• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] King of Seas


Alors que le prochain jeu de 3DClouds, édité par Team17, King of Seas, prendra le large le 25 mai sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et PC. Nous sommes retournés en mer, après notre première découverte l'année dernière, pour voir si ce petit jeu d'action-RPG maritime avait évolué. On a donc repris notre galion de pirate, et on a terminé là où on avait commencé, afin de voir la suite et fin de cette drôle d'aventure, qui nous intriguait.

Trailer du jeu

King of Seas nous raconte l'histoire d'un jeu capitaine de la marine royale, qui va perdre son trône, et se retrouver à la mer, en tant que pirate. Si on va plus loin dans cette histoire, on comprend que les pirates et la marine royale avaient cessé de se faire la guerre. Et que depuis, le calme règne sur les 7 mers. Mais ce nouveau coup de poignard va transformer le destin de notre héros, et celui de toutes les villes des 7 mers. Avant de commencer notre aventure, on va devoir choisir parmi 5 difficultés. Enfin, seulement 3. Les deux dernières seront bloquées la première fois. Il faudra terminer le jeu pour les débloquer. On va donc avoir le choix entre Matelot, Canonnier ou Capitaine. Le choix de la difficulté aura un impact sur les points de santé, les dégâts, ou encore, le permadeath. En mode Matelot, correspondant au mode facile, on pourra découvrir l'histoire sans se prendre la tête. Idéal pour découvrir une première fois, King of Seas. Une fois la difficulté choisie, on va devoir choisir entre l'un des deux enfants du Roi des Mers. Sa fille, Marylou ou son Fils, Lucky. Le choix des personnages ne change rien à l'histoire principale du jeu. Une fois prêt, l'aventure peut enfin commencer.

On démarre notre aventure part un petit tutoriel. Dans King of Seas, on y contrôle que notre bateau. On va donc apprendre à le maîtriser, en allant d'un port à un autre, et en effectuant quelques quêtes, et batailles navales. Après une petite dizaine de minutes, l'histoire va commencer. Et après un terrible événement, on va se retrouver aux mains des pirates, qui vont nous aider à reprendre notre trône.


Le jeu se déroule sur une mer générée de façon procédurale. On va y contrôler notre bateau, dans les eaux dangereuses des Sept Mers, pour y accomplir différentes quêtes. La quête principale, qui nous mènera à la fin de l'histoire de King of Seas. Et les nombreuses quêtes secondaires, qui vont permettre de gagner de l'argent et de l'expérience, pour faire évoluer notre bateau. On démarre notre aventure avec un petit bateau, qui devra faire face aux nombreux obstacles de la mer. Mais au fur et à mesure qu'on avance dans la quête principale, on débloquera l'accès aux autres bateaux, comme des Galions ou des Frégates.

Dans King of Seas, tout tourne autour de notre navire. Grâce à lui, on va devoir réaliser des échanges de marchandises entre les ports. Combattre divers navires. Ou tout simplement, explorer les 7 mers. En progressant, notre navire prendra des niveaux, ce qui augmentera ses stats. Pour qu'il soit encore plus puissant, il faudra l'équiper de divers équipements, comme une proue, une voile, des canons, ou encore, un équipage. Selon le bateau que l'on possédera, les équipements seront différents. Pour récupérer des équipements, il faudra couler des navires, ou explorer le monde, à la recherche de trésors ou d'épaves. On récupéra aussi des équipements en terminant une quête. Sinon, il sera possible d'acheter des équipements dans l'un des ports des 7 mers. Mais pour ça, il faudra de l'or. Heureusement, ce n'est pas ce qu'il y a de plus difficile à trouver. Entre le commerce et la chasse aux trésors, on aura toujours de quoi se payer un bateau, des réparations, ou des équipements. Et avec les nombreuses quêtes secondaires disponibles, qui parfois reviennent en double, voire en triple, le portefeuille sera toujours rempli.


La plupart des quêtes secondaires dans King of Seas nous demanderont de récupérer certaines ressources, et les emmener à un port. Pour le reste, on aura affaire à des batailles navales. Au début, les combats ne sont pas bien difficiles. Mais après quelques quêtes, ils deviennent de plus en plus corsés. Et avec notre petit sloop, il sera difficile de faire face aux autres monstres des mers. Heureusement, en progressant dans le jeu, on aura des bateaux plus apte à faire la guerre, avec de nombreux canons à leur bord, et quelques capacités spéciales. Mais pour une meilleure résistance, il faudra surtout prendre des niveaux, et utiliser ses points de compétences obtenus pour chaque niveau, afin de débloquer des capacités passives via les arbres à compétences.

Le monde de King of Seas est dynamique. On y rencontrera de nombreux navires, qui nous attaqueront ou non. Mais aussi une créature marine, aux tentacules gigantesques, qui viendra briser notre navire en deux. Parfois, des tempêtes viendront semer le trouble sur notre navigation. Et la nuit, des vaisseaux fantôme apparaîtront pour nous anéantir. Les mers de King of Seas sont dangereuses. Et parfois, une mauvaise rencontre peut nous coûter une partie. Mais pour montrer qu'on est un vrai pirate, il faut savoir prendre des risques, et attaquer un maximum de navire, pour augmenter la prime sur notre tête. Et oui, on est pirate, ou on ne l'est pas.


Il faudra une bonne dizaine d'heures pour venir à bout de ce petit action-RPG. Mais étant donné que le jeu offre une carte générée de manière procédurale, avec diverses difficultés, dont 2 bloquées au début du jeu. On peut en profiter pour y retourner, et refaire, encore et encore l'histoire. Certes, à la longue, ça devient répétitif. Mais l'ambiance, la direction artistique, la jouabilité, l'évolution, les combats. Tout ceci rend agréable, chacune des parties de King of Seas. On se laisse facilement emporter par l'aventure en mer en tant que pirate. Et une fois dedans, on a du mal à décrocher.


Pour conclure, on avait déjà adoré notre premier tour de bateau en 2020, quand on a pu découvrir la toute première fois King of Seas. Et après de nombreuses heures à naviguer, marchander, batailler et explorer, le jeu de 3DClouds a fini par nous charmer. L'expérience est agréable, du début à la fin. Et même si les quêtes ont tendance à se répéter. King of Seas reste un jeu qui s'apprécie. Et encore plus une fois traduit en français.


1,184 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout