• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 4] Narcosis


Développé et édité par Honor Code, Inc. , Narcosis vous fait voyager au fin fond de l’océan, là où les plus étranges et féroces créatures marines ont élues domicile. Sortie dernièrement sur Playstation 4, un an après la version PC, on a voulu faire nos Jules Verne en herbe, Voici notre Test.

A la découverte de... Narcosis

20 000 lieu sous les mer

On commence notre aventure dans une piscine équipée jusqu'aux dents, nous apprenant les base de notre machine en douceur, mais on se rend compte que tout ceci est certainement un rêve, pour se rappeler comment ne surtout pas paniquer en terre hostile. Nous voici sous l'océan, commençant a manqué d’oxygène, notre héros part à la recherche de sa base, retrouvant son collègue sur un pont sous-marin qui relie les bases les unes aux autres, mais un terrible tremblement fait que la structure s’effondre, nous fessant chuter dans les profondeurs, par chance on s'en sort quasiment indemne, malheureusement on s’aperçoit très vite que notre ami n'a pas eu autant que nous. Nous voilà donc seul et perdu, sans moyen de communication. Votre seule et unique option d'avoir une chance de survivre, c'est d'explorer les lieux qui nous entourent pour trouver d'autres survivants de cette catastrophe.

Attention a ne pas boire la tasse

Tout au fond de l’océan, comme vous pouvez vous en douter, votre principal ennemi sera votre oxygène qui en prend rapidement un coup et aussi logique soit la situation, cet endroit hostile fera vite monter vos coups de pression, ce qui ne va pas arranger les choses, car au moindre coup de stresse, vous la verrez encore en prendre un sacre coup, donc un conseil, tourner la tête de tout ce qui vous fera paniquer, si vous ne voulez pas mourir dans d'atroces souffrances. Pour vous ravitailler, vous trouverez assez souvent, une borne d’oxygène qui vous remettra d’aplomb en un rien de temps, ou vous trouverez une simple bouteille traîner, qui vous remontra votre barre d'un petit quart.

Un Océan de Patience

Pour venir à bout de cet enfer, il vous faudra de la patience. Vous allez surtout explorer les fonds marins, avec quelques fois de la réflexion, et un timing assez serré dû à votre oxygène. Mais le jeu est très linéaire, donc même si on prend le temps d'explorer, on se rend compte qu'à part ce que l'on doit voir, il n'y a pas grand-chose à explorer. La seule difficulté, c'est le manque d’oxygène, mais vous les trouverez assez facilement, quand vous aurez le coup de main. Le plus gros problème du jeu, ce sont les chargements à tout va, on aurait vraiment plus apprécié un monde ouvert, que se taper un chargement qui dure un peu trop longtemps, et pour finalement charger 3 décors et un poulpe. Narcosis vous propose tout de même un petit objectif secondaire, qui vous permettra dans savoir plus sur le personnel de cette étrange mission.

La goutte d'eau qui fait déborder le vase

Vous vous retrouvez donc dans les profondeurs de l’océan, et même si on voudrait que ceci se passe en petite balade sympathique d'exploration, et bien manque de peau, on n'est pas seul dans ce vaste paysage perdu à des kilomètres à la ronde, et on ne parle pas uniquement de nos alliés de notre mission sous l’océan, ni des jolis petits poissons vaguant tranquillement à leur occupation, nous nous retrouverons face à des terribles poulpes de la taille d'une baleine, des araignées de mer, petites ou géantes, et bien d'autres bêtes se cachant dans ces profondeurs. Il faudra se défendre de ces atrocités, avec pour arme un canif, mais aussi des fusées de détresse. Un ennemi invisible s'invite aussi lors de vos explorations, la folie, qui vous fera avoir des hallucinations stressantes.

Un océan de Solitude

Narcosis est un jeu vraiment joli, mais dommage qu'il soit aussi vide, car parfois on se tourne à 180° et on ne voit pas grand-chose d’époustouflant. Et même, quand on cherche à aller titiller les poissons, ils n'ont aucune réaction, et nous passent à travers le corps, comme si on était un fantôme. On a essayé de leur donner un coup de couteau, oui faut bien pécher un peu, les poissons n'ont toujours pas de réaction, dommage car vue ce que propose le jeu dans son ensemble, on aurait aimé un peu plus de réalisme, histoire de le rendre encore meilleur. Par contre, si vous ne pouvez pas prendre plaisir à tuer un poisson, une stupide araignée de mer, sera toujours là pour vous tuer d'un coup d'un seul.

Vagabonder à la surface des océans est souvent une source de sérénité.

En conclusion, Narcosis aurait vraiment pu être un très bon jeu, si le réalisme était plus présent dans le jeu avec une meilleure réactivité des poissons, et si on n'attendait pas des heures pour un chargement, qui nous donne plus envie de quitter le jeu que d'attendre que ça charge. On aurait aussi apprécié une meilleure fin, car même si le jeu reste court, on explore des fonds marins pour au final n'avoir aucune vraie chute finale. Mais si vous aimez explorer les fonds marins, le jeu reste tout de même impressionnant, surtout quand un poulpe vient vers vous pour un câlin avec ses tentacules.


140 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now