top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Monster Hunter Stories


Disponible le 14 juin sur Steam, PlayStation et Nintendo Switch, 8 ans après sa sortie sur Nintendo 3DS, Monster Hunter Stories est le premier opus de la franchise Monster Hunter Stories, le JDR au tour par tour, et son petit air de Pokemon, où Riders et Monsties vont devoir faire équipe pour sauver le monde. Dans ce premier jeu, on va y incarner un jeune Rider, qui va apprendre à apprivoiser et à contrôler les monsties du monde, afin de mettre fin au fléau noir qui menace le monde entier. Et après un voyage aux nombreux rebondissements, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Les monstres et le fléau !

Monster Hunter Stories nous raconte l'histoire d'un jeune Rider, qui, un an après l’attaque du Nargacuga, va vivre son meilleur jour, en accomplissant le Rite de l’amitié. Un rite qui permet de lier un Rider à un Monstie grâce à un bracelet d’amitié un peu spécial. Après avoir obtenu son premier Monstie, et accompli quelques défis pour terminer son entraînement de Rider, notre jeune héros va devoir parcourir le monde, afin de continuer sa formation de Rider. Mais après une mission qui va le mener au fin fond de la forêt du murmure, notre Rider va se rendre compte sur son bracelet, en plus de le lier aux Monsties, a le pouvoir de repousser le fléau noir. Une découverte qui va le mener dans un voyage à travers les 4 coins du monde, pour mettre un terme à ce fléau avec que le monde replonge dans le chaos.


On démarre notre histoire dans le village Hakum. Après un rite de l’amitié réussi, et les premières épreuves terminées, on va très vite se retrouver hors de la première zone du jeu. Accompagné par notre Navirou, un chat guerrier qui ne manquera pas de nous soutenir tout au long du voyage, notre but sera de suivre la quête principale du jeu, qui va nous mener de village en village, afin d’y aider les habitants à chasser des monstres. La première partie du jeu va nous apprendre les bases de Monster Hunter Stories. En tant que tout nouveau Rider, on va devoir partir à la chasse aux œufs, et apprivoiser nos premiers Monsties qui nous accompagneront pendant notre voyage. On apprendra aussi à combattre, récolter quelques ressources, utiliser les pouvoirs de certains Monsties, et réaliser quelques quêtes secondaires.

Monster Hunter Stories nous proposera principalement une suite de quêtes principales que l’on devra suivre pour comprendre l’histoire. Il y aura aussi diverses quêtes secondaires classiques et renouvelables, ainsi que des quêtes de forge qui permettront de débloquer de nouvelles armes. Pour progresser dans le jeu, il ne sera pas nécessaire de faire toutes les quêtes secondaires. Mais elles resteront importantes pour faire évoluer notre Rider, ainsi que nos Monsties. Car c’est grâce à elles que l’on récoltera assez d’argent, ainsi que des ressources pour acheter ou améliorer nos équipements.


Les quêtes secondaires de Monster Hunter Stories seront un peu les mêmes que dans le second opus. On devra ramasser des plantes, des carcasses, vaincre des monstres. Et sur le long terme, ça en deviendra redondant. A tel point qu’on commencera à les esquiver. Plus on avancera dans l’histoire, plus les quêtes secondaires seront difficiles. Mais elles n’évolueront pas pour autant. Heureusement, la quête principale, composée d’une quarantaine de quêtes, permettra de faire autre chose la même chose, tout en voyageant à travers un continent aux différents biomes.


Pour venir à bout de Monster Hunter Stories, il faudra compter une vingtaine d’heures de jeu. Mais en se plongeant dans les quêtes secondaires, la chasse aux Poogies, les quêtes de forge, ou encore, les combats de Monsties en ligne, on pourra facilement y passer 20 à 30 heures de plus.

Remplir son Monstodex !

Dans Monster Hunter Stories, pour progresser dans l'histoire, il faudra réunir la meilleure équipe de Monsties. Pour cela, il suffira simplement de partir à la chasse aux œufs. Une chasse très simple qui nous demandera seulement d’explorer des tanières de monstres pour récupérer divers œufs. Chaque tanière permettra de récupérer un œuf de Monstie. Certaines tanières seront plus rares que d’autres. Ce qui rendra l'œuf récupéré très rare. D’autres tanières apparaîtront uniquement quand on aura combattu certains monstres. Et comme pour les tanières rares, les œufs récupérés seront très rares. Une fois qu’on aura récupéré l'œuf de la tanière, notre but sera de la quitter sans réveiller le monstre endormi, s’il y en a un. Parfois, il faudra directement l’affronter avant de récupérer l'œuf.


Une fois l'œuf en notre possession, il faudra retourner au village le plus proche, afin de le faire éclore, et l'ajouter ou non à l'équipe. Il sera important d'avoir de nombreux Monsties dans sa collection. Car chaque Monsties aura ses propres compétences. Certains seront des acrobates, d'autres pourront escalader des montagnes, ou même nager. Bien sûr, en progressant dans la quête principale du jeu, on découvrira les différentes capacités de chaque Monstie.

En avançant dans notre aventure, on va apprendre le Rite de transmission. Ce dernier va nous permettre de transférer des gènes d'un Monstie, sur un autre Monstie. Ce rite de transmission servira surtout à rendre plus fort certains Monsties, au détriment des autres. Le transfert de gènes sera une façon simple d'améliorer certaines résistances et compétences à des Monsties déjà très puissants. Si on arrive à effectuer les bonnes transmissions, et qu’on place judicieusement des gènes, on pourra faire un effet Bingo qui améliorera considérablement la puissance de notre Monstie.


Il y a plus d'une centaine de Monsties à capturer dans Monster Hunter Stories. Ces Monsties seront répartis dans les différentes régions du jeu. Il faudra donc constamment explorer les grottes de chaque nouvelle région afin de mettre la main sur des monsties rares et plus puissants.

L’art du combat en 3 points !

Dans Monster Hunter Stories, on va devoir combattre de nombreux monstres. Ces combats vont se dérouler au tour par tour. Pour attaquer, il faudra choisir l'une des attaques type du jeu. Force. Vitesse. Technique. Pour trouver la bonne attaque à lancer, il faudra connaître ses ennemis, et utiliser le style d'attaque contraire afin de lui faire plus de dégâts. Par exemple, si l'adversaire en face est du genre rapide, il utilisera la vitesse. Il faudra donc utiliser la technique pour l'attaquer. Si on fait le bon choix, on fera plus de dégâts à l'ennemi. Par contre, si on se trompe, c'est l'ennemi qui fera plus de dégâts.


Lors d’un combat, il sera possible de déclencher plusieurs styles d'attaques. Les talents. Les attaques en duo avec son Monstie, qui se lancera uniquement si nos deux attaques se combinent parfaitement. Et les attaques en selle, afin de pouvoir se lier avec son Monstie, pour une attaque plus puissante. Pour utiliser les talents, ainsi que l’attaque en Selle, il faudra que notre bracelet d’amitié soit chargé. Ce dernier se chargera en effectuant des attaques pendant le combat.


À la fin de chaque combat, on gagnera de l'expérience, ainsi que des objets, en fonction du résultat du combat. Plus la note sera élevée, meilleure sera la récompense.

La quête d'un équipement parfait !

Pour être prêt lors des nombreux combats de Monster Hunter Stories, il faudra toujours avoir le meilleur équipement possible, ainsi que les meilleures armes. Dans Monster Hunter Stories, il y a plusieurs façons de s'équiper. On pourra acheter des armes chez les forgerons, en gagner en terminant des quêtes, ou en accomplissant des quêtes de forge. Ces dernières seront une façon simple d’intégrer un système de craft dans le jeu. Car ces quêtes vous demanderont simplement de récupérer certaines ressources, ainsi qu’un peu d’argent, afin de fabriquer l’arme ou l’armure en question.


Heureusement, récolter des ressources dans Monster Hunter Stories sera assez simple. Lors de notre voyage, on trouvera de nombreuses ressources sur le sol ou dans des coffres. Sans oublier celles que l’on récupérera à la fin d’un combat.


Les ressources récoltées serviront aussi à fabriquer différents objets de soin. Potion. Antidote. Bombe flash. On pourra aussi utiliser ces ressources pour améliorer nos armes et armures. Mais parfois, il sera préférable de passer par le système de quêtes de forge, pour avoir les meilleurs équipements possibles.

Voyage dans les souvenirs !

Monster Hunter Stories est un jeu qui a vu le jour pour la première fois sur Nintendo 3DS. Et le voir débarquer sur PlayStation, c’est un véritable plaisir. Surtout après avoir découvert le second opus sur PC. Bien sûr, même si sa direction artistique atypique, loin des autres jeux de la franchise, nous plonge à merveille dans son univers coloré. Le jeu souffre du poids des années. On est très loin de la beauté et du charme de Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin. Mais il n’en reste pas moins aussi agréable et surprenant.


Bien sûr, qui dit portage d’un jeu de 8 ans, dit nouveautés. Et pour le coup, Monster Hunter Stories a le droit à une nouveauté, ou plutôt, un ajout de taille, le doublage japonais et anglais, pour une meilleure immersion dans cette magnifique petite aventure.

Le début d’une belle histoire de chasseur de monstres !

Pour conclure, Monster Hunter Stories est un portage qui nous plonge dans les débuts de Monster Hunter Stories. Certes, quand on y joue après le second opus, on remarque très vite que le jeu n’a pas vraiment évolué. Et finalement, on fait la même chose, avec très peu de changement entre les deux jeux. Mais ce n’est pas pour autant qu’on n'apprécie pas notre voyage. Bien au contraire. Comme pour Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin, on prend un malin plaisir à partir à la chasse aux Monsties, tout en découvrant l’histoire de notre Rider. Et on ne dirait pas non à un 3e opus, après avoir refait ces 2 jeux mythiques et atypiques de la franchise Monster Hunter.


258 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...