• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] What Comes After


Après une sortie sur steam en novembre 2020, le visual novel de Fahmitsu et Rolling Glory Jam, What Comes After, arrive le 1er avril sur Nintendo Switch, grâce à un portage édité par Flynn's Arcade. Une aventure en side-scrolling, court, mais qui tente de nous donner une leçon sur la vie et la mort, à travers un voyage spirituel magnifique et adorable. Mais que vaut vraiment ce petit portage Nintendo Switch. On tente de vous en dévoiler un maximum, à travers notre test.

Trailer du jeu

What Comes After est une aventure en side-scrolling, qui nous fait vivre le drôle de voyage de Vivi, qui, après une longue journée de travail, se retrouve dans le train pour rentrer chez elle. Mais la fatigue va l'emmener plus loin que le pays des rêve, la transportant de l'autre côté, où la vie n'est plus qu'un lointain souvenir pour les êtres vivants.

Contrôlant Vivi, dans un train rempli de fantômes, on va devoir retourner de l'autre côté. Et pour cela, il faudra parler à certaines des fantômes qui hantent ce train. Entre des animaux de toutes sortes, des plantes, des arbres, un bébé, et de nombreux autres humains, chaque conversation avec les spectres de l'autre monde, vont permettre de connaître pourquoi ils sont là. Et chaque nouvelle histoire va nous bouleverser de plus en plus. Il n'y a rien d'autres à faire que d'écouter les gens parler. Il n'y a aucun choix, aucune action. Juste de l'écoute. Ca peut paraître long et ennuyant. Mais What Comes After est surtout une véritable poésie. Une fois l'histoire terminée, on ressort différent. C'est très beau. Et là fin, elle est somptueuse. Une belle découverte, qui mérite qu'on lui prête quelques heures d'attention.

Car pour finir What Comes After, il faudra compter une bonne heure de jeu, voire un peu plus si on souhaite parler à tous les fantômes. C'est très court. Mais c'est comme lire un petit livre, ou regarder une courte série. Parfois, même en une heure de temps, on peut être touché. Et c'est le cas, avec What Comes After. De plus, le jeu nous offre une adorable direction artistique. En traversant les wagons, on découvre de nouveaux univers, avec d'autres êtres humains. Et chaque dialogue est écrit avec beaucoup d'amour et d'humour.

Et ce qui est vraiment merveilleux avec ce portage, c'est que contrairement à la version steam, What Comes After est traduit en français. Ce qui permet de doublement apprécier le jeu. Surtout que la version Nintendo Switch offre aussi un mode portable, pour emporter cette magnifique aventure, partout où l'on veut. Malheureusement, ce portage n'est pas sans défauts. Le jeu a des gros problèmes de latence en mode portable. Parfois, l'image se fige pendant quelques secondes, avant de reprendre. Ce qui est très énervant pour passer les dialogues. On a l'impression que la Nintendo Switch va s'arrêter. Mais le jeu n'est pas encore sorti. Il aura donc le droit à quelques corrections avant sa sortie officielle. Ce qui devrait corriger ce petit bug.


Pour conclure, What Comes After est une petite histoire à vivre une fois. C'est adorable, tout en nous donnant une petite leçon sur la vie. Certains en sortiront grandis. D'autres seront bouleversés. Dans tous les cas, on a le droit à une petite poésie adorable, à la fin touchante, qui ne laissera personne de marbre.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout