• Couple of Gamer

[Test Express] [Nintendo Switch] Willy Morgan and the Curse of Bonetown


Après une sortie sur PC en août 2020, le point & click, Willy Morgan and the Curse of Bonetown, fait son apparition sur Nintendo Switch le 8 juin prochain. Développé par imaginarylab, et édité par VLG Publishing, le label de Leonardo Interactive, on est parti visiter Bonetown, afin d'en savoir plus sur ce petit jeu.

Trailer du jeu

Il y a 10 ans, le père de Willy a mystérieusement disparu. Jusqu'au jour où le jeune garçon reçoit une mystérieuse lettre lui disant de se rendre à l'auberge de Bonetown, pour en savoir plus. Mais surtout de ne faire confiance à personne. C'est alors que le jeune Willy se prépare pour prendre la route vers cette auberge, afin de mettre la lumière sur cette histoire.

Willy Morgan and the Curse of Bonetown est un Point & Click tout ce qui a de plus normal. Il va donc falloir fouiller divers endroits, comme la bibliothèque, la grange, le parc d'attraction, et les moindres recoins de la ville, à la recherche d'indices sur le passé du père de Willy. Plus on avance, plus on mettra la main sur des objets qui nous permettront d'avancer sur l'histoire. Il sera aussi possible d'assembler deux objets, afin d'en créer un nouveau. Et bien sûr, il faudra interroger les habitants. Mais ne faire confiance à personne. On va donc essayer de délier les langues, tout en gardant nos intentions, et ainsi pouvoir continuer notre aventure.


Le jeu est assez simple. Pendant toute l'aventure, on va découvrir l'histoire de Willy Morgan and the Curse of Bonetown, sans vraiment se bloquer. Comme ça peut être le cas dans beaucoup de Point & Click. Dans le jeu, on finit toujours par trouver ce que l'on cherche. Il faut juste ouvrir l'œil, et écouter chacun des habitants. Car ils ont tendance à trop en dire par moments. Mais ce n'est pas pour autant que n'accroche pas à son histoire. Bien au contraire. Une fois dedans, on a envie de connaître la vérité sur cette affaire. Malheureusement, au bout de 4 petites heures, on se retrouve déjà à la fin de notre aventure.

L'ambiance sombre et l'effet de ville abandonné de Bonetown sont très réussis. Chaque habitant qu'on y rencontrera donne un charme au jeu, grâce à leur côté loufoque. De plus, la bande-son est douce et agréable, ce qui nous plonge vraiment bien dans l'univers de ce petit Point & Click. Ce qu'on apprécie aussi dans ce petit jeu, c'est qu'il est 100% tactile. C'est agréable de pouvoir se poser, sans avoir la contrainte d'une manette entre les mains. Et pour un Point & Click, c'est la meilleure option possible.


Pour conclure, Willy Morgan and the Curse of Bonetown est un Point & Click basique. Mais il réussit à nous charmer par sa petite direction artistique charmante, et ses habitants un peu loufoques. L'histoire et l'ambiance du jeu, en font un jeu agréable, qui s'apprécie pendant 4 heures.



109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout