top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] GrimGrimoire OnceMore

Dernière mise à jour : 14 avr. 2023


Disponible le 7 avril sur Nintendo Switch et PlayStation. GrimGrimoire OnceMore est le remaster du RPG de stratégie de Vanillaware, GrimGrimoire original, sorti en 2007, qui mélange la beauté du monde fantastique et la narration complexe, comme sait si bien le faire Vanillaware. Un remaster qui ajoute de nouveaux mécanismes, un gameplay et des visuels améliorés, et quelques modifications de l'écran et de la résolution, pour une meilleure immersion dans le magnifique monde de GrimGrimoire. Et après avoir invoqué tous les êtres magiques possibles, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

GrimGrimoire OnceMore est un STR qui nous raconte l'histoire de Lillet Blan, une jeune magicienne qui a été admise à la prestigieuse école de magie, The Tower of Silver Star. Dans cette école, elle y apprend différentes magies, tout en faisant la rencontre de nombreux enseignants. Mais un jour, le spectre de l'Archimage refait surface dans l'école, semant la mort et le chaos. Alors que Lillet sentit sa fin très proche. Elle se réveilla 5 jours dans le passé, avec tous ses souvenirs. Et connaissant la future menace, elle va devoir sauver l'académie en seulement 5 petits jours. Sinon, elle restera prisonnière du temps pour l’éternité.


Dans ce jeu de stratégie en temps réel, on va donc affronter les démons de la Tour, en usant de notre magie, apprise les 5 premiers jours. Mais avant de devoir sauver l'académie, on va apprendre les bases de la magie. Ces dernières sont très simples, et vont se prendre en main assez rapidement. Comme un STR, on va devoir créer des unités, pour pouvoir explorer la zone, et combattre les ennemis. Sauf que dans GrimGrimoire OnceMore, la carte s'explora surtout verticalement. On montra et descendra les différents étages de la tour, afin d'accomplir nos différentes missions.

Au début, on apprendra à invoquer des lutins. Ces derniers vont servir à récolter du mana dans les différents portails se trouvant dans la tour. Le mana servira à créer de nouveaux portails, et de nouvelles unités. Il faudra donc récolter un maximum de mana, afin de pouvoir créer le plus d'unités possibles. Une fois qu'on aura appris à invoquer des lutins, on invoquera nos premières unités armées, des elfes. Ces unités s'invoqueront sur les mêmes portails que les lutins. Il faudra juste faire évoluer le portail en question, afin de pouvoir les invoquer. Avec leurs petites ailes, les elfes pourront explorer un peu plus la tour. Ces premières unités s'invoqueront uniquement grâce au portail Glamour, créé avec un grimoire du même nom.


Par la suite, on apprendra à invoquer de nouvelles unités grâce à d'autres portails. Grâce à la Nécromancie, on invoquera des esprits et des fantômes. La sorcellerie nous permettra d'invoquer des lutins, des démons, des chats, ou encore des dragons. Et pour finir, le portail alchimie va permettra de créer des golems, des chimères, des blobs, ou encore, des homoncules. On ne débloquera pas toutes les unités dès le début de l'aventure. Par exemple, avec le portail, on invoquera principalement des lutins et des fées. Mais par la suite, on pourra invoquer des licornes et des esprits glamours. Et la puissance de la nécromancie nous permettra d'invoquer des nécromanciens et les passeurs.

Lors des 5 premiers jours, on apprendra à vaincre, invoquer, et survivre, dans la tour d'argent. Mais après ça, on devra utiliser nos compétences acquises pour vaincre tous les démons. Dans une tour, il sera possible de créer différents portails, afin d'invoquer n'importe quelle unité. Pour chaque portail, il faudra utiliser le manoir en question. Ce qui consommera du mana. Il faudra donc toujours avoir quelques unités, prêtes à récolter un maximum de mana. Pour les unités de chaque portail, il faudra du mana pour les invoquer. Mais aussi du mana pour faire évoluer le niveau du portail, afin d'invoquer les créatures plus puissantes. Bien sûr, plus la créature sera puissante, plus elle consommera du mana à sa création. Chaque créature aura aussi ses propres techniques. Il faudra donc un maximum d'unités, pour utiliser au mieux leurs pouvoirs lors des combats.


Par la suite, on débloquera un arbre à compétences. Ce dernier va permettra, grâce aux pièces ramassées lors des missions, de débloquer des compétences, passives ou actives, pour les différentes unités. Chaque arbre à compétence sera divisé en plusieurs niveaux. Ce qui améliorera considérablement les unités.

En plus des unités, Lillet pourra utiliser lors des combats diverses magies, qui seront souvent très utiles pour inverser le cours de la bataille. Il y aura 4 magies à lancer, donc Mana Burst, qui va lancer des flammes sur tout l'écran, afin de toucher tous les ennemis. Ou encore, la résurrection, qui permettra de soigner nos alliés blessés. Chaque magie ne pourra être utilisée qu'une ou deux fois par mission.


Entre chaque mission, on fera la rencontre de nombreux personnages. Ce qui permettra de découvrir l'histoire de GrimGrimoire OnceMore. On découvrira aussi de sublime illustrations, que l'on pourra visionner quand on le souhaite, après les avoir débloquées. On aura aussi un bestiaire, qui va permettre de mieux connaître les différents ennemis vivant dans la tour.

GrimGrimoire OnceMore est un sublime jeu, par son histoire et sa direction artistique. Comme toujours, Vanillaware nous offre un jeu plein de magie et de surprises. Les personnages sont sublimes, tout comme les différentes invocations. Avec une petite pensée pour les sublimes boss du jeu, qui nous en mettent plein la vue. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce magnifique remaster. De plus, l'OST dégage autant de magie que la direction artistique, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Notre seul regret, c'est de devoir découvrir ce petit chef d'œuvre en anglais. Car, une fois n'est pas coutume, ce nouveau jeu de l'éditeur NIS America, ne propose pas de version française.


Pour conclure, GrimGrimoire OnceMore est une sublime STR, à la direction artistique fabuleuse, et à l'histoire surprenante. Comme sait si bien le faire Vanillaware. On passe un très bon moment sur le jeu, dès les premières secondes. Et même si l'exploration de la tour se ressemble, mission après mission. Le jeu se démarque par tout ce qui fait le charme des jeux de Vanillaware. Malheureusement, l'absence de version française va, une nouvelle fois, restreindre le public de ce petit chef d'œuvre de Vanillaware.


253 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...