• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Wingspan


Après nous avoir charmé en septembre dernier, avec une adorable version steam. Wingspan, le jeu de stratégie à base de cartes d'oiseaux, tiré du jeu de société du même nom, développé par Monster Couch, revient le 29 décembre sur Nintendo Switch, dans une version encore plus agréable, qui inclus le mode portable de la petite dernière de Nintendo. Mais pas seulement. Car le portage Nintendo Switch ajoute aussi le mode tactile. Une fonction très souvent oubliée des développeurs. On est donc reparti faire un tour de chasse aux oiseaux, pour remplir notre volière portable. Voici notre test.

Trailer du jeu

Wingspan est l'adaptation numérique sous licence officielle du jeu de plateau Wingspan. Que vous soyez passionnés d'oiseaux ou non, ce jeu va vous faire découvrir les plus beaux spécimens d'oiseaux, et les réunir dans vos réserves naturelles, dans un sublime jeu de cartes complexe, mais intéressant. Notre première expérience, il y a quatre mois de ça, nous avait permis de découvrir un jeu surprenant et magnifique. On s'est accroché à l'univers, malgré la complexité du titre. Et de pouvoir y rejouer sur Nintendo Switch, donne encore plus envie d'y rejouer.


Pour ceux qui ne connaîtraient pas Wingspan, on a affaire à un jeu de carte, qui se joue après une certaine compréhension des règles. On ne peut pas lancer le jeu, en se disant qu'on apprendre sur le tas. Et même si le jeu propose un très bon tutoriel, il faudra enchaîner les parties pour réussir à maîtriser le sujet.

Dans Wingspan, jusqu'à 5 joueurs s'affrontent pour développer leurs réserves naturelles, des plus belles bêtes à plumes du monde. Le but du jeu va donc être d'attirer les oiseaux dans sa réserve, pondre des œufs, et les nourrir. Mais tout ceci, avec un système de carte très élaboré. On va tout de même essayer de vous expliquer comment tout ceci fonctionne. Tout d'abord, on commence avec 5 cartes, représentant des oiseaux. Le but du jeu va être de trouver la nourriture adéquate pour jouer les oiseaux du deck sur leur zone. Dans le jeu, la nourriture est représentée par des dès. Chaque oiseau a sa propre nourriture. Il faut donc récupérer diverses nourritures à chaque tour, pour être sûr d'avoir la nourriture adéquate. Une fois la bonne nourriture, il suffit de placer l'oiseau sur sa zone d'habitation. Parfois, certains pourront être placés sur les 3 zones disponibles. Les oiseaux ont tous une capacité, qui va permettre d'avoir des avantages à la fin ou au début du tour. Et selon les objectifs de victoires de manche, qui seront affichés en haut à droite, il faudra être stratégique, pour toujours être prêt à gagner des précieuses plumes pour la victoire finale. Ceci est une version simplifié des règles de Wingspan. Car si on souhaite vraiment se lancer dans ce jeu, il faudra comprendre comment fonctionne la réserve, le système de nourriture, et tous les aspects lors d'un tour. Même après de nombreuses heures de jeu, on se retrouve parfois bloqué dans une partie solo, car l'IA enchaîne les combinaisons tellement facilement, qu'on ne peut même pas espérer gagner une partie. Pourtant, on a bien assimilé les règles.

Wingspan propose 170 espèces uniques possédant des pouvoirs proches de leur vraie nature. Et pour tous les découvrir, il faudra enchaîner les parties, solo ou en ligne. En solo, vous ferez face à un IA, comme dit plus haut, qui maîtrise vraiment les règles. Et il est parfois difficile de gagner. En multijoueur, c'est un peu plus simple. On se retrouve avec des joueurs d'un niveau équivalent. Nous n'avons pas eu la chance de tester le mode multijoueur sur Nintendo Switch. Il faut savoir que le Nintendo Online est nécessaire, pour pouvoir en profiter. Si le portage est similaire, le mode online de Wingspan fonctionne comme un jeu mobile. C'est-à-dire que vous aurez 24 heures pour jouer votre tour contre votre adversaire. Par contre, on ne sait pas si la version Switch propose le même système de notification pour avertir, quand l'adversaire a terminé son tour.


Même si les règles sont vraiment très difficiles à comprendre, Wingspan reste une magnifique adaptation du jeu de plateau. La direction artistique est sublime. Et comme on avait dit la première fois, on adore ce côté encyclopédie des oiseaux. C'est vraiment très intéressant. Wingspan a tellement de choses à nous apprendre sur les oiseaux. Leur chant. Leur habitat. Leur nourriture. On n'apprend pas seulement à jouer à un jeu de société virtuel. On apprend aussi tous les secrets de ces petits et grands animaux à plume. Ce qu'on adore sur ce portage Nintendo Switch, c'est qu'il est possible, grâce au mode portable, de profiter du jeu, où que l'on soit. Et encore mieux, profiter du jeu, juste avec le bout de ses doigts, grâce à la fonction tactile. Deux fonctions qui nous font très vite oublier la version steam de Wingspan.

Pour conclure, que ce soit sur PC ou Nintendo Switch, Wingspan reste un jeu intéressant, qu'on soit amateur d'oiseaux ou non. Et même si on aurait tendance à le conseiller aux connaisseurs du jeu de plateau, il peut tout de même trouver sa place chez les joueurs qui chercheraient un peu de nouveautés. Il faut juste retenir que le jeu reste très complexe. Et qu'il faudra de nombreuses heures avant de pouvoir le maîtriser.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now