top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Skautfold: Usurper


Disponible depuis le 21 juin sur Nintendo Switch et PlayStation, Skautfold: Usurper est la suite de Shrouded in Sanity, l'Action-RPG/Metroidvania développé par Steve Gal. Dans ce jeu, on va devoir nettoyer les rues de Londres des horreurs d'Eldritch. Et après avoir fait le ménage, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Skautfold: Usurper est un jeu qui se déroule dans une chronologie alternative de 1898 à Londres. La citadelle extérieure du monde a atterri dans la ville, provoquant une panique massive et libérant le brouillard exaspérant. L'impératrice Eleanor, récemment re-couronnée, a rassemblé les forces royales et ses quatre chevaliers les plus fidèles pour entrer dans la Citadelle, dans l'espoir d'en savoir plus et, espérons-le, de trouver un moyen de débarrasser Londres de cette terreur. Pendant ce temps, Waltham, le chef des Veimar, utilise ses propres forces pour gravir la Citadelle et défier le Navigateur à ses propres fins.


Dans Skautfold: Usurper, on va prendre le contrôle de Waltham. Après une chute qui va nous propulser 190 mètres sous Londres, on va devoir retrouver son chemin dans un metroidvania, où de nombreux ennemis nous attendront dans chacune des zones. Dans cette aventure, on n'aura pas vraiment d'aide pour progresser. On devra seulement suivre notre instinct, afin de se frayer un chemin vers la Citadelle. Armé de notre épée tranchante, ainsi que de notre bouclier, on va devoir survivre, tout en ramassant des Vitaes, qui serviront à améliorer les statistiques de notre héros.

Pour se repérer dans cette aventure, on va devoir se fier à une carte, loin d'être très explicite. Notre but va être de se rendre aux différentes trônes, ainsi qu'aux diverses reliques, qui vont nous permettre d'avancer dans l'histoire. Au total, on aura 4 boss à vaincre, et tout autant de fins à découvrir. Ce qui permet d'avoir une certaine rejouabilité, sur un jeu qui a une durée de vie de 4 heures en moyenne par partie, selon notre envie d'exploser ou non ce metroidvania.


Pendant notre aventure, on sera amené à se battre à de nombreuses reprises, contre toutes sortes de monstres. Le système de combat d'Skautfold: Usurper va mettre en avant le système de garde. Un système qui va nous permettre de garder un peu de santé au début. Ce système agira comme un bouclier. Mais il sera traître. Car la jauge de garde diminuera à chaque attaque, esquive, saut, ou quand on subira des dégâts. Donc, sur des combats de boss, on sera très vite vulnérable. Pour ne pas perdre trop de points de garde, il faudra réussir à esquiver les attaques au bon moment. Un système qui sera difficile à prendre en main dès les premières heures. On aura aussi un bouclier réfléchissant qui va nous permettre de transformer la plupart des projectiles ennemis en armes létales, afin de riposter plus facilement contre certains types d'ennemis.


Sur notre route, en plus des nombreux ennemis, on va avoir le droit à d'innombrables armes et pouvoirs. Des épées, des lances, des haches, des grandes épées, des sycthes, des fouets, des katanas, des rapières, des poignards, des arcs, des fusils, des fusils, des canons, des sorts et des invocations. Chaque arme proposera son propre gameplay. Une épée ne se maniera pas comme une hache. Il faudra donc se réadapter à chaque nouvelle arme. Certaines seront moins agréables que d'autres. Mais les stats seront aussi très différentes.

Skautfold: Usurper est un jeu assez spécial, à la direction artistique déroutante. Les décors restent très beaux. On va avoir à plusieurs lieux variés, avec des villes un peu extraterrestres, des manoirs, des égouts. On n'a jamais l'impression de visiter le même endroit. Et c'est ce qui fait le charme du jeu. Mais à côté, on a un character design désastreux, qui ne met pas du tout en valeur le monde de Skautfold: Usurper. On a l'impression que les personnages et les monstres viennent d'un autre jeu. Et on a du mal à s'y faire. Même après quelques heures passées sur le jeu.


Pour conclure, Skautfold: Usurper n'est pas un mauvais metroidvania. Il est bien pensé, avec un système de combat qui s'adapte à tous les joueurs. On a de sublimes lieux à découvrir tout au long de notre aventure. Et l'ambiance nous plonge parfaitement dans son univers. Mais il y a quelques défauts qui font tâche dans ce metroidvania. Et qui nous empêche de l'apprécier comme il se doit.


275 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...