• Couple of Gamer

[Test Express][PlayStation 5] Maquette


Maquette est un puzzle game développé par Graceful Decay, et édité par Annapurna Interactive (Journey, Outer Wilds), disponible depuis le 2 mars sur PlayStation 5, inclus dans le PS+ du mois, PlayStation 4 et Steam. Le jeu nous raconte l'histoire d'un couple, à travers des illustrations et de la narration. Testé par notre amoureux de la PlayStation, Cyril 2.0, il nous fait part de son ressenti, après avoir tenté de résoudre les énigmes de ce petit jeu indépendant.

A La Découverte de Maquette, avec Cyril 2.0

En vue à la première personne, vous déambulez dans des décors d’abord très oniriques. C’est beau sans être époustouflant, mais une certaine chaleur et douceur se dégage de l’ambiance qui nous est proposée. Les informations données seront tout au long de l’aventure très minimalistes, pas de HUD, pas d’inventaire à n’en plus finir, pas de nouvelles compétences à acquérir. Non, rien de tout ça, juste une vue à la première personne.


L’intrigue tourne autour d’un couple, composé de Michael et Kenzie, dont on va suivre l’évolution de leur relation à travers des illustrations accompagnées de dialogues, mais sans jamais voir les 2 personnages. C’est sans doute le premier point qui m’a quelque peu laissé distant avec ce jeu, on peine à s’identifier à l’un des personnages, ou même à s’approprier leur identité, malgré que le jeu prenne l’orientation du point de vue de Michael au fur et à mesure. Ne vous attendez pas à vivre une aventure, mais plutôt à la subir.

Les premières énigmes sont assez simples. Mais petit à petit, on a comme l’impression que les énigmes perdent une certaine logique, mention spéciale à l'énigme avec les 3 clés de taille différente, la solution n’a strictement aucune logique mathématique.


L’un des points forts de Maquette reste néanmoins son système de décor imbriqué à l’infini dans ce même décor tel des poupées russes. Imaginez une maquette, éloignez vous de cette maquette et vous vous retrouvez devant les mêmes édifices, mais à taille réelle, éloignez vous encore un peu et les éléments de taille réelle deviennent à leur tour comme une maquette, et nous également, avec un décor qui paraîtra gigantesque. Et l’on sera amené ainsi de suite à naviguer entre les différentes échelles, à la fois pour observer, mais pour interagir avec les éléments clés du jeu.

Toutefois, même si les décors évoluent en fonction de l'histoire, les énigmes à résoudre n’ont malheureusement aucun lien avec cette même histoire, on pousse des leviers, on traverse des portes, on déplace des objets, sans jamais vraiment faire le lien avec l’intrigue, ce qui est bien dommage. Mais ce qui m’a le plus agacé, ce sont les bugs ! Oui, j’ai bien vérifié, et Non, il n’y avait pas de mise à jour proposée au moment où j’ai réalisé ce test.


Globalement, le jeu s’en sort très très bien, c’est beau, la PlayStation 5 n’est que très rarement mise en défaut comme par exemple quand on s’approche anormalement d’une texture. Mais Maquette souffre de quelques bugs qui vous obligeront à recommencer un niveau entier ! Parfois une porte fermée alors qu’elle devrait être ouverte, ou un cristal coincé derrière un élément de décor (impossible de le récupérer), et un interrupteur qui ne fonctionne pas... On perd du temps à chercher une solution alors que le problème vient d’une anomalie dans le jeu. Pensez donc à sauvegarder régulièrement, ou comme moi à vous munir d’un cheat code qui vous permettra d’accéder aux chapitres. Non pas pour accéder au suivant, mais pour refaire le chapitre en cours.

Pour conclure, Maquette est donc un jeu accessible si vous souhaitez résoudre quelques tests logiques, et se termine en assez peu de temps, mais n’attendez pas de l’histoire un grand bouleversement. De plus, entre l'illogisme des énigmes, et les nombreux bugs, difficiles de prendre du plaisir, dans ce jeu aux perspectives ratées.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout