• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] 9 Monkeys of Shaolin


Disponible le 16 octobre sur Steam, Playstation 4, Xbox One et Nintendo. 9 Monkeys of Shaolin est un Beat'em up, développé par Sobaka Studio, et édité par Buka Entertainment, qui nous met dans la peau d'un pêcheur chinois, qui va tout faire pour venger ses amis et sa famille, assassinés par des pirates venus envahir son village. En tant que maître Shaolin, ou presque, on a tenté de l'aider dans sa quête de vengeance. Et pour y arriver plus facilement, on a fait ça à deux. Et après des combats acharnés, on a pu commencer à écrire notre recueil qui conte cette histoire. Enfin, notre test.

Trailer du jeu

Alors que le petit village de WeiCheng, un simple petit pêcheur très habille de son bâton, est attaqué par un groupe de pirate. Ces amis et sa famille se font assassiner sous ses yeux. En quête de vengeance, il va aider les derniers survivants à repousser les pilleurs, à l'aide de son bâton et sa maîtrise des arts martiaux Shaolin.


9 Monkeys of Shaolin est un petit Beat'em up à l'ancienne, qui nous envoie au cœur de la Chine médiévale. Dans ce jeu, on y prend le contrôle de Wei Cheng, qui, armé de son bâton, va parcourir les différents lieux de cette Chine, pour anéantir les pilleurs qui ont eu la mauvaise idée de tuer ceux qui compte pour lui. Après un petit prologue, qui nous raconte le début de l'histoire, on se retrouve dans un camp, ressemblant à un temple. Et depuis ce lieu, on devra effectuer une par une la vingtaine de missions que regroupe 9 Monkeys of Shaolin. Une aventure qui peut se faire seul ou en coop. De notre côté, on a commencé seul. Puis on a repris en coop. Et ce fut plus fun.

Avant notre première vraie mission, un moine nous apprend les bases du jeu. Déplacement. Dash. Et quelques attaques diverses vont permettre de terminer tranquillement le premier chapitre du jeu, qui se compose de quelques missions. Mais à partir du chapitre deux, le moine nous apprend de nouvelles techniques, plus puissantes, qui vont nous aider à surmonter les prochaines vagues. À la fin de chaque chapitre, une nouvelle posture se débloque, et de nouvelles techniques sont apprises.


Pour progresser dans l'histoire de 9 Monkeys of Shaolin, il suffit simplement de se rendre sur la carte des missions, qui est disponible dans le monastère, et de sélectionner celles présentes. Parfois, il y aura deux voire trois missions disponibles. Étant donné que le niveau de difficulté est défini avant l'aventure. Aucune de ses missions n'est plus difficile qu'une autre. La seule chose qui change, c'est la récompense obtenue à la fin de la mission. Des médaillons, qui vont permettre de faire évoluer les arbres à talents de notre personnage. Et de l'équipement, comme des bâtons, des sandales et des colliers. Et pour vraiment réussir à progresser dans les niveaux, qui vont tout de même devenir de plus en plus difficile, il est important de faire évoluer son équipement, et ses arbres à talents. On remarquera très vite que ces arbres utilisent énormément de médaillons, récupérés en fin de mission. Et pour réussir à remplir ces arbres, il va falloir refaire quelques missions. Heureusement, à la fin d'un chapitre, il est possible de refaire des missions. Ca ne rapporte pas grand chose. Mais ça permet de faire évoluer son personnage.


Pendant les missions, il y a divers secrets et collectibles à récupérer. Les secrets permettent d'activer des filtres, changer le skin des personnages, ou encore, activer quelques bonus de triche. Il est possible de les activer avant chaque nouvelle mission. Comme le mode sépia, qui donne au jeu un tout autre charme. Côté collectible, on les récupère principalement à la fin de chaque boss. Ce sont des masques, qui peuvent être portés. Mais qui n'apporteront rien au personnage.

9 Monkeys of Shaolin est un jeu à l'histoire plutôt intéressante, qui s'enchaîne du début à la fin, sans jamais s'ennuyer. Malheureusement, même en facile, le jeu reste assez difficile. Et si vous optez pour le mode coop, vous vous rendrez très vite compte que la difficulté augmente aussi. Mais la difficulté réside sur le fait que nos personnages sont très vulnérables aux coups des ennemis. Ce qui fait qu'on peut très vite mourir. Heureusement, à deux joueurs, il est possible d'utiliser la réanimation, qui redonne toute sa vie au personnage K.O. Et si on ne veut pas mourir bêtement, il faut tenter de briser le moindre objets, pour y trouver des thés. Certains vont permettre de renforcer le personnage un temps. D'autres vont nous soigner. Mais comme c'est de l'aléatoire, il est possible de faire un niveau avec très peu de thés. Et d'autres fois, en trouver énormément. Et ça aussi, c'est un gros défaut. Surtout quand on n'a pas assez de thés verts lors d'un boss. Mais il y a encore beaucoup de défauts qui sont assez gênant quand on joue en coop. Si on s'éloigne un peu trop de son coéquipier, il y a un écran noir et une téléportation, du joueur mal placé. On ne sait jamais quel joueur est visé par les attaques des ennemis à distance, quand on est trop prêt. Et la réanimation est très longue. Ce qui la rend impossible lors des phases de combats ou de boss. Mais c'est tellement plus intéressant de jouer à deux à 9 Monkeys of Shaolin, qu'on tente de faire abstraction de ces défauts. Ce qui n'est pas toujours évident.


Hormis ces petits problèmes, 9 Monkeys of Shaolin reste un très bon petit Beat'em up, qui réussit surtout à nous charmer par sa sublime direction artistique. Les niveaux sont tous sublimes et variés. On passe par un village en feu, une forêt de bambou, un temple, un bateau pirate. On vit un véritable petit voyage à travers la chine, grâce à la variété de ces niveaux. De plus, l'ambiance sonore nous accompagne, elle aussi, dans ce voyage, grâce à des magnifiques musiques traditionnelles.

Pour conclure, 9 Monkeys of Shaolin est un petit Beat'em up vraiment sympathique. Il nous propose une petite histoire intéressante. Dans des décors divers et variés. Et le système de combats est très évolutif. Ce qui permet de vraiment sentir une évolution dans le gameplay. Évitant ainsi une certaine répétitivité. On regrette tout de même les nombreux petits défauts du mode coop, et la difficulté associée. Car on passe un meilleur moment à deux sur ce petit jeu. Mais parfois, on a envie de tout lâcher, car un boss nous donne trop de fil à retordre, alors qu'en solo, ça passe facilement. Ou encore, des téléportations n'ont font perdre bêtement un niveau, car on est redirigé au mauvais endroit. Des petits défauts qui s'oublient vite, une fois qu'on a pris le coup de main. Enfin, de bâton.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now