• Couple of Gamer

[Test][Early Access] [Steam] King Arthur: Knight's Tale


Disponible en Early Access le 26 janvier, après un Kickstarter réussi, King Arthur: Knight's Tale est un tactical/RPG, développé et édité par Neocore Games, qui nous raconte le récit moderne d'une histoire de mythologie arthurienne classique, basé sur l'histoire d'un certain Sir Mordred, tombé au combat sous les mains du roi Arthur. Un début d'early access loin d'être complet. Mais qui nous a tout de même permis de pouvoir juger une première fois ce futur tactical/RPG.

Trailer du jeu

Une guerre sans fin.

King Arthur: Knight's Tale nous propose un voyage sur les terres d'Avalon, où le chevalier noir, Sir Mordred et son armée sont en pleine guerre face à l'armé du Roi Arthur. Tandis que les deux ennemis s'affrontent dans un combat impitoyable, Sir Mordred porte un coup fatal au Roi Arthur. Malheureusement, Sir Mordred s'écroule à son tour face au coup fatal infligé par le roi Arthur, juste avant son dernier souffle. Alors qu'on pense que l'histoire se termine ici, on remarque que l'aventure ne fait que commencer. La Dame du Lac, souveraine de l'île mystique d'Avalon, ramène Sir Mordred à la vie pour finir ce qu'il a commencé. Car ce n'est pas le seul à être encore en vie. Le Roi Arthur l'est aussi.


Le jeu se déroule en plusieurs missions, éparpillées sur les terres d'Avalon. Mais comme le jeu est encore au tout début de son early access, elles ne sont pas toutes disponibles, et il faudra patienter avec les 7 missions déjà présentes, alors qu'une huitième arrive dans les prochains jours. Mais avec ces quelques missions déjà disponibles, il est possible de passer quelques heures en compagnie de Sir Mordred, dans des missions variées qui varieront selon notre maîtrise des combats, et notre choix dans l'exploration des zones.

Tactique plus que RPG.

Le jeu est un mélange unique entre les jeux tactiques au tour par tour et les RPG traditionnels centrés sur les personnages. Et notre devoir sera de mener à bien nos missions en compagnie de notre armée. Mais de nombreux ennemis nous barreront la route, et pour les vaincre, seule la meilleure tactique sera possible. Les combats se déroulent donc en tour par tour, sur une zone délimitée, qui faudra utiliser à notre avantage, pour prendre le dessus sur la horde d'ennemis, qui seront souvent plus nombreux que notre armée. Bien sûr, les déplacements sont limités. Et la position aura toujours un impact sur les déplacements des ennemis. Il faut savoir se protéger, tout en trouvant le meilleur moyen d'anéantir les ennemis. On déplace donc nos soldats sur la zone, les ennemies seront nombreux sur notre route et pour les vaincre, la tactique rentre en jeu.


Pour le moment, l'Early Access de King Arthur: Knight's Tale ne propose que 5 héros de 4 classes différentes. Mais on remarque que chacun d'entre eux a sa manière bien à lui de combattre. Par exemple, l'archère portera des coups sans égal à distance. Tandis qu'un guerrier sera plus utile au corps-à-corps, et proposera des attaques pouvant toucher plusieurs ennemis à la fois.


Cependant, il faut bien faire attention à notre armée. Car l'Early Access ne possède pas la possibilité d'utiliser des queues de phénix ou de magies pour les réanimer en combat. Et mise à part les petites potions que l'on possède sur chacun de nos héros, il faudra utiliser la meilleure tactique, si on ne veut pas perdre d'alliés. Car même hors combat, il sera impossible de leur remettre du soin, car il n'existe aucun inventaire. Cependant, sur notre route, il est possible de trouver des feux de camps ou des autels, pour nous rebooster un peu, au cas où.

Mission terminée.

Une fois notre mission terminée, on aura un choix à faire qui déterminera la personnalité de Sir Mordred, entre, être un tyran ou un homme bon. Bien entendu, pour le moment l'early access est trop juste pour voir les répercutions que cela entraîne. Il faudra donc se montrer patient, et voir ce que l'avenir lui réserve.


Une fois notre choix effectué, on retourne sur notre carte. Et après ça, nos héros vont prendre un peu d'expérience, pour, par la suite, monter de niveau. Pour le moment, le niveau maximum de l'Early Access monte jusqu'à 5. Une fois un niveau d'expérience atteint, on aura des stats à placer sur chacun des héros. C'est aussi à ce moment-là qu'on pourra changer notre équipement récolté lors de la mission. Arme, armure ou bijoux. Et avec un peu de chance, il sera même possible d'avoir des équipements plus ou moins rares.

Un royaume qui nous laisse de glace.

Sur la carte, on y trouve un élément de la plus haute importance, notre royaume, Camelot. Au début, il faudra le reconstruire. Une fois terminée, on aura accès à la cathédrale, la taverne et l'hôpital. Et même s'il est possible de les évoluer grâce à des pièces et des ressources de construction qu'on obtient dans les missions, il est assez difficile de comprendre réellement comment fonctionnent les lieux du royaume. Même si on comprend leur utilité grâce à leur nom. Pour le moment, l'early access ne propose que cela. Et même si on n'y a pas encore accès, il y aura d'autres bâtiments, comme la table ronde, la tour d'enchantement ou le cimetière. En espérant comprendre leur fonctionnement par la suite.

Un royaume d'une beauté légendaire.

Au lancement du jeu, on y découvre une sublime cinématique qui nous en met plein les yeux. Une fois en jeu, on avait un peu peur du rendu final. Et franchement, à part les personnages un peu moches, le jeu est très bien réussi pour un début d'Early Access. L'ambiance est assez sombre, ce qui est normal, vue qu'on est en pleine guerre. Mais cela rend très bien. Par contre, pour les anglophobes qui ont tout de même envie de se lancer dans l'aventure, il faudra attendre un peu. Car les cinématiques ne proposent pas encore de sous-titres. Et même si on comprend l'histoire dans les grandes lignes, cela reste compliqué de devoir traduire de cette manière. Mais le jeu est en Early du coup, on peut donc lui pardonner ces petites choses. D'autant plus qu'il est très stable. Le seul souci qu'on peut rencontrer lors de la partie, c'est des instants figés. Mais avec un peu de patience, le jeu se débloque automatiquement. Sans pour autant crasher. Le seul vraiment problème, qui joue un peu sur les nerfs, ce sont les chargements interminables. On espère que ce problème sera résolu au prochain patch.

Avant que l'épée soit retirée.

Pour conclure, ce premier pas dans King Arthur: Knight's Tale, malgré son statut d'early access, est plutôt concluant. Certes, on n'a pas grand chose à se mettre sous la main. Et on termine un peu trop rapidement nos missions. Mais ce "prélude" nous met l'eau à la bouche, et on est impatient d'en découvrir plus. Car l'histoire prend une bonne tournure, et on veut vraiment voir comment l'histoire va évoluer dans le futur. En espérant que la suite de l'early access soit accompagnée d'une traduction française.

158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now