• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Subnautica Below Zero


Après une sortie sur Steam en Early Access l'année dernière, Unknown Worlds Entertainment se jette à l'eau est sort Subnautica Below Zero sur PC, PlayStation, Xbox et Nintendo Switch. Disponible depuis le 14 mai, on a profité de cette sortie, pour plonger dans les eaux glaciales, pour découvrir la faune et la flore de ce nouveau Subnautica. Avant de remonter à la surface, pour vous faire découvrir notre test.

A La Découverte de Subnautica Below Zero

Deux ans après les événements de Subnautica, la scientifique Robin retourne sur la planète 4546B pour découvrir ce qui est arrivé à sa sœur. Mais une fois atterri, on va s'apercevoir que les structures endommagées et abandonnées n'annoncent rien de bon. Notre héroïne va donc tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui c'est réellement passé sur cette terre glaciale.


Subnautica: Below Zero est un jeu de survie en monde ouvert. Pour survivre, il va falloir boire et manger. Mais comme c'est la suite de premier opus, et que notre base se retrouve au milieu de l'océan, il faudra partir en exploration. Et donc nager avec les poissons, en quête d'exploration, afin de trouver de quoi survire dans cet univers hostile. Mais si on est venu sur cette planète déjà hostile, c'est principalement pour retrouver notre sœur. On va donc explorer de vielles structures en quête de réponse. Petite nouveauté du jeu, c'est qu'il fait froid à la surface. Il faudra donc aussi faire attention à ne pas mourir d'hypothermie. Pour venir à bout du jeu, il faudra compter sur une bonne cinquantaine d'heure. Cependant, c'est qu'une base de temps. Le jeu peut être plus ou moins long selon notre capacité de survie.

Les premières heures dans le jeu sont toujours les plus longues. Mais généralement, si on joue à ce nouvel opus, c'est qu'on a su correctement nager avec les poissons dans le premier Subnautica. Du coup, on connaît les bases et les fonctionnements. Ce qui est un plus, pour ne pas clairement être perdu. Au commencement, on reste dans les environs de notre nacelle. On explore, on découvre la faune et la fleur. Pour ensuite récolter les premières ressources, afin de survivre et élargir notre exploration. Avec nos premières récoltes, on va pouvoir fabriquer nos premiers objets, grâce à notre fabricateur, qui se divise en quatre catégories. Les matériaux, la nourriture, les équipements, et les déployables. Au commencement, on y trouvera des petites choses facile à construire. Comme le scanner, le couteau, des équipements et la boite de rangements. Plus on va explorer, plus on va pouvoir fabriquer d'objets. Mais pour cela, il faudra prendre notre courage à deux mains, et partir en exploration avec le peu d'objets à notre disposition, dans l'espoir de survivre à ce monde hostile. Car plus on s'éloigne, plus les eaux sont dangereuses.


On démarre le jeu avec rien. La toute première fabrication sera notre scanner, qui permettra de détecter la faune, la flore, des épaves ou des structures, afin de débloquer de nouveaux plans pour la fabrication. En gros, on prend le premier opus, et on refait la même chose. Une base simple et efficace qui avait déjà fait ses preuves.

Lorsque l'on part en exploration, il faut aussi de quoi manger et boire. Heureusement, ce ne sont pas les ressources qui manquent. Et grâce à notre fabricateur, il sera possible de faire cuire la faune sauvage, afin de se nourrir. Car évidemment, même si c'est possible,e on ne consommera pas de nourriture crue. Certains poissons, une fois filtrés, se transforment en eau. On pourra donc en profiter pour boire, en plus de se nourrir. Plus on avancera dans l'aventure, plus on découvrira de nouvelles recettes, qui combleront notre estomac.


Que ce soit sous l'eau, avec l'oxygène, ou à la surface, à cause du froid. Les débuts de Subnautica Below Zero seront durs. Et plus on avance dans le jeu, plus il faudra se tenir prêt à survivre. Pour cela, on aura la possibilité de créer des équipements qui amélioreront notre expérience. Entre des palmes, une bouteille d'oxygène et le seaglide, qui nous permet d'aller plus vite, quand on est sous l'océan, et des vêtements chauds et une thermos, pour survivre à la fraîcheur de la surface. Mais bien sûr, on ne débloquera pas si facilement ces objets. Il faudra bien évidemment trouver les plans.

Subnautica: Below Zero se joue comme le précèdent opus. Et les fans du premier Subnautica seront ravis de la savoir. En même temps, ça ne serait pas Subnautica, si on ne gardait pas la base qui a fait le succès du premier opus. On a tout le même le droit à quelques nouveautés, grâce à ce tout nouvel environnement, et ces nombreux nouveaux plans. Sans oublier, le tout nouveau bestiaire. De plus, on y trouve de nombreuses réponses à nos anciennes questions. Bien sûr, pour le savoir, il faut s'y plonger corps et ames, et jouer plus de 3-4 heures au jeu.


La toute première fois que nous avons joué à Subnautica, c'etait sur PlayStation 4. L'expérience était déjà très intéressante, mis à part le chargement interminable. Découvrir Subnautica Zero Below sur PC rend l'expérience complétement différente. Aucun bug, aucune latence, les décors sont somptueux et colorés, tout est très propre, et bien réalisé. Et même les monstres les plus hostiles, nous donnent froid dans le dos. Et bien sûr, on dit adieu aux chargements interminables. De plus, la jouabilité est un véritable plaisir au clavier/souris. Tout est réuni pour nous mettre à l'aise, et nous proposer la meilleure expérience possible. Sans oublier la sublime bande-son, qui nous plonge à merveille dans l'univers de ce nouvel opus. On prend bien plus de plaisir d'explorer le monde sauvage de Subnautica sur notre PC, que sur notre PlayStation 4.

Pour conclure, Subnautica: Below Zero nous a charmés du début à la fin. Cet univers glacial et hostile. La sublime faune et flore de ce nouveau biome. Et sa bande-son enivrante. Tout est réuni pour nous faire passer un sublime moment dans ce second opus. Et même si les premières heures sont assez longues. Une fois dedans, c'est un pur moment de plaisir. Certes, il n'y a rien d'innovateur. Car le principe reste le même. Mais on n'imagine pas jouer à Subnautica d'une autre manière.


150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout