• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Sword of the Necromancer


Disponible depuis le 28 janvier sur Steam, Sword of the Necromancer est un action-RPG, avec des éléments roguelike, développé par Grimorio of Games, et édité par JanduSoft, qui nous raconte l'histoire de Tama, prête à tout de ramener Koko d'entre les morts. Une histoire d'amour qu'on a tenté de découvrir, en explorant un donjon, où la mort ne veut rien dire. Voici notre test.

À La Découverte de Sword of the Necromancer

Sword of the Necromancer nous raconte l'histoire de Tama, qui, après avoir vue sa protégée Koko, mourir sous ses yeux, va tenter d'utiliser l'Épée du Nécromancien, qui ramène les morts à la vie, pour ramener Koko d'entre les morts. Malheureusement, cette épée ne fonctionne pas pour les humains. Et si Tama veut sauver Koko, il faudra qu'elle atteigne le cœur du donjon, pour acquérir un pouvoir encore plus puissant.

Cet Action-RPG est principalement un Dungeon-Crawler. Dans cette aventure, on va donc contrôler Tama, équipée de l'Épée du Nécromancien, et parcourir le donjon, à la recherche de ce fameux pouvoir. Mais le donjon grouille de monstres, qui n'hésitent pas à nous attaquer. Heureusement, grâce à notre épée, une fois un monstre vaincu, il est possible de le faire revivre, pour qu'il devienne notre allié. En parcourant les salles du donjon, on découvrira aussi de nouvelles armes. Mais principalement, pour avancer dans le jeu, il faudra trouver les bons coéquipiers.


Le problème, c'est que l'inventaire de notre héroïne, est très limité. On va donc se retrouver avec seulement 3 emplacements possibles. Et comme les monstres réincarnés comptent comme un équipement, il faudra faire le choix entre, les armes ou les monstres. De notre côté, on a très vite remarqué l'inutilité des armes dans ce jeu. Ce qui nous a poussés à faire une chasse aux monstres, pour y trouver la meilleure des équipes. Surtout que dans Sword of the Necromancer, des monstres, il y en a énormément. Certes, la plupart du temps, ce sont des monstres identiques, avec une couleur différente. Mais même la couleur a une importance. Car cela détermine aussi l'attaque du monstre.

Pendant la progression dans l'aventure, on y découvrira aussi des scènes fixes, avec quelques dialogues entre Tama et Koko. Ce sont les scènes qui racontent l'histoire principale du jeu. Car, au départ, nous sommes lâchés dans un donjon, avec une femme morte, et une autre qui souhaite la sauver. Mais on ne connaît rien d'elles. C'est donc avec ces fameuses scènes, qu'on comprendra un peu l'histoire des deux protagonistes. Une histoire touchante. Même si parfois, cette histoire est un peu niaise.


Sword of the Necromancer a tout de même quelques bons points à retenir. Tout d'abord, le jeu propose un système de niveau bien pensé. Même si parfois, ça reste extrêmement punitif. En tuant des monstres, on gagne de l'expérience, et des niveaux. Une fois mort, on retourne au début du jeu, en reprenant à zéro. Enfin presque. On garde une partie de l'expérience gagnée, histoire de ne pas recommencer au niveau 1. Il y a aussi la possibilité de jouer en coopération locale, en invoquant un clone, qui sera contrôlé par le second joueur. Histoire de ne pas affronter cet affreux donjon, seul.

À côté de ça, il y a aussi quelques défauts. Car même si le jeu nous propose un style pixelart très joli. Et une sublime bande-son. Les animations ne sont pas très recherchées. Et parfois, on a l'impression que le gameplay n'est pas très fluide. Ce qui est pénalisant lors des combats. De plus, on ne comprend pas vraiment pourquoi limiter un inventaire, quand notre but est d'avoir un maximum d'alliés monstres. Les monstres et les équipements auraient dû être séparés. Car le choix est très vite fait. On préfère les monstres aux armes. Et c'est dommage. Car certaines armes auraient pu être intéressantes.


Pour conclure, Sword of the Necromancer est un jeu Dungeon Crawler sympathique, avec une histoire touchante, mais qui accumule les fausses notes. Entre l'inventaire. Le manque de fluidité dans les combats. Les salles un peu trop identiques. On a du mal à vraiment accrocher au jeu. Pourtant, Sword of the Necromancer aurait pu être une très belle découverte, avec une histoire aussi touchante.


149 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now