• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] BodyQuest


Après le très intéressant Mathland, le jeu vidéo éducatif pour enfants, Didactoons et Artax Games reviennent pour tester nos connaissances sur le corps humain et ses systèmes : musculo-squelettique, circulatoire, respiratoire et plus encore, dans le tout nouveau jeu éducatif pour enfants, BodyQuest. Disponible le 25 mars sur Nintendo Switch, on est retournés en cours de SVT, pour se remémorer des choses qu'on a sûrement tous oubliés. Mais surtout, on a laissé notre petit testeur en herbe, découvrir et apprendre, avec ce tout nouveau jeu. Verdict ?

Trailer du jeu


Développé par Didactoons, et édité par Artax Games, BodyQuest est le second jeu éducatif pour enfants, disponible sur Nintendo Switch. Après Mathland, qui avait permis à notre petit testeur, d'apprendre à calculer différentes opérations. C'est BodyQuest qui lui a appris des tas de choses sur le corps humain, du haut de ses 6 ans. Un jeu éducatif qui aurait pu paraître difficile. Mais Didactoons a su garder la magie de Mathland, pour rendre ce tout nouveau jeu, agréable et simple.


Alors qu'un mystérieux virus de l'espace menace l'humanité, et notre meilleur ami Finn est le tout premier patient infecté ! Mais tout n'est pas perdu, car la jeune équipe de scientifiques dirigée par Max, Jin, Lia et Zev est là pour nous aider. En utilisant leur technologie de pointe en nanobots, ils vont s'introduire dans le corps de Finn et combattre le virus et sa destruction tout au long des organes de Finn pour lui sauver la vie et, en même temps, l'avenir de l'humanité.

Comme pour Mathland, avant de se lancer dans la partie, on va sélectionner son âge et son personnage. L'âge n'a aucune importance sur la difficulté des questions qu'on aura pendant l'aventure. C'est surtout pour un petit suivi. Rien de plus. Pour progresser dans cette petite histoire, il va falloir parcourir les 5 aventures, comprenant chacune 5 chapitres. Ce qui fait au total, 25 niveaux à terminer, pour trouver le remède qui soignera Finn.


Body Quest fonctionne un peu comme Mathland. À bord de son overboard, ou nanoskate, on va devoir glisser dans chacune des parties du corps, pour récupérer des petites fioles de remède. Pour en gagner une lors d'un niveau, il faudra trouver un disque, qu'il faudra utiliser sur l'ordinateur central. Ce disque s'obtient à une seule condition, répondre correctement à plusieurs questions sur le corps humain. Mais le chemin vers le succès ne sera pas si simple que ça. Dans chaque niveau, des bactéries viendront nous attaquer. Des obstacles nous barreront la route. Et des énigmes devront être déchiffrées, pour arriver à notre objectif final.


Pendant cette grande aventure dans le corps humain, grâce aux nombreux quiz, il sera possible de débloquer de nouveaux Nano-outils, comme un laser pour tuer les microbes. Mais aussi, grâce à de petites cellules qui font office de monnaie, il sera possible de débloquer de nouveaux nanoskate, ou autres skins pour les différents personnages du jeu.

En plus de poser des questions très éducatives, Body Quest tente de faire passer quelques messages, lors des différents niveaux. Par exemple, les os se dégradent. Pour les réparer, il faudra trouver des bouteilles de lait. Toutes ces petites choses font que Body Quest n'est pas qu'un simple jeu vidéo. C'est un outil d'apprentissage, pour les plus jeunes. Car, bien évidemment, pour les adultes, jouer à Body Quest ne sert pas à grand chose. C'est un peu trop simple. Et une petite heure, il est possible d'en voir le bout.


Pour allonger la durée de vie, le jeu propose sa petite collection à récolter pendant l'aventure. Une fois de plus, les objets qu'on collectionnera, permettront d'en apprendre plus sur les personnalités scientifiques, les maladies, et les outils souvent utilisés en science. De quoi faire aimer la science à nos petites têtes blondes.

Graphiquement, BodyQuest est une copie de Mathland. L'univers coloré. Les personnages. Tout est identique. Sauf que dans BodyQuest, on traverse le corps humain. Chaque monde se déroule dans une partie du corps très bien représenté. Au début, on, va voyager à travers les os, avant de faire un tour dans les rivières d'acide du tube digestif, pour finir dans le système circulatoire, où les globules rouges règnent en maître. BodyQuest, c'est un peu le "Il était une fois la vie" version jeu vidéo. Et une fois de plus, c'est une réussite.


Pour conclure, comme pour Mathland, BodyQuest est un très bon jeu pour enfants. Simple et éducatif. Il plaira autant aux parents, qu'aux enfants de 6 à 10 ans. Les questions sont diverses et variées. Tout comme les mondes que l'on visite. Il n'y a rien d'autres à ajouter. Didactoons et Artax Games font une fois de plus un excellent travail, pour rendre un jeu vidéo, aussi intéressant qu'éducatif.


156 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout