• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Actraiser Renaissance


Annonce surprise du dernier Nintendo Direct, Actraiser Renaissance a fait son retour sur Nintendo Switch, PlayStation, Steam et Mobiles, le 24 septembre, dans un remake, pour le plus grand bonheur des fans. Mêlant jeu de plateformes en 2D et construction de ville, ce petit jeu qui s'est fait connaître dans les années 90 sur Super Nintendo. Et après deux opus, Actraiser avait quitté ce monde. Mais c'était sans compter sur Square Enix, maître dans l'art de faire renaître certains de leurs vieux jeux. La question maintenant. Est-ce que la renaissance d'Actraiser valait le coup ?

Trailer du jeu

Actraiser Renaissance est un jeu mêlant plateformes 2D et construction de ville, où l'on incarne le dieu tout-puissant, plongé dans un profond sommeil. Alors que les monstres commencent à envahir la terre, et anéantir les humains, un ange nous réveille, et nous demande de rétablir l'ordre sur terre. Et en bon roi omniscient, on s'exécute. On débute notre histoire dans le château Céleste. Le petit ange nous demande de sauver Fillmore des mains des sbires de Tanzra. Et ni une, ni deux, descend sur terre pour tuer un peu de gobelins, singes, et autres monstres pas très hostiles.


Le jeu se déroule en phase. La première, les phases d'action. Dans ces phases, on va contrôler notre dieu dans des niveaux de plateformes en 2D. Et notre but va être de tuer des monstres, afin qu'ils arrêtent leur conquête du territoire actuel. La phase d'action est un peu comme un bon vieux Castlevania. On va avancer, et attaquer avec notre arme, tout simplement.

La seconde phase du jeu est un peu plus complexe. Elle va permettre aux humains de reconstruire des villes. Dans cette phase de jeu, on va prendre le contrôle de l'ange, afin d'aider les humains à se reconstruire. Avec l'ange, on va donner des ordres simples aux humains, et leur demander de construire différents bâtiments, qui les protégeront des vagues d'ennemies qui viendront attaquer la ville. Le but de cette phase va être de reboucher les différents terriers d'ennemis. Et pour cela, il faudra simplement diriger nos humains sur ces trous. Mais pour qu'ils puissent le faire, il va falloir aussi avoir une grande civilisation. Pendant que nous sommes sur terre, les humains vont formuler diverses requêtes, qui vont correspondre aux quêtes à suivre pour progresser dans l'histoire principale. Elles sont primordiales pour avancer. Sur terre, l'ange peut effectuer des miracles. Lancer la foudre pour détruire des forêts ou des habitations, faire tomber la pluie pour éteindre des feux, ou encore, le soleil pour assécher des petits cours d'eau. Chaque miracle sera très important au cours de l'histoire. Impossible donc de passer à côté.

Le jeu n'est pas simple à prendre en main, surtout la partie construction de ville. Car les phases d'action sont très simples. Pour vraiment faire évoluer la ville, il va souvent falloir détruire des habitations, pour que nos villageois puissent faire évoluer les leurs. Et parfois ça fonctionne très bien, d'autres fois, pas du tout. Ce qui donne l'impression que cette phase de jeu est déterminée par un facteur chance. Ce qui n'aide pas vraiment pour progresser.


Une fois qu'on a terminé une zone, on se retrouve dans une nouvelle ville. On recommence les mêmes étapes que la ville précédente. Sauf que la zone de la ville changera un peu notre manière de faire. Actraiser Renaissance propose 6 territoires différents à civiliser. Chaque territoire correspond à une mythologie bien précise. On retrouve la mythologie grecque, égyptienne, Nordique, ou encore hindouiste. Et un nouveau territoire apporte aussi son lot de nouveaux ennemis. Et surtout, ces boss mythiques, comme Le Minotaure, un pharaon, ou une déesse hindouisme.

Même si le jeu ne paraît pas exceptionnel graphiquement, Actraiser Renaissance est bien un remake d'Actraiser. Et il suffit de ressortir la bonne vieille cartouche Super Nintendo pour voir que le jeu a eu le droit à une très grosse amélioration. On peut vraiment dire qu'Actraiser a eu le droit à une renaissance pour le coup. C'est un gros chamboulement par rapport à la version Super Nintendo. Et même le gameplay est parfois chamboulé. Mais ce n'est pas pour autant que l'expérience de jeu est gâchée, bien au contraire. Même les musiques ont eu le droit à une renaissance. Mais pour les amateurs de rétro, il est possible de remettre les musiques originales.


Pour conclure, Actraiser Renaissance est un bon jeu de construction de ville, avec de bonnes phases de Tower Defense. Mais il reste bien trop frustrant. Bien souvent, on se retrouve bloqué, car nos humains ne veulent pas faire évoluer leur ville, malgré nos coups de tonnerre persistant. Et après de nombreux essais, on finit par lâcher, avant d’y revenir. Certes, le jeu a eu le droit à une bien belle renaissance. Mais il a aussi très mal vieilli. Certains tomberont facilement sous le charme. Tandis que d'autres se rappelleront du côté frustrant, qui, malheureusement, est toujours là.


383 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout