• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Eternal Hope


Après avoir découvert les 3 premiers chapitres d'Eternal Hope, grâce au prologue. Nous sommes retourné sur le bouleversant jeu de Doublehit Games, pour y découvrir la suite, et bien sûr, la fin. Après nous avoir charmé une petite heure, avec son double monde, et sa petite histoire toute triste. On avait qu'une seule hâte, savoir comment tout ceci se terminerait. Et c'est seulement après 3 petites heures, qu'on a enfin pu avoir le droit au dénouement final. Un jeu bien trop court. Mais est-ce vraiment un défaut ? Voici notre verdict final.

Trailer du jeu

Eternal Hope est un petit jeu de plateforme énigmes, qui nous raconte l'histoire de Ti'bi, un garçon qui doit se lancer dans un voyage d'amour et d'espoir à la recherche de l'âme de sa bien-aimée. L'histoire débute avec de la tendresse. On y rencontre notre jeune garçon, qui va rejoindre sa petite amie. Malheureusement, ils se retrouvent séparés une première fois, laissant Ti'bi, seul dans une forêt obscure. Mais après une petite traversée, il retrouve sa bien-aimée, coincée sous une branche d'arbre, qu'il va essayer de retirer pour la libérer. Mais le destin va en décider autrement. Et un orage va les séparer à tout jamais. Sans espoir de la revoir en vie, après une terrible chute, Ti'bi va faire une rencontre étrange. Une ombre obscure qui va lui redonner de l'espoir. Mais pour ça, il devra voyager entre son monde, et celui des ombres, pour retrouver l’âme de son amie.

Comme on vous l'avait déjà dit lors du prologue, l'histoire de départ est très déchirante. Eternal Hope est un concentré d'émotion dès le départ, avec une histoire qui brise le cœur. Et des musiques tout aussi déchirantes. Pour aider notre petit Ti'bi, nous allons devoir traverser les lieux obscurs, pour y retrouver diverses lumières d'esprits. Ces dernières vont lui servir à rejoindre sa bien-aimée. Mais à quel prix ? On traverse donc les 12 chapitres du jeu, accompagnés d'un prologue et d'un épilogue. Comme on avait pu le voir lors du prologue, Eternal Hope est un jeu très court et linéaire. Il faudra compter 3 petites heures pour y venir à bout. C'est peu. Mais le chemin que l'on arpente est beau et bouleversant. Ce qui nous fait très vite oublier la courte durée de vie du titre. Pendant ces 12 chapitres, on va être accompagné d'une petite lumière, qui ne nous sera pas d'une très grande aide. Mais qui se dévoilera à la fin du jeu. On n'en dit pas plus. Car l'histoire peut être facilement gâchée.

Eternal Hope est un jeu très simple à prendre en main. Il y a très peu de touches à retenir. Et très peu d'énigmes à résoudre. Pour progresser dans l'histoire, il faudra avancer simplement vers l'avant. Sauter ou escalader, pour passer des obstacles. Tirer divers objets pour se débloquer d'une situation. Ou encore, planer avec son écharpe, pour atteindre des lieux en hauteur. Ou tout simplement, pour éviter de tomber de trop haut, et mourir bêtement. Notre petit Ti'bi est du genre pacifiste. Il n'attaquera donc aucun des ennemis qu'il croisera. Et pourtant, il en croisera quelques-uns. Troll. Petits diablotins. Ou encore, monstre géant et effrayant. Les divers ennemis du jeu seront un danger pour Ti'bi. Mais grâce à son pacte fait avec l'être étrange, il aura la possibilité d’être aidé par des amis de l'autre monde. Le jeu regorge de petits pièges en tous genres, dissimulés sur le sol. Pour les éviter, il faudra passer dans l'autre monde. Ou utiliser des objets et ennemis, pour qu'il puisse ne pas mourir face à une pluie de flèches, ou des rochers accrochés à une corde. Les solutions pour passer ces obstacles sont souvent évidentes. Et même on trouvera la mort au moins une fois, à chaque problème. Car on n'aura pas vu le piège. La seconde fois, on sait tout de suite ce qu'il faut faire. Ti'bi pourra aussi utiliser son "pouvoir" pour alterner entre les deux mondes. Ce "pouvoir" à durée limité, permettra de faire apparaître des plateformes qui ne sont pas présentes dans l'autre monde. Et ainsi créer des chemins. Il faudra malheureusement réussir à alterner les deux mondes assez rapidement, pour réussir à atteindre certains endroits. Le monde des ténèbres fait aussi apparaître des monstres gentils, qui nous aideront à passer divers obstacles.


Eternal Hope n'est pas un jeu très mouvementé. Les chapitres s’enchaînent très vite. Et l'histoire s’écrit petit à petit, avec des scènes de plus en plus touchantes. Il y un peu de narration qui nous accompagne lors de notre voyage. Mais ça reste très limité. Eternal Hope est plus une poésie visuelle. On découvre l'histoire à travers des petites scènes fixes, et quelques mini cutscene en jeu. Mais cette histoire est magnifique. Tout d'abord, parce qu’elle nous bouleverse dès le commencement, avec une scène plus que déchirante. Puis nous met à genoux avec son final, qui nous laisse bouche bée. Nous sommes d'ailleurs encore sous le choc du final d'Eternal Hope. Car même si le dénouement est tout simplement sublime. On ne s'y attendait pas du tout. Mais quelques choses nous dit que Doublehit Games à de la suite dans les idées. Et personnellement, si un Eternal Hope 2 voit le jour, on ne dit pas non. Surtout s'il est aussi bouleversant que celui-ci.

Comme dit lors de notre preview, Eternal Hope est un jeu plein de charme. Le jeu nous offre une sublime histoire, qui s'accompagne de musiques vraiment magnifiques, qui nous font passer par toutes les émotions. Mais surtout, Eternal Hope offre une véritable poésie visuelle, grâce à ses petites illustrations qui racontent une histoire. Et même si la seule voix qu'on peut avoir, c'est les pleure de notre bien-aimée. On n'a aucunement besoin de nombreux dialogues pour comprendre la magnifique histoire d'Eternal Hope. On regarde. On écoute. Et on admire le talent de Doublehit Games.


Avant d'en terminer avec notre test, on va revenir sur quelques problèmes rencontrés lors de notre aventure. Et qui seront, on l’espère, corrigés lors de la sortie officielle du jeu. Tout d’abord, de nombreux dialogues n’étaient pas visibles. Ils étaient remplacés par des lignes de code. C'est souvent le cas dans les jeux qui en développement. Et ce genre de problème est souvent réglé lors de la sortie. Il y a aussi quelques soucis de collision, qui bloque totalement notre personnage. Ou certaines chutes dans le néant des décors du jeu, qui font planter le jeu. Avec obligation quitter le jeu avec un Alt + F4. Nous soulignons ces problèmes aujourd'hui, pour éviter que demain, ils soient présents dans la version finale. Et on espère que Doublehit Games mettra tout en oeuvre pour corriger ça.

Pour conclure, Eternal Hope est à l'image de son prologue. Et après 3 petites heures passées avec Ti'bi, on est toujours sous le charme de ce petit jeu. L'histoire est toujours aussi bouleversante. Et elle réussit à nous mettre une claque finale, lors du dénouement. Les musiques sont toujours aussi somptueuses. Et la direction artistique est vraiment adorable. Si on ne compte pas les petits défauts, qui seront surement corrigés à la sortie du jeu. Eternal Hope est une véritable petite pépite. Malheureusement, cette poésie visuelle est trop courte. Et on aurait adoré que cela dure encore plus longtemps. Mais on sent bien une suite arriver. En tout cas, on serait vraiment déçu si le jeu s’arrêtait vraiment de cette façon.


125 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now