top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Train Valley 2: Community Edition


Disponible le 23 novembre sur PlayStation, Xbox et Nintendo Switch, après une sortie, il y a 4 ans maintenant, sur PC, Train Valley 2: Community Edition est un jeu de gestion de réseaux ferroviaires, développé par Alexey Davydov, Sergey Dvoynikov et Timofey Shargorodskiy, et édité par BlitWorks Games où l'on va devoir construire des voies pour nos trains, afin d'effectuer des échanges entre les différentes stations. Et après avoir traversé les âges, pour le bien de l'industrie ferroviaire, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Train Valley 2 est un jeu de gestion de train, ou plutôt, un jeu de gestion de réseaux ferroviaires, où notre but va être de construire des voies de train sur une petite carte, afin de faire fonctionner l'offre et la demande. La Community Edition de la version console de Train Valley, inclut les différents DLC sortis depuis 4 ans dans la version classique du jeu. Ce qui permet de découvrir un peu moins de 300 niveaux, à travers les âges.


Pour débuter facilement dans le jeu, le premier niveau de l'ère de la vapeur va nous permettre de suivre un petit tutoriel qui va nous apprendre les bases, très simplistes du jeu. Train Valley 2 est un jeu à la portée de tous. Avec un budget limité, on va devoir construire des chemins de fer entre une ville principale, qui fournira la main d'œuvre, et l'usine qui permettra de créer un produit fini. La ville principale, d'où partiront nos ouvriers, aura des besoins. Et avec nos ouvriers, on devra se rendre dans une usine afin de récupérer les produits en question. Parfois, pour faire un produit fini, il faudra des ouvriers, ainsi qu'une matière. Il faudra donc créer une route pour que les ouvriers et la matière se rejoignent dans une seule et même usine, pour créer le produit final.

Au départ, nos trains ne pourront transporter que 2 ouvriers, ou 2 produits. Pour pouvoir améliorer ses trains et transporter plus d'ouvriers et de ressources, on devra gagner des étoiles, afin de débloquer l'une des nombreuses locomotives du jeu. Pour gagner ces étoiles, il suffira simplement de terminer un niveau en remplissant des objectifs. On gagnera 3 étoiles en terminant dans le temps imparti. Et deux étoiles bonus seront attribuées en réalisant des objectifs, comme ne pas dépasser un certain budget, ou encore, ne pas détruire de trains. Pour bien avancer dans le jeu, il sera primordial de débloquer les différentes locomotives.


Plus on avancera dans les niveaux, et surtout dans les ères, plus on débloquera de nouvelles technologies, qui vont nous aider à gérer plus facilement nos réseaux ferroviaires. Mais surtout, le voyage à travers les ères va nous permettre de découvrir de nouveaux défis, et de nouveaux trains. Par la suite, d'autres niveaux, dans des mondes totalement différents, avec des défis encore plus difficiles, seront disponibles depuis le menu. Avec pas moins de 200 nouveaux niveaux. De quoi nous occuper pendant de très nombreuses heures.

Même si Train Valley 2: Community Edition est un très bon jeu, rempli de défis. Il n'offre pas la meilleure de ses expériences sur Nintendo Switch. Sur PC, la jouabilité clavier/souris nous permettait de bien gérer la construction de nos chemins de fer. Sur Nintendo Switch, avec l'absence du tactique, qui est d'ailleurs un gros défaut, on va devoir gérer nos réseaux avec le joystick. Malheureusement, à de nombreuses reprises, lors de la création de nos chemins, le joystick ne va pas vraiment suivre le chemin que l'on souhaite. Parfois, ça va partir tout droit, ou ça va tourner tout seul, sans possibilité de changer de direction. Et sur le long terme, ça va devenir un peu trop frustrant. Sans oublier les aides textuelles qui vont se mettre en plein milieu de la voie, nous empêchant de voir ce que l'on fait. Bien sûr, une fois qu'on maîtrisera la jouabilité de cette version Nintendo Switch, ça deviendra agréable de jouer à Train Valley 2 en mode portable. Même si ça n'égalera pas la version PC du jeu.

Pour le reste, Train Valley 2 propose une direction artistique colorée, proche de celle qu'on a pu avoir sur PC. Que ce soit en mode portable, ou en mode TV, la Nintendo Switch n'a pas à rougir. Le jeu est propre, avec très peu de bugs ou de ralentissement.


Pour conclure, même si Train Valley 2: Community Edition est un très bon jeu de gestion de réseaux ferroviaires, comme pour la version Nintendo Switch du premier volet, la jouabilité ne met pas en valeur le jeu. On passe plus de temps à faire des erreurs qu'à profiter des différents niveaux du jeu. Mais outre ce problème, une fois qu'on maîtrise le sujet, on passe de nombreuses heures à travers les âges, à créer nos réseaux, allongé au fond du lit. Même si on aurait préféré un mode tactile, pour plus de plaisir.


162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...