top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] Rune Factory 3 Special


Après une sortie en 2009 sur Nintendo DS, le simulateur de vie, Rune Factory 3 Special fait son apparition le 5 septembre 2023 sur Nintendo Switch et PC, avec des graphismes amélioré. Développé et édité par Marvelous, on a retroussé nos manches, afin de rétablir l'amitié entre les monstres et les humains. Et après de nombreuses heures d'aventure, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Nouvelle vie à Sharance !

Rune Factory 3 Special est une version améliorée du jeu initialement sorti en 2009 sur DS. Avec du nouveau contenu, dont le mode Nouveaux mariés, un ensemble d'aventures autonomes débloquées après le mariage de chacune des 11 célibataires éligibles du jeu et un niveau de difficulté « Enfer » pour mettre au défi les joueurs, même les vétérans !


Le jeu nous raconte l'histoire de Micah, un jeune homme à moitié monstre, amnésique après un violent coup sur la tête, qui se fait recueillir par une jeune femme prénommée Shara. Cette dernière va lui proposer de vivre en ville le temps qu'il retrouve la mémoire. Une ville qui regorge de mystères, que l’on va apprendre à découvrir au fil de l’aventure.


Notre aventure commencera rapidement. Car dans ce dernier, nous sommes obligés d'incarner un jeune homme avec la seule possibilité de modifier son nom. Mais très vite, on va se retrouver à Sharance, logé dans un arbre, où notre nouvelle vie va pouvoir véritablement commencer.

Dans Rune Factory 3, notre objectif sera de comprendre la querelle entre les monstres et les humains. Pour cela, il devra explorer différents donjons, qui vont nous servir de missions principales, afin de connaître les origines du désaccord entre les monstres et les humains. Dans les bases, le jeu ressemble fortement à Story of Season. On prend soin d'une ferme. On crée des liens avec les habitants. Et on se marie. Le petit plus, c'est qu'il est possible de quitter la ville, afin d'explorer les environs remplis d'ennemis. Et venir en aide aux habitants en accomplissant diverses quêtes.


Donc, pour commencer en douceur, on va, dans un premier temps, venir en aide aux habitants. Ces derniers vont nous demander diverses récoltes et objets. Les premières missions vont donc nous servir de base d'apprentissages pour apprendre à utiliser les différents outils, pour les cultures de notre jardin et autre. Au début, on aura uniquement la houe et l'arrosoir. Plus on avancera dans le jeu, plus on obtiendra de nouveaux objets, comme la canne à pêche, le marteau, la hache ou encore la brosse. Une fois qu'on aura fait le tour de toutes les techniques, les demandes des villageois deviendront plus importantes.


Comme dans Story of Season, il y aura le système de saison. Printemps, été, automne et hiver. Les premiers mois vont aussi servir à mettre en place l'histoire du jeu. Comme tout bon simulateur de vie, on va passer de nombreuses heures dans notre jardin, tout en explorant le monde qui nous entoure. Et selon notre envie de progresser, l’aventure sera plus ou moins longue. Et il faudra donc passer de nombreuses heures à Sharance pour avoir le fin mot de l'histoire. Cependant, les premières heures peuvent paraître longues. Mais lorsque l'histoire commence vraiment à débuter, le jeu prend une tout autre tournure. Et on se laisse facilement prendre par l’histoire.

Ma vie en ville !

Pour progresser dans Rune Factory 3, il faudra, dans un premier temps, savoir utiliser nos différents outils. La hache, la houe, l'arrosoir, la faucille, le marteau et la canne à pêche. Ces objets sont indispensables pour progresser dans le côté ferme du jeu. Plus on avancera dans le jeu, plus ces premiers outils deviendront obsolètes. Et comparé à Story of Season, il ne faudra pas compter sur les vendeurs en ville pour les améliorer. Il faudra mettre la main à la pâte pour réunir les matériaux, et les construire.


Avant de passer par la case amélioration, il faudra faire en sorte que notre logement évolue. Et pour cela, il faudra obligatoirement progresser dans l'histoire. Une fois qu'on aura accès à l'étage, on pourra aller à la forge et le chaudron de la sorcière pour acheter la forge, le kit de chimie et la table d'artisanat. Mais il faudra mettre les mains à la poche. Car ces outils seront assez chers. De plus, il faudra également réunir les matériaux nécessaires à la fabrication. Une fois achetées, elles seront disponibles le lendemain directement chez nous. Il ne restera plus qu'à se mettre au travail. Bien évidemment, on ne pourra pas fabriquer tous les outils dès le début. Il faudra manger des pains spéciaux, vendus au restaurant du village, pour débloquer des recettes pour la fabrication. Ensuite, il faudra monter notre niveau grâce aux recettes obtenues, en commençant par les premières fabrications. Plus on s'entraînera, plus notre taux de chance de réussite sera élevé. Lorsqu'on aura les recettes, il suffira de réunir les matériaux, et de se retrousser les manches pour les transformer. Il sera également possible de le faire sans recette. Comparée aux autres ateliers, la cuisine sera, quant à elle, disponible dès le début. Le fonctionnement sera le même que les autres machines. Sauf que pour confectionner des recettes plus élaborées, il faudra acheter de nouveaux accessoires, comme le mixeur ou la poêle.

La création sera donc nécessaire pour le bon déroulement de l'aventure. Car même si les trois autres serviront pour nos expéditions. L'amélioration des outils grâce à la forge, va nous faciliter la vie en nous permettant de couvrir plus de terrain sur notre champ. Mais aussi, couper de plus gros arbres, et casser de plus grosses pierres. Ces objets permettront, par la même occasion, d'améliorer plus rapidement les compétences.


Chaque jour dans Rune Factory 3, on devra répondre aux demandes des habitants. Pour cela, grâce à un hibou, notre boîte aux lettres et le tableau de la ville, on va pouvoir subvenir à leurs besoins en réalisant diverses quêtes, comme rapporter de la nourriture ou récupérer des ressources.

En route pour l'aventure !

Une fois qu'on aura progressé dans la ville, on pourra la quitter afin d'explorer les environs en douceur. En tout, il y aura 4 zones à explorer comme des donjons avec des niveaux toujours plus élevés, que l'on va découvrir les uns après les autres, et proposant des ressources différentes. Dehors, on pourra facilement trouver des lieux spéciaux qui vont nous servir pour les quêtes des villageois, comme un désert de sable ou un arbre gelé. Mais quitter la ville ne sera pas de tout repos. Car l'extérieur sera rempli de dangers. Et qui dit dangers, dit ennemis. Il ne faudra donc pas s'aventurer tête baissée.


Pour commencer, avant de partir, il nous faudra obligatoirement une arme. Car même si les premiers ennemis rencontrés seront dociles, cela ne sera pas toujours le cas par la suite. Il y aura différents types d'armes possibles. Au début de l'aventure, on commencera avec une arme classique. Mais les habitants de la ville, l'exploration, ou encore, la fabrication, nous permettront de s’équiper autrement. Par exemple, des armes légères ou lourdes, des baguettes, ou encore, des lances. Cela restera un choix personnel. Notre héros, au fil de l'aventure, se rappellera qu'il est à moitié monstre. Il aura donc également la possibilité de se transformer sur demande afin de combattre sous cette forme. Pour avoir plus d'attaque tout au long de l'aventure, on obtiendra diverses compétences spéciales comme des boules de feu, ou des ondes de puissance, qu'on pourra équiper pour être plus puissant. Cependant, on ne pourra pas toutes les équiper. Il faudra faire des choix, qui, encore une fois, seront personnels.

Même si l'attaque est importante, elle ne fait pas tout. Il faudra aussi des accessoires qui augmenteront notre défense. Pour cela, on va pouvoir s'équiper d'un chapeau, un accessoire, de chaussures et d'un bouclier. Bien entendu, l'équipement se mettra en place petit à petit. Il ne sera évidemment pas nécessaire lors des premières explorations. Cependant, il faudra toujours rester sur ses gardes, en faisant attention où on va. Car les ennemis seront de plus en plus redoutables. Il faudra au moins avoir le niveau adéquat. Donc, même si c'est tentant, il ne faudra pas trop esquiver les combats. Sinon, on n’évoluera pas assez.


Une fois qu'un ennemi sera mort, on prendra de l'expérience. Ce qui nous permettra d'augmenter nos niveaux. Mais en plus, il pourra laisser sur sa route quelques matériaux qui nous serviront à la confection ou en objets de quêtes.

Créer des liens forts !

Dans Rune Factory 3, il sera possible de se lier d'amitié avec les différents habitants du village, en engageant la conversation avec eux, une fois par jour, et en leur offrant un cadeau ou en pensant à leur anniversaire. Se lier d'amitié avec les villageois va permettre de débloquer des événements allant jusqu'au mariage avec l'un des 11 célibataires.


Bien sûr, il ne faudra pas oublier nos animaux de la ferme. Mais dans Rune Factory, il n’est pas question de vaches, de moutons ou de poules. On va avoir le droit à des monstres apprivoisés. Mais pour les avoir, il faudra construire une grange. Par la suite, il faudra partir à la chasse aux monstres, afin de tenter de les apprivoiser. Pour cela, il suffira de leur donner des objets. S'ils sont contents, ils nous suivront. Et s’ils ne le sont pas, ils nous attaqueront. Une fois qu’on aura apprivoisé un monstre, il faudra prendre soin de lui en le brossant. Une fois qu'il nous aimera assez, on pourra lui assigner des tâches simples, pour nous aider.

Un sacré coup de vieux !

Rune Factory 3 Special est un jeu très coloré. Mais il ne faut pas oublier qu'on parle d'un jeu sorti sur DS. Et même s'il a subi une amélioration graphique, on voit que le jeu a mal vieilli. Il en est de même pour la bande-son. Mais ça reste tout de même une très bonne expérience. Du coup, on peut facilement passer outre ce détail.


L'avantage, c'est que, comme il est assez ancien, il ne décharge pas la batterie de la Nintendo Switch. On peut donc facilement y passer une soirée entière, sans avoir peur d’être coupé en pleine partie.

Un remaster passionnant !

Pour conclure, il ne faut pas se fier aux graphismes de Rune Factory 3 Special. Certes, le démarrage est un peu long comparé à d'autres simulateurs de vie. Mais il n'en reste pas moins passionnant. Passer du temps avec les célibataires. Faire des quêtes. Et vivre notre aventure, tout en s'occupant de notre petit chez nous et de nos amis les monstres. Tout est réuni pour passer un délicieux moment. Un très bon mélange de deux styles de jeu, qui fonctionne encore aujourd’hui, malgré le côté vieillissant du jeu.


505 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page
Couple of Gamer ...