Pour cette nouvelle saison, on retrouve les modes qu'on connaît déjà, comme Ma Carrière, qui correspond au mode histoire de NBA 2K22. MyTeam, le FUT de NBA 2K. Jouer, avec ces nombreux modes, comme la partie rapide, le jeu en ligne, le Bitume, Jouer entre amis, ou encore, le 2KU, pour apprendre les bases du jeu. La WBNA, pour se plonger dans le Basket féminin. MaNBA avec de nombreux scénarios NBA à découvrir. Et pour finir, le Jordan Challenge. Un mode qui retrace la carrière de Michael Jordan à travers 15 matchs mythiques.


Une pluie de modes pour pouvoir passer une saison entière dans ce tout nouvel opus de NBA 2K. Même si pendant 1 an, 3/4 des joueurs seront principalement dans le mode MyTeam et Ma Carrière.

Dominer la ville !

Cette année, 2K a annoncé un changement majeur pour son fameux mode Ma Carrière. Toujours aussi complet. Mais moins brouillon que le dernier opus. On reprend les bases de l'année précédente, avec une création de personnage approfondie, pour créer le joueur qui nous ressemble le plus. Entre les différentes stats, les bonus, les aides. La création de personnage est très longue, avec beaucoup d'éléments à prendre en compte, comme dans NBA 2K22. Une fois notre personnage créé, on va partir dans une nouvelle histoire, pleine de jalousie, d'influenceurs, et de domination.


Ma Carrière raconte l'histoire de MP, un joueur drafté à la 18e place, avant un certain Shape Owen. Hué par les fans du club. Et critiqué par de nombreux journalistes. Notre objectif sera de prouver à tous qu'on mérite plus notre place que Shape. Mais pour y arriver, la route sera extrêmement longue. La carrière va se passer en deux étapes importantes. La première, en tant que remplacement. Puis après, en tant que titulaire. On parle de deux étapes, car une fois titulaire, on va avoir un objectif bien précis, prendre le contrôle de la ville, en accomplissant certains objectifs bien précis. Bien sûr, on ne va pas tout dévoiler.


Mais pendant cette carrière, en plus de nos matchs de NBA, on sera amené à accomplir de nombreuses quêtes, pour faire progresser l'histoire, et notre personnage. La plupart du temps, on fera du basket dans les nombreuses infrastructures de la ville. Tous les styles de matchs seront possibles. Du 1v1 au 3v3, en passant par du match standard. On pourra aussi s'entraîner ou faire un peu de sport, entre deux matchs.

Bien sûr, comme toujours, la ville de NBA 2K offrira bien plus que du basket. On pourra aussi faire du skate, du vélo, ou du kart. Il y aura même des missions spéciales avec ces moyens de transports. La ville proposera aussi, une fois la saison commencée, des paris sportifs sur les prochains matchs de NBA. De plus, ceci n'est qu'une partie de la ville. Car on va aussi retrouver les boutiques, avec des articles à prix exorbitant. Un défilé de mode. Et bien d'autres.


Malheureusement, même si tout ceci est alléchant. Principalement, l'argent servira à faire évoluer les stats de son joueur. Comme toujours. On ne change pas un concept qui gagne à tous les coups. Plus on va jouer, plus on va gagner de l'argent. Mais surtout, on va monter les stats de nos insignes. Une fois le niveau d'un insigne monté, on gagnera un point d'insigne qui permettra d'ajouter un insigne à son joueur, pour qu'il soit plus performant. En plus des insignes, on pourra changer et activer jusqu'à 3 takeovers. Et ce n'est pas terminé. Lors de notre carrière, on va souvent être amené à répondre à des questions. Selon nos réponses, on gagnera des points de compétences de Leadership. General. Précurseur. Et Université. Ces points permettront de débloquer de nombreuses compétences de Leadership, à déclencher pendant les matchs. Une fois les 500 points gagnés, on pourra activer une seconde compétence de Leadership.


Comme toujours, on a beau vouloir faire des efforts, et jouer un maximum de temps. Ce mode carrière est gâché par les microtransactions. On est encore sur du Pay-to-win. Et quand on se retrouve en 1v1 contre un gars niveau de saison 1, et niveau de joueur 90. On comprend tout de suite qu'il n'est pas arrivé à ce stade sans payer. Dans un sens, les microtransactions ne nous gênent pas. Mais la moindre des choses serait de lancer des matchs avec des joueurs du même niveau. Histoire de ne pas perdre son temps à jouer.

MyClutchTeam

Une fois n'est pas coutume, on retrouve le mode MyTeam. Un mode qui nous fait perdre autant d'heures que le mode Ma carrière. Dans ce dernier, on va devoir créer sa team de rêve, avec les plus belles cartes des joueurs de toutes les époques. Ce mode est ultra complet. Que ce soit en solo ou en multi. On retrouve divers défis qui vont nous permettre de gagner des cartes rares, de la monnaie MyTeam, ou encore, des jetons. Parmi ces modes, on retrouvera Domination, pour faire des matchs entiers contre les équipes de NBA. Le but, gagner des étoiles en remportant des matchs, pour débloquer des récompenses. Le mode Clutch. Un 5v5 qui se déroule sur le 4e quart-temps uniquement, avec une ligne à 4 points. Le Triple-Menace, pour du 3v3. Les défis, qui vont nous proposer de réaliser des objectifs en match, pour gagner des cartes rares, ou de la monnaie. Et le Freestyle. Ces différents modes sont aussi disponibles en ligne, avec quelques modes supplémentaires, comme le Triple Menace en coop, le mode illimité, ou encore, le mode DRAFT.


Avec tous ces modes, on va pouvoir gagner différents paquets de cartes. Certains seront des paquets de joueurs. D'autres seront des évolutions pour le club ou les joueurs. On aura aussi des chaussures et des insignes. Le mode MyTeam permettra aussi de créer des baskets, afin d'améliorer les stats de nos cartes.


Comme toujours 2K mise beaucoup sur ce mode Myteam. Et avec autant de modes disponibles, on est prêt à passer une année, à créer son équipe de rêve. Même si les microtransactions favoriseront certains joueurs en ligne. Et comme pour le mode Ma Carrière, aucun équilibrage ne sera proposé. Rendant les matchs en ligne très frustrants.

Un peu de nouveautés ?

Cette année, 2K a fait quelques changements pour sa simulation de Basket. Et le premier, c'est le tir. On a le droit à des attributs de tir. Et les tirs en suspension peuvent être personnalisés, afin d'être plus efficaces. On va aussi avoir une amélioration du système de commandes pro. On aura donc le droit à de nouvelles combinaisons de mouvements, pour un grand nombre de possibilités, pour nos tirs et le maniement du ballon. Même les dunks ont le droit à quelques ajustements. La défense a aussi été mise à jour pour que toutes les phases défensives soient plus réalistes. Et ça marche. Il y a encore de nombreuses nouveautés qui touchent le gameplay. Mais toutes les cités nous prendraient du temps. Ce qu'on retient surtout, c'est que ce NBA 2K23, manette en main, est vraiment un opus agréable à jouer. Et on apprécie grandement ce changement entre NBA 2K22 et NBA 2K23.

2K à l'œuvre !

Sans grandes surprises, NBA 2K23 est un jeu magnifique. Les terrains. Les joueurs. Le jeu. Tout est réaliste. Surtout en match. De plus, dans le mode Jordan Challenge, un filtre permet de vieillir volontairement le jeu pour nous replonger dans l'année du match. Le seul défaut qu'on pourrait trouver au jeu, c'est le manque de fluidité dans la ville de ma carrière. Et les animations de notre joueur quand il est sur un skate par exemple. Certes, c'est un jeu de basket. Donc, on s'en fout un peu du skate. Mais connaissant les talents de 2K. On aurait pu s'attendre à de la perfection partout. Même là où on s'y attend le moins.

Le retour du roi du parquet !

Pour conclure, NBA 2K23 est l'opus parfait par excellence. Même si les microtransactions gâchent encore un peu les modes MyTeam et Ma Carrière. On a entre les mains une vraie simulation de basket. De plus, le mode Jordan Challenge nous offre une rétrospective parfaite d'un joueur qui a marqué l'histoire de la NBA. Tout comme le mode MyNBA qui permet de revivre différentes ères du Basket. L'avant et l'après Jordan. Et ça, on adore. Une véritable lettre d'amour pour ce sport. Sans aucun doute, NBA 2K23 est l'un des meilleurs opus de ces 5 dernières années.


369 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout