• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Golden Force


Disponible le 28 janvier sur Nintendo Switch, Playstation 4 et Xbox One, Golden Force est un petit platformer à défilement latéral en pixerlart, développé par Storybird Studio, et édité par Pixelheart et No Gravity Games, qui nous emmène sur Muscle Islands, en compagnie de l'un des quatre mercenaires de la Golden Force, qui va devoir utiliser ses talents pour vaincre le roi des démons et ses généraux. Une mission taillée pour des héros comme nous. Armé de notre Nintendo Switch, on a essayé de devenir membre de la Golden Force. Et malgré quelques défaites honteuses, on a réussi à venir à bout du roi des démons. Mais à quel prix ? On vous dit tout dans notre rapport. Enfin, notre test.

Trailer du jeu

Alors que le Roi des Démons tente d'envahir les archipels de Muscle Islands, les mercenaires de la Golden Force profitent de leur temps libre dans la taverne, a dépenser leur or, avant de recevoir un contrat juteux, proposant de vaincre ce Roi des démons, et reprendre le contrôle des îles. Après un combat mouvementé contre une pieuvre géante, lors d'une traversée en mer, on prend le contrôle de l'un des quatre personnages jouables. Gutz, un membre de la Golden Force, utilisant une simple épée. Spina, la guerrière aux doubles sabres. Drago, le dragon à la hache. Et Elder, le petit vieux aux poings d'acier. Chaque mercenaire se joue de la même manière. Il y a donc aucun avantage de choisir le personnage, selon son arme.

L'aventure de Golden Force se déroule sur quatre îles. Le but sera de terminer les différents niveaux de chacune de ces îles, et vaincre le boss, avant d'affronter le Roi des Démons. Le jeu nous met à l'épreuve dès le début du jeu, lors de notre traversée en mer. Car, en guise de tutoriel, pour apprendre les différents mouvements et attaques d'un mercenaire, on va combattre le premier général du roi des démons, le général Salsa. Grâce à cette mise en bouche, on va apprendre à frapper, faire des combos, et renvoyer des projectiles. Chaque île est contrôlée par un général du roi des démons. C'est-à-dire que pour terminer une île, il faudra obligatoirement faire face à un boss. Qui sont, au passage, les meilleurs moments du jeu.


Terminer un niveau ne présente aucune difficulté. Il suffira simplement d'atteindre la sortie, en exterminant tous les ennemis qui nous barreront la route, en enchaînant les combos à l'arme. Tous les coups sont permis. Et chaque coup infligé à l'ennemi permet de monter sa barre de Spécial, qui déclenchera une attaque spéciale. Plus on enchaîne les combos sans se faire toucher, plus la barre augmente. Lors des boss, c'est une autre histoire. Car ces derniers sont des sacs à PV. Et il faudra réussir à utiliser ses compétences pour venir à bout de ce gigantesque général, sans se faire toucher plus de 4 fois. Sinon, c'est la mort. Et parfois, les projectiles arrivent de partout. Ce qui nous laisse peu d'espace pour les éviter. Par exemple, lors du second boss, le général Nacho, on se retrouve avec une pluie de boules d'énergie, des rayons lasers, et un sous-marin qui lance un pic. Il faut donc faire attention, aussi bien, en haut, qu'en bas. Après, chaque boss est différents. Et certains sont plus simples que d'autres. L'important, c'est de savoir utiliser à bon escient ses compétences de mercenaire.

Golden Force propose aussi une petite chasse aux trésors, éparpillés un peu partout sur chacun des niveaux. Les coffres permettent de récupérer des pièces, qui serviront à acheter des objets dans la boutique du jeu. Les ennemis aussi feront tomber quelques pièces. Dans chaque niveau, on retrouve aussi des objets à collecter. Il y en a quatre dans chaque niveau. Trois grosses pièces d'or, et un coquillage. Ces derniers serviront aussi de monnaie d'échange à la boutique, pour acheter des objets spéciaux, comme un Combo Scroll, ajoutant une attaque à un combo.


Pour venir à bout de ce petit platformer, il faudra compter quatre petites heures pour les plus débrouillards. Il est possible d'être accompagné d'un ami pour jouer au mode coopération. Malheureusement, sur la Nintendo Switch, il faudra deux manettes obligatoirement. On n'a pas réussi à lancer le jeu avec un Joy-con chacun. Même en configurant les Joy-con avant de lancer le jeu.

Golden Force est un très bon mélange des jeux de plate-forme et des beat'em up des années 80-90. Et pour les fans de rétro, forcement, ça fait mouche. La prise en main est vraiment très agréable, quel que soit le personnage contrôlé. Et les combos s'enchaînent tellement facilement, qu'on prend plaisir à vaincre tous les ennemis d'un niveau. De plus, l'attaque spéciale, qui prend tout l'écran, rappelle de bons souvenirs. On a aussi le droit à des musiques à l'ancienne, qui se fondent parfaitement à l'ambiance et le style rétro du jeu. Mis à part sa courte durée de vie et l'impossibilité de jouer à deux avec une seule paire de Joy-con, Golden Force ne présente aucun vrai défaut, qui pourrait gâcher l'expérience de jeu.


Pour conclure, Golden Force est un jeu de plate-forme intéressant, qui permet de passer un très bon moment, en compagnie des mercenaires de la Golden Force. L'enchaînement des combos est fluide. Les niveaux sont divers et variés. Et les boss proposent un véritable défi. On regrette tout de même que le jeu soit si court. Et on aurait aimé quelques îles supplémentaires. De plus, la gestion du mode coopération est à revoir. Mais dans l'ensemble, le jeu ravira les fans de rétro de la bonne époque.


177 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout