top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Library Of Ruina


Test Nintendo Switch Library Of Ruina

Disponible le 25 avril sur Nintendo Switch et PlayStation, après une sortie sur Steam et Xbox, Library Of Ruina est un Deckbuilder développé par Project Moon, et édité par Arc System Works Co., Ltd., qui nous raconte l'histoire de Roland qui se retrouve à aider Angela, sa directrice, dans ses recherches du Livre absolu. Et après de nombreux combats, et beaucoup de dialogues qui partent dans tous les sens, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Library Of Ruina est un Deckbuilder narratif, suite directe de Lobotomy Corporation, dans lequel on va devoir aider Angela à récupérer un livre. Pour cela, on va devoir, combat après combat, tuer un maximum d'invités pour progresser dans l'histoire. Tuer ces invités va nous permettre de récupérer des livres, qui vont, à leur tour, nous permettre d'inviter de nouveaux convives à notre petit jeu malsain. Petit à petit, on va suffisamment progresser dans l'histoire pour récupérer le fameux Livre Absolu. Mais avant d'y arriver, il va falloir souffrir. Et pas qu'un peu.


Même si Library Of Ruina est la suite directe de Lobotomy Corporation, il ne sera pas nécessaire de le terminer pour comprendre l'histoire de ce nouveau jeu. Car cette dernière sera très simpliste. On va simplement suivre les aventures de Roland et Angela à travers 7 chapitres, composés de plusieurs parties, au cours desquels on va devoir faire toujours la même chose, trouver des invités, afin de les transformer en livre. Les 3 premiers chapitres du jeu vont être assez simples. Car on va avoir, dans nos embranchements, une seule réception avec plusieurs invités à vaincre. Mais à partir du 4e chapitre, l'histoire va avoir de nombreux embranchements. Et à partir de là, les combats vont s'enchaîner, nous faisant parfois oublier le côté Visual Novel du jeu.

Le jeu étant uniquement en anglais, difficile de bien expliquer le déroulement de l'histoire, et comment faire pour progresser dans cette dernière. Mais si on veut faire simple, on va avoir différentes invitations par niveau, qui vont se débloquer en progressant dans les combats. Pour débloquer les invitations de chaque étage, on va devoir respecter des conditions, comme par exemple, récupérer un livre ou terminer une anomalie dans l'un des différents étages. Une fois qu'on aura rempli les conditions d'invitations, on lancera un combat qui nous permettra d'accéder à la suite de l'histoire. Et, une fois de plus, on devra combattra nos invités pour récupérer des livres. Et ce, jusqu'à mettre la main sur le fameux livre absolu. Parfois, on va être un peu perdu dans les différentes invitations. Et on se retrouvera à faire des combats dans tous les étages disponibles, afin de trouver un livre. Alors qu'il nous suffira simplement de refaire le combat précédent. Un vrai casse-tête qu'on finira par comprendre après quelques heures de jeu.


Les combats dans Library Of Ruina vont se dérouler au tour par tour. Avant un combat, on va avoir accès à quelques informations sur nos ennemis, leurs forces et leurs faiblesses. Et grâce à ces informations, ce sera à nous de constituer un deck adéquat avec les pages des livres que l'on aura en notre possession. On obtiendra ces pages au fur et à mesure que l'on combattra des combats. On pourra aussi en obtenir grâce aux différents livres que l’on possédera au cours de notre aventure. Avant de lancer un combat, on va devoir utiliser les pages de ces livres pour créer notre deck. Ces pages vont utiliser entre 0 et 5 points d’action lors d’un combat. Il faudra donc varier nos cartes afin de pouvoir utiliser des cartes lors de chaque tour. Une fois que les decks de chaque personnage seront prêts, on pourra lancer le combat. Lors des premiers chapitres, on aura entre 1 à 4 points d’action par tour. Malheureusement, ce sera aléatoire à chaque tour. On pourra donc avoir 1 seul point pendant 2 tours, nous obligeant à limiter nos coups. Puis avoir plusieurs tours avec 4 points d'action. Avec ces points d’action, on va devoir jouer nos cartes, afin d’effectuer des attaques sur nos ennemis. Le but sera de faire tomber leur barre de vie. Mais si le combat s'éternise, comme lors des combats contre les anomalies, on va pouvoir déstabiliser notre adversaire, afin de le bloquer pendant un tour, et de l'enchaîner. Bien sûr, l’adversaire pourra faire de même. Quand un ennemi sera mort, on récupérera un livre qui nous sera souvent très utile pour la suite de notre aventure. Après avoir passé les 3 voire 4 premiers chapitres, on va commencer à débloquer son compteur de points d’action. Nous permettant d’enchaîner les attaques. Mais, une fois de plus, ça restera très aléatoire, même si on le ressentira moins.

Malheureusement, le côté aléatoire ne sera pas le seul souci lors des combats. Library Of Ruina va proposer un système de progression qui va rendre les batailles déséquilibrées à de nombreuses reprises. Très vite, les combats vont devenir un véritable calvaire. On va enchaîner les défaites. Et même en essayant de récupérer un maximum de pages grâce aux anomalies, ou en rejouant certains combats, on ne va pas vraiment voir de changement. Ce qui va rendre l’aventure plus frustrante qu’autre chose. Et après de nombreux échecs, on finira même par abandonner. Quelques fois, les combats vont nous sembler trop faciles. Puis d’un seul coup, on va avoir un obstacle insurmontable. Avant de se retrouver avec des combats un peu trop simples. Un mauvais équilibrage qui aura très vite raison de nous. Bien sûr, une fois que l’on maîtrisera à la perfection le jeu, on commencera par y arriver plus facilement. Même s’il y aura toujours des hauts et des bas.

Library Of Ruina est un jeu qu’on déteste aimer. Il a de nombreux points forts, comme sa direction artistique, son histoire, ses musiques, et son système de progression assez unique en son genre. Mais derrière, il va tout faire pour nous rendre la vie insupportable. C’est un jeu difficile, qui joue beaucoup sur notre chance, et notre persévérance. Et si on renonce dès le premier obstacle, on ne peut pas espérer aller très loin dans l’aventure. Bien sûr, on ne peut pas mettre ce jeu entre toutes les mains. Et avec l’absence de localisation française, très peu vont tenter de s’aventurer dans ce jeu. Surtout sur Nintendo Switch. De plus, le portage sur la console portable de Nintendo n’est pas la meilleure des options pour découvrir le jeu. Car, au lieu de proposer une jouabilité tactile, qui aurait pu être aussi intuitive que la version PC, ce portage nous propose des combats avec les touches, avec une sélection parfaite brouillonne de nos cartes. Certes, c’est une prise en main à prendre. Mais au début, c’est assez délicat comme jouabilité.


Pour conclure, Library Of Ruina est un très beau jeu. Malheureusement, il n’est pas fait pour tous les joueurs. C’est un jeu difficile qui met nos nerfs à rude épreuve. Et même en s’aidant de la plus complète des solutions, on arrive encore à se perdre, et à enchaîner les défaites. On pourrait sortir l’excuse du “Oui, mais on ne comprend pas tout, il n’est pas traduit”. Mais ça ne fonctionne pas vraiment. Car ça reste un jeu qui reprend les bases de n’importe quel Deckbuilder. C’est juste que les développeurs ont voulu nous faire souffrir. Et ça fonctionne très bien. Pourtant, on va aimer le détester, ou détester l’aimer. Ce qui va nous obliger à y revenir, encore et encore, telle une proie vers son appât.

Test Nintendo Switch Library Of Ruina

185 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page
Couple of Gamer ...