• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Jenny LeClue Dectectivu


Sorti le 19 Septembre 2019 sur PC via GoG et Steam, ainsi que sur Apple Store, Jenny LeClue Dectetivu ouvre désormais son enquête sur Nintendo Switch le 26 Août 2020. Développé et édité par Mografi, ce petit jeu d'enquête, à l'histoire originale, nous met dans la peau d'une détective, qui va vivre une histoire hors du commun. Enfin, pour le coup, c'est nous qui la vivons. D'ailleurs, on vous en dévoile en peu plus dans notre test. Mais chut, ne le dite à personne.

Trailer du jeu

Alors qu'Arthur Finklestein, un romancier célèbre de fiction policière, mettant en scène une jeune fille dans la peau d'une détective, se fait remonter les bretelles par son éditeur à la suite d'un 37e opus qui a fait un flop. Notre cher écrivain a pour rôle de redonner une seconde jeunesse à Jenny LeClue. Pour que ce 38e opus ne soit pas le dernier. On va donc découvrir son enquête en même temps qu'il est en train de la rédiger. Et découvrir sa nouvelle histoire. Entre meurtres, énigmes et secrets. On va tenter de percer les mystères dans la charmante petite ville d'Arthurton.

Jenny LeClue est un jeu d’enquête, qui nous met dans la peau de la petite Jenny, qui va devoir résoudre une mystérieuse affaire qui touche la petite ville d'Arthurton. Pour cela, Il faudra d'analyser plusieurs scènes ou personnages dans l'espoir de trouver des indices. Une fois un nombre d'indices récoltés, on va devoir les assembler, et créer des conclusions. Si jamais on se trompe, aucun problème. Il suffira de recommencer.


Quand le jeu nous propose aucune chasse aux indices. Il faudra progresser dans l'aventure. Mais plusieurs obstacles se mettront en travers de notre chemin, laissant place à des énigmes diverses et variés. Entre reconstruire des bandes-son. Jouer avec l'emplacement des statues. Ou manipuler des manivelles. il y aura de quoi se creuser les méninges assez souvent. Le jeu proposera aussi des choix à faire qui auront, pour certains, un impact sur le jeu. Mais il faut savoir que le jeu aura le droit à une suite. Donc, peu importe les choix que l'on fera, il faudra obligatoirement attendre la suite, pour connaitre le fin mot de l'histoire de Jenny LeClue. Enfin, du 38e opus du romancier Arthur Finklestein.

Même si Jenny LeClue est une enquête assez linéaire. Le jeu propose une récolte de collectibles, à trouver tout au long de l'aventure. Les premiers sont des stickers. Il y en a pas moins de 60 cachés un peu partout dans le jeu. Ils sont uniques. C'est dernier serviront à personnaliser notre journal de détective. Entre la taille et la mise en place (pencher sur la gauche, droite ou à l'envers), ainsi que sur le choix de la page. La personnalisation du journal, grâce aux stickers, permet d'avoir son petit journal de détective qui nous ressemble. Les seconds collectibles sont les morceaux de carte postale. Comme pour les stickers, ils seront eux aussi cachés un peu partout dans le jeu. En totalité, il y a 4 cartes postales à reconstituer. Par contre, ils sont moins évidents à repérer. Et malheureusement, on ne sait jamais à quel moment on a manqué un morceau. Car même avec quelques loupés, la carte continue à se remplir. Et c'est seulement à la fin du jeu qu'on remarque à quel point on est passé a côté d'un bon nombre de morceaux, sans savoir réellement combien, et où. Pour mettre la main sur les collectibles, rien de bien compliqué. Lorsqu'on sera tout prêt, une loupe apparaîtra à l'écran. Il ne restera plus qu'à sortir notre loupe, pour passer au peigne fin toute la scène. Et Lorsqu'on sera dessus, une petite lumière apparaîtra. Il suffira de l'analyser et de le ramasser.

Pour venir à bout du 38e roman de Jenny Leclue Dectectivu, il faut compter une dizaine d'heures. Bien entendu, comme beaucoup de jeu du même style, la durée de vie est différente selon le temps qu'on met à résoudre une énigme. Et cette durée se rallongera très vite, si on passe notre temps à explorer les moindres recoins du jeu, à la recherche des objets à collectionner. Mais pour un studio indépendant, cela reste une très bonne durée de vie dans l'ensemble. Bien sûr, grâce aux choix de certaines réponses lors de notre aventure, l'envie de recommencer le jeu se fait ressentir. Et grâce au New Game+, il sera possible de revivre l'aventure, tout en gardant la totalité de ses collectibles pour continuer à personnaliser son journal. Mais surtout, cela permettra de revoir ses choix précédents, au cas où l'envie nous prend de changer nos réponses. Surtout que grâce au journal, il est possible de savoir si l'un des choix permet de débloquer une nouvelle partie de l'histoire.


Jenny LeClue a une direction artistique 2D vraiment charmante. Elle est colorée et pleine de vie. On se plonge donc très facilement dans le jeu. De plus, la bande-son est à l'image du jeu de détective, avec son côté plein de mystère et de suspense. Une ambiance digne des plus grands détectives. Mais ce qu'on apprécie vraiment le plus dans cette magnifique aventure, c'est le doublage. Même si ce dernier n'offre que l'anglais. Il est tout à fait exceptionnel pour un petit jeu indépendant. Il donne une seconde vie au jeu.

Pour conclure, Jenny LeClue est l'un des meilleurs jeux d’enquête qu'on a pu jouer ces derniers mois, voire années. Il arrive très facilement à égaler un jeu comme Agatha Christie. Son histoire, son suspense, sa durée de vie, son OST, son doublage, et sa direction artistique. Tout est réuni pour nous faire passer un agréable moment en compagne de Jenny. On attend désormais la suite. Et on prendra plaisir à retourner encore et encore dans ce jeu, le temps qu'elle point le bout de son nez.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now