• Couple of Gamer

[Test][DLC][PlayStation 5] Final Fantasy VII Remake: INTERmission


Après avoir découvert le remake d'un des plus mythiques, et surtout, un des plus connus de la franchise Final Fantasy. Square Enix, en attendant la suite, propose depuis le 10 juin, un DLC pour Final Fantasy VII Remake: Intergrade, l'exclusivité PlayStation 5. Ce DLC, du nom d'INTERmission, met en scène la petite Shinobi du Wutai, Yuffie. Une exclusivité PlayStation 5 qu'on a pu tester que maintenant, avec l'arrivée tardive de la PlayStation 5 dans notre salon. On ne s'attendait pas grand-chose de ce petit bout d'histoire. Mais au final, INTERmission est une magnifique surprise. D'ailleurs, voici notre avis.

Trailer du jeu

Final Fantasy VII Remake: INTERmission est le tout premier DLC de Final Fantasy 7 Remake. Disponible, malheureusement, uniquement sur PlayStation 5, ce petit bout d'histoire, composée de seulement 2 chapitres, nous raconte l'histoire de la célèbre Yuffie, qui, arrivée de son Wutai natale, se retrouve à Midgar pour dérober la matéria ultime de la Shinra. Accompagnée de Sonon, elle va s'infiltrer dans les laboratoires de la Shinra, pour récupérer cette fameuse matéria.


L'histoire d'INTERmission se déroule en parallèle de l'histoire principale de Final Fantasy 7 Remake. On va donc revoir quelques scènes de notre aventure lors de notre balade dans ce petit DLC. On ne va pas spoiler l'histoire de ce DLC. Mais pour les fans des jeux Final Fantasy VII, INTERmission nous plonge dans un autre vieux souvenir de la franchise, en incluant de nombreuses références à Dirge of Cerberus et Crisis Core. Ce qui annonce une suite des plus remarquable à Final Fantasy VII Remake.

INTERmission se déroule en 2 chapitres. Le premier se déroule dans les bidonvilles du secteur 7. Pendant ce chapitre, qui sera un peu plus libre que le second, on aura la possibilité d'effectuer plusieurs quêtes secondaires. Les analyses de données avec Chadley, qui vont nous permettre de récupérer l'invocation Ramuh. Une chasse aux prospectus, comme à l'ancienne. Et pour finir, le mini-jeu, le fort Condor. Ce dernier garde un peu les bases du Fort Condor de la version PlayStation. Sauf que cette fois-ci, on y joue, comme on jouerait à un Triple Triad. On va avoir plusieurs adversaires à vaincre dans les bidonvilles, pour pouvoir affronter le grand champion.


Pour jouer au Fort Condor, il faudra des plateaux et des unités, qui serviront à préparer son jeu avant chaque combat. Il existe trois types d'unités dans ce jeu. Assaut, Défense et Balistique. Ces unités auront un point faible. Par exemple, Assaut sera plus fort que Balistique. Balistique plus fort que Défense. Et Défense plus fort qu'Assaut. Grâce à cette indication, on pourra préparer nos pièces pour vaincre notre adversaire. En partie, on aura très peu de temps pour vaincre le condor ennemi. Pour cela, il faudra placer des unités, en fonction de sa jauge d'ATB. On pourra utiliser aussi des matérias pour vaincre les unités ennemies. Comme notre adversaire pourra utiliser des matérias pour vaincre les nôtres. À la fin de la partie, on remportera des unités et des jetons Condor. Ces derniers serviront à acheter d'autres unités.

Dans le second chapitre d'INTERmission, on n'aura plus trop de temps pour le secondaire. Seulement une petite zone d'entraînement, pour récupérer quelques materias. Ce second chapitre nous fait visiter les laboratoires de la Shinra. Et même si Yuffie est très attachante dans son rôle de petite Shinobi. Elle se fait très vite voler la vedette par Scarlet, pour ne citer qu'elle. Une fois ce second chapitre, on se laisse bercer par la magnifique fin que nous offre INTERmission. Et les petites surprises finales, qui nous donnent envie de découvrir la suite de Final Fantasy 7 Remake.


Pendant notre aventure, on va avoir le droit à de nombreux combats. Yuffie et Sonon ont eu façon bien à eux de se battre. Yuffie est à distance. Et Sonon au corps-à-corps. Mais il est possible de synchroniser leurs attaques pour faire plus de dégâts. Et si les deux personnages ont leurs jauges d'ATB pleines, on pourra effectuer des compétences synchronisées. Ces compétences sont souvent les points faibles des ennemis, qui feront monter leur barre de choc.

Final Fantasy VII Remake: INTERmission est un jeu magnifique, comme l'était Final Fantasy 7 remake sur PlayStation 4. Bien sûr, on a les avantages de la PlayStation 5. Des chargements ultra-rapide. Des graphismes encore plus époustouflants. Des combats bien plus fluide. Et un retour haptique. Bon, pour ce dernier, on triche un peu. Il n'est présent que dans la version Intergrade de Final Fantasy 7 Remake. Et on le ressent uniquement lors de la course-poursuite à moto. Mais cela prouve que la version Intergrade n'est pas qu'un simple portage PlayStation 5.


Au début, on n'était pas très emballé par l'OST un peu électro de ce DLC. Mais le boss final nous a offert une musique digne de Final Fantasy VII. Ce qui nous a fait très vite oublier ce petit coup de folie musical. Pour venir à bout d'INTERmission, il faudra compter entre 5 et 6 heures, en fonction du temps perdu lors des batailles du Fort Condor. Une très belle durée de vie, pour un très beau final à la clé.

Pour conclure, Final Fantasy VII Remake: INTERmission a réussi à nous surprendre. On s'attendait à avoir un petit bout d'histoire, avec l'arrivée de Yuffie. Et on a eu le droit à bien plus que ça, avec de nombreuses surprises. De plus, INTERmission conclus de très belle manière Final Fantasy VII Remake. Et on a qu'une seule envie maintenant, retrouver Cloud et les autres, ainsi que Yuffie et Zack, dans une suite, qui s'annonce MÉMORABLE.



2,152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout