top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten


Après une sortie sur Steam en 2022, le nouveau JRPG du studio vétéran AQUAPLUS, Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten, fait son arrivée le 8 septembre sur PlayStation. Un JRPG commémorant les 20 ans de la série Utawarerumono. Dans ce nouvel opus, on va découvrir l'histoire de l'histoire d'un jeune homme, qui, après avoir fait la rencontre d'une mystérieuse fille, va faire route vers Arva Shulan, afin de retrouver son père. Et après avoir traversé le désert, combattu des monstres en tout genre, et résolu des énigmes complexes, il est temps de donner notre avis sur ce jeu.

Trailer du jeu

Dans la petite province d'Ennakamuy, aux frontières du grand empire de Yamato, vivait un jeune homme avec sa mère et sa sœur. Un jour, à la demande du seigneur local, le jeune homme enquêtait sur une petite irrégularité lorsqu'il rencontra une fille qu'il n'avait jamais rencontrée. Les mots prononcés par la jeune fille l'ont choqué : elle a dit à l'homme que son père était toujours en vie. Voyant en elle une trace de son père et résolus à découvrir la vérité, le jeune homme et la jeune fille partent ensemble vers le pays d'Arva Shulan, un pays qui n'apparaît pas sur la carte.


Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten est un JRPG, tout ce qu'il y a de plus classique, où que l'on va devoir prendre le contrôle d'Oshtor, un jeune samaritain, qui, sous les ordres d'Irawaji, le gouverneur du domaine, vient en aide aux habitants. Mais après sa rencontre avec Shunya, il va partir à l'aventure, afin de trouver Arva Shulan. Et surtout, trouver des indices sur son père. Pour mener à bien notre mission, on va simplement devoir suivre sur la carte, le point d'interrogation. Ce dernier va nous mener à notre quête principale. Pendant notre voyage, on aura aussi le droit à quelques quêtes et requêtes secondaires qui vont nous permettre de continuer à jouer les bons samaritains.

L'aventure de Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten va nous faire voyager à travers les 4 coins du pays. D'un simple village paysan, à la grande cité impériale, en passant par les mines, ou encore, le désert, notre quête vers la vérité va nous dépayser. On va aussi faire la rencontre de nombreux nouveaux alliés, comme Munechika, ou encore, Mikazuchi, pour ne citer qu'eux, qui vont se joindre à nous pendant notre voyage. Des alliés qui auront tous une histoire, que l'on découvrira au fil de notre aventure.


Bien sûr, sur notre route, on croisera le chemin de nombreux ennemis. Et comme dans de nombreux JRPG, il faudra se plonger dans un combat au tour par tour, afin de les vaincre. Pour attaquer un ennemi, on va pouvoir utiliser l'attaque classique de chaque personnage. Mais pour plus de dégâts, il ne faudra pas hésiter à utiliser les compétences de nos héros. Ces dernières seront nombreuses, et se débloqueront tout au long de l'aventure. En plus de l'attaque et des compétences, on va aussi pouvoir utiliser des objets pendant les combats. Mais surtout, on pourra faire appel aux pouvoirs d'un autre allié de taille, Halu.

Cette petite peluche, que l'on rencontrera au cours de notre aventure, va pouvoir être invoquée lors d'un combat, quand la jauge de Photon Dynamo sera complète. Une fois invoquée, cette alliée prendra le tour de celui ou celle qui l'invoque, afin d'utiliser ses compétences, très puissantes, pour la plupart, pour faire de nombreux dégâts aux ennemis. Pour utiliser ses compétences, on devra utiliser des PA. Une fois qu'Halu sera vaincu, le personnage qui l'aura invoqué reprendra sa place.


En plus d'Halu, chaque personnage aura le droit à une compétence finale, qui se débloquera au fur et à mesure que l'on combattra. Cette compétence pourra être déclenchée à tout moment. Et augmentera considérablement les stats des personnages. Les rendant encore plus forts. Pour finir, Shunya aura la possibilité d'utiliser de nombreuses compétences grâce aux Souls Stone. Pour cela, il suffira d'utiliser la charge de Souls Stone.


Plus on va combattre, plus on va gagner de l'expérience, et prendre des niveaux. Pour chaque niveau, on va obtenir des BP, Bonus Point. Ces derniers vont permettre d'augmenter les HP, MP, l'Attaque, la Défense, l'Intelligence et l'esprit de nos personnages. Pour monter le niveau d'une des stats, il faudra utiliser 2 BP. Il sera possible de personnaliser les stats de chaque héros, en fonction de ce qu'on souhaite pour eux. Par exemple, privilégier l'intelligence pour Shunya, et l'attaque pour Oshtor.

Pour augmenter les stats des personnages, on pourra aussi augmenter les équipements de nos héros. Arme. Armure. Bottes. Et pour finir, Accessoires. La plupart du temps, on récupéra des équipements en accomplissant des missions. Mais on pourra aussi en trouver dans des coffres, ou les acheter chez un marchand.


Le voyage de Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten sera très long. Surtout pour se rendre à certaines quêtes. on aura le droit à d'immenses zones, avec des chemins qui partent dans tous les sens. Au début, on devra parcourir ces longues routes à pied. Et ça sera très long, voire ennuyant. Mais par la suite, on débloquera une monture, un woptor, qui nous aidera à rendre les voyages plus agréables. Lors de notre aventure, on pourra faire escale dans de nombreuses villes. On y trouvera des boutiques, des stèles de sauvegarde, ou encore, des panneaux de requêtes pour nos quêtes secondaires. Mais surtout, on pourra utiliser nos ressources pour créer des équipements, ou encore, améliorer nos équipements.


Pour venir à bout des 11 chapitres de Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten, il faudra compter une bonne quarantaine d'heures. Et cette durée de vie sera très variable. Car dès le 5 ou 6e chapitre, il y aura de nombreuses missions secondaires, qui gonfleront considérablement la durée de vie.

Lors des premières heures de jeu, Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten ne paie pas de mine. On va avoir des personnages secondaires qui se ressemblent tous. Des villageois sans visage. Un level design très classique. Mais plus on va avancer dans l'aventure, plus le jeu va montrer son potentiel, avec des cartes immenses à découvrir, et souvent très détaillées. La direction artistique est très colorée, avec un style anime réussi. Et certains boss sont vraiment mémorables. Sans oublier l'OST qui nous plonge parfaitement dans l'aventure, tout comme le doublage japonais. On regrette tout de même l'absence de localisation française. Mais avec le nombre de dialogues que l'aventure nous propose, on peut comprendre ce choix.


Pour conclure, même si l'aventure a vraiment du mal à démarrer, et que certains chapitres sont très ennuyant, Monochrome Mobius: Rights and Wrongs Forgotten reste un très bon JRPG. Le voyage est épique, avec quelques séquences mémorables, et des boss redoutables, comme on les aime dans les JRPG. De plus, l'aventure se déroule dans un monde gigantesque, qui donne envie d'être exploré. Malheureusement, une fois de plus, à cause de l'absence de traductions, l'aventure ne comblera pas tous les joueurs. Et c'est dommage. Car de nombreux fans du genre auraient pu apprécier le jeu d'AQUAPLUS.


342 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...